Le 7 Avril 2018. Image crédit : Shutterstock

Eliminez les mycoses et les cors grâce à ces remèdes maison.

La mycose des pieds connue également sous le nom de “Pied d’athlète” est une infection dermatologique d’origine fongique. Le dermatophyte est un champignon qui se développe sur la peau et est la mycose la plus répandue chez l’adulte. La mycose des pieds est l’une des infections les plus fréquentes qui touche le pied.

Ce champignon est très contagieux lorsqu’il est dans un environnement chaud et humide. Le dermatophyte apprécie particulièrement l’entre deux orteils mais peut également se développer sur le pied, sous les ongles et même sur le corps lorsque le terrain lui est propice.

C’est pourquoi nous allons dans la première partie de cet article, voir les solutions naturelles qui existent pour traiter efficacement les mycoses aux pieds. Ensuite, nous verrons un deuxième cas pathologique qui revient souvent : les cors aux pieds.

I.Mycoses : solutions naturelles.

1.Privilégiez un environnement sec pour vos pieds.

Ce n’est pas vraiment une solution mais plutôt une précaution qui peut aider la majorité des personnes souffrant de mycoses. Utilisez des chaussettes 100% coton pour éviter la transpiration et l’humidité que celle-ci entraîne à l’intérieur de vos chaussures.

Evitez par conséquent les chaussettes faites à partir de fibres synthétiques qui favorisent la transpiration. Veillez à bien sécher vos pieds après la douche et à les laisser à l’air libre le plus possible lorsque vous êtes dans un environnement sec.

Par exemple, si vous êtes dans un vestiaire ou une douche publique d’une piscine municipale, je vous déconseille de marcher pieds nus mais d’utiliser plutôt des tongs.

2. Le bain de pied au bicarbonate de soude.

Le bicarbonate est excellent pour lutter contre un sur-développement des champignons. En effet, le bicarbonate permet de réguler et d’équilibrer les populations de micro-organismes entre bactéries et champignons.

Vous pouvez prendre 1L d’eau dans lequel vous diluez 4 cuillères à soupe de bicarbonate de soude. Baignez vos pieds pendant environ 15 minutes dans ce mélange et veillez à bien essuyer vos pieds afin de les sécher et éviter l’humidité.

Vous pouvez également ajouter de la poudre de bicarbonate sur vos pieds avant de mettre vos chaussettes. La poudre absorbera l’humidité durant la journée.

3. Le bain de pied à l’eau salée.

Le sel empêche la prolifération de micro-organismes fongiques c’est-à-dire les champignons. L’eau salée est donc une nouvelle solution naturelle pour lutter contre les mycoses. Pour cela, utilisez environ une cuillère à soupe de gros sel pour un litre d’eau.

4. Un mélange d’huiles essentielles.

Utilisez des huiles essentielles qui agissent comme antifongique pour lutter contre le développement des champignons. Il y a par exemple les huiles essentielles de lavande, d’arbre à thé qui possèdent ces propriétés. Vous pouvez appliquer directement le mélange sur la mycose à hauteur de quelques gouttes.

Exemples de recettes à base d’huiles essentielles :

  • ●  1 millilitre d’huile essentielle de lavande,
  • ●  1 millilitre d’huile essentielle de sarriette,
  • ●  4 millilitres d’huile d’amande douce.
  • 1 millilitre correspond en moyenne à 25 gouttes. Mélangez le tout et appliquez cette solution sur la zone où se trouve la mycose. Vous pouvez l’appliquer trois fois par jour jusqu’à ce que la mycose disparaisse.Certaines huiles essentielles comme l’huile de lavande sont cependant déconseillées aux personnes enceintes et aux enfants.

BON USAGE. Pour rappel, voici les recommandations officielles d’usage des huiles essentielles de la DGCCRF et de l’ANSM :

  • L’usage des huiles essentielles est déconseillé chez l’enfant, la femme enceinte ou allaitante, les personnes âgées ou souffrant de pathologies chroniques
  • Ne pas injecter d’huiles essentielles par voie intraveineuse ou intramusculaire
  • Ne pas les ingérer
  • Ne jamais appliquer d’huiles essentielles directement sur les muqueuses, le nez, les yeux, le conduit auditif, etc.
  • Pour les personnes à tendance allergique, effectuer systématiquement un test d’allergie avant toute utilisation
  • Après un massage ou une application cutanée, bien se laver les mains
  • Veiller à la qualité des huiles essentielles, à leur provenance ainsi qu’au mode de culture dont elles sont issues
  • Ne jamais chauffer une huile essentielle pour la diffuser
  • Les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées de façon prolongée (au-delà de quelques jours) sans avis médical.

5. Une infusion aux écorces de Lapacho.

Faites bouillir un litre d’eau dans laquelle vous allez placer 4 cuillères à café d’écorces de Lapacho. Laissez infuser ensuite pendant 10 à 15 minutes et vous pouvez consommer. Si vous souhaitez, vous pouvez ajouter du miel pour une petite touche sucrée pour améliorer le goût.

Vous pouvez en boire jusqu’à 3 tasses par jour jusqu’à ce que la mycose disparaisse. En plus de lutter contre les mycoses les écorces de Lapacho vous aideront à stimuler votre système immunitaire.

6. Le bain au lapacho.

Le lapacho est un arbre d’Amérique du Sud dont les écorces permettent de lutter contre le développement fongique. Un bain avec des écorces de lapacho marinées dans de l’eau tiède permet de diminuer les infections d’origine fongique comme une mycose. Baignez vos pieds pendant une dizaine de minutes 2 fois par jour jusqu’à ce que la mycose disparaisse. Pour cela faites bouillir environ 1⁄2 litre d’eau et faites bouillir 15 à 20 grammes de poudre d’écorce interne séchée de lapacho pendant 10 minutes. Versez ensuite la préparation dans votre bain de pied.

7. L’huile d’autruche

L’huile d’autruche est une solution naturelle particulièrement efficace pour lutter contre les mycoses ou n’importe quelle autre infection de champignons.

L’huile d’autruche accélère la cicatrisation, c’est pourquoi elle peut également être appliquée au niveau des plaies et des entailles.

Image crédit : Shutterstock

Enfin voici quelques conseils pour éviter la contagion des champignons provoquant une mycose :

  • –  changez de chaussettes tous les jours,
  • –  évitez de porter des chaussettes à fibres synthétiques mais plutôt des chaussettes100% naturelles comme le coton,
  • –  nettoyez votre bac à douche une fois par semaine,
  • –  portez des tongs ou autres chaussures dans des zones publiques qui sont humides :douche, piscine, vestiaire, …
  • –  séchez bien les pieds entre les orteils,
  • –  gardez les pieds à l’air libre le plus possible chez vous,
  • –  désinfectez votre paire de chaussures une fois par mois,

–  ne partagez aucun élément d’hygiène: serviette, gant de toilette, chaussures. Avec ces conseils et ces solutions naturelles vous devriez vous débarrasser et prévenir les mycoses en un rien de temps.II. Les cors aux pieds.

1.Le massage à l’oignon.

Prenez un oignon, coupez-le en deux et massez avec l’intérieur de l’oignon qui est frais la surface du cor. Frottez avec douceur et légèreté sur le cors pour éviter de ressentir un désagrément. L’oignon est un anti-inflammatoire extrêmement puissant.

Vous pouvez pour plus d’efficacité, faire du jus d’oignon à l’aide d’un extracteur à jus et appliquer le jus d’oignon au compte-gouttes à l’aide d’une pipette sur le cor. Enfilez ensuite une paire de chaussettes faite de fibres naturelles.

Faites ceci tous les soirs avant d’aller vous coucher jusqu’à ce que votre cor disparaisse.

2. Un mélange d’ail et d’huile d’olive.

Prenez une gousse d’ail et pressez-la à l’aide d’un presse-ail. Mettez une cuillère à café d’huile d’olive et appliquez cette solution sur le cor. Mettez un film alimentaire ou une bande pour laisser agir pendant plusieurs heures ou toute la nuit si vous faîtes ça avant d’aller vous coucher. Quand vous vous levez, vous pouvez retirer sans rincer obligatoirement. Faites ceci tous les soirs avant d’aller vous coucher jusqu’à ce que votre cor disparaisse.

3. La pierre ponce.

Utilisez régulièrement une pierre ponce pour éliminer la peau morte de vos pieds environ 1 fois par semaine. En évitant l’accumulation des peaux mortes, vous allez prévenir l’apparition de cors. Si vous en avez, la pierre ponce permet de limiter leur évolution et favorisera l’utilisation des autres solutions naturelles dont l’oignon et l’ail précédemment mentionnés qui fonctionnent le mieux.

4. L’infusion à la camomille.

Prenez des fleurs de camomille et faites-les infuser dans de l’eau bouillante. Mettez suffisamment d’eau pour pouvoir faire un bain de pied avec de l’eau infusée à la camomille. Faite attention de ne pas vous brûler, versez l’eau dans une bassine une fois qu’elle est à température ambiante. La camomille permettra de réduire la transpiration et de rééquilibrer le pH de votre peau.

Vous avez évidemment la solution d’aller retirer les cors par une pédicure, mais sachez que si l’état du terrain ne change pas, votre cor reviendra au bout de quelques semaines voire quelques mois, c’est pourquoi il est bon d’appliquer ces solutions pour changer l’état du terrain.

Adrien Lamacchia -Son site .santebienetreglobal.com

Après avoir parcouru un certain chemin vers la santé parce que souvent malade jusqu’à l’âge de 22 ans, j’ai pris conscience de certains dangers et adopté plusieurs habitudes alliant santé, bien-être et vitalité que je partage désormais sur mon site internet.

Notez cet article