Des scientifiques expliquent les conséquences de la position assise prolongée

Le 16 Avril 2018. Image crédit : Shutterstock

Des scientifiques expliquent les conséquences de la position assise prolongée

Nous vivons dans une société où les machines modernes remplacent une grande partie des hommes , ce qui élimine le travail manuel en grande partie. Nous sommes de plus en plus nombreux à avoir un emploi dans un bureau, nous obligeant à rester assis pendant huit heures ou plus par jour.

D’après un rapport publié dans Annals of Internal Medicine, la personne moyenne passe plus de la moitié de ses heures d’éveil dans un état inactif (assis devant un ordinateur, télévision, se rendre au travail et rentrer, etc.).

Même si la technologie apporte des avantages évidents, comme en faire plus en moins de temps, nous connecter à d’autres à des vitesses fulgurantes, elle présente également de nombreux inconvénients.

S’asseoir pendant longtemps peut entraîner des problèmes comme des maux de dos chroniques, une mauvaise posture et même des maladies comme le diabète, les maladies cardiaques et l’obésité.

Si vous passez beaucoup de temps assis pour votre travail, jetez un coup d’œil aux spécificités de la façon dont cela peut avoir un impact négatif sur votre santé, selon quatre experts de l’industrie:

Problèmes au cerveau, au cou et aux épaules

Faire bouger notre corps signifie plus de sang et d’oxygène qui circulent dans tout le cerveau, ce qui nous aide à maintenir la clarté et à garder notre esprit net. Cependant, en restant assis pendant de longues périodes, cela ralentit le flux d’oxygène et de sang vers notre cerveau, inhibant notre capacité à penser clairement.

De plus, regarder trop longtemps l’écran met une pression énorme sur le cou, en particulier les vertèbres cervicales, qui relient la colonne vertébrale à votre tête. Une mauvaise posture endommage également les muscles du dos et des épaules, ils deviennent trop tendus car vous vous penchez sur un clavier pendant de longues périodes de temps.

Problèmes de dos

Il s’agit de l’un des problèmes les plus courants, car une mauvaise posture contribue grandement aux douleurs dorsales, aux épines rigides et un endommagement des disques. Lorsqu’on reste assis trop longtemps, les disques deviennent inégaux et compacts, provoquant même l’accumulation de collagène autour des tendons et des ligaments.

D’autre part, les hernies discales se produisent plus fréquemment chez les personnes qui passent des périodes prolongées devant un ordinateur.

Dégénération musculaire

La position assise ne nécessite pas l’utilisation de vos muscles abdominaux, et si elles restent inutilisées pendant trop longtemps, cela peut effectivement vous amener à développer un déséquilibre musculaire, ou la surextension non naturelle de l’arc naturel de la colonne vertébrale. De plus, s’asseoir trop longtemps diminue la flexibilité globale, en particulier dans les hanches et le dos. Les hanches flexibles aident à équilibrer le corps, mais en restant assis trop longtemps, les muscles fléchisseurs de la hanche deviennent courts et tendus.
Les muscles fessiers deviennent également mous après de longues périodes d’inutilisation, ce qui nuit à votre capacité de faire de longues foulées et à garder votre corps stable.

Détérioration des organes

Rester assis pendant de longues périodes peut entraîner des maladies cardiaques, des maladies cardiovasculaires et le cancer du côlon. Ces problèmes sont provoqués par la surproduction d’insuline due à l’inactivité, et le flux sanguin léthargique vers les organes. Bouger régulièrement aide à tuer les cellules cancérigènes, en stimulant les antioxydants qui éliminent ces radicaux libres de l’organisme.

La surproduction d’insuline entraîne également une prise de poids qui contribue au diabète et à l’obésité.

Problèmes de jambes

Évidemment, rester assis trop longtemps entravera la circulation dans les jambes. Cela provoque une accumulation de sang autour des chevilles, ce qui entraîne une enflure des chevilles, des varices et même des caillots sanguins. Un autre problème plus subtil causé par la position assise prolongée est que les os deviennent plus faibles et moins denses. Une activité régulière, comme la course ou la marche, aide à garder les os forts et épais. Cela pourrait expliquer pourquoi tant de personnes âgées souffrent aujourd’hui d’ostéoporose, car la société devient de plus en plus sédentaire.

ALORS, COMMENT POUVONS-NOUS COMBATTRE CETTE ÉPIDÉMIE CROISSANTE D’INACTIVITÉ?

Tout d’abord, si vous devez rester assis pendant de longues périodes pour travailler ou pour d’autres raisons, veillez à vous asseoir droit et évitez de vous affaler ou de vous pencher sur votre clavier

Veillez également à vous lever régulièrement pour vous étirer. Faites-le au moins une fois toutes les trente minutes. Levez-vous et marchez autour de votre bureau pendant quelques minutes, ce qui permettra au sang de circuler et à votre cerveau et vos muscles de fonctionner de façon optimale.

Enfin, le yoga peut aider à garder les muscles flexibles et permettre à l’esprit de se détendre et décompresser de la journée de travail. Vous pouvez également acheter un bureau debout, ce qui vous obligera à faire votre travail en position verticale. Cela aide le sang et l’oxygène à circuler plus librement dans le corps, réduisant le risque de caillots sanguins et d’autres problèmes de santé.

3 commentaires à propos de “Des scientifiques expliquent les conséquences de la position assise prolongée

  1. Bonjour, merci d’attirer l’attention sur ce problème.
    Pour aller plus loin, il faut savoir qu’il existe des tabourets ergonomiques qui permettent une position plus en adéquation avec les positions assises prolongées. En effet, la position sur ces sièges permet une meilleure répartition du poids de la colonne sur les lombaires et surtout un angle buste/cuisse plus ouvert.
    La région inguinale est moins contractée, la circulation de la lymphe, du sang, n’est plus « coupée » autant que sur un siège classique. Ces deux systèmes circulatoires ont un rôle prédominants dans l’échange des informations, la circulation des énergies et le filtrage naturel des organes.

  2. Moi j’aime pas cette photo . J’ai l’impression de voir Léon pervers pédophile zoophile .
    Si j’avais un marteau Léon je te taperai dessus j’y mettrai tout mon cœur oh oh ça serait le bonheur . BOOM ☠️

  3. en réalité, les employés de bureau exercent aussi un métier soumis à des contraintes physiques susceptibles de générer des risques lorsque ces situations dangereuses ne font pas l’objet d’une prise de conscience et de mesures de prévention adéquates, ce qui est fréquent : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/ergonomie-au-poste-de-travail/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=164&dossid=458

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*