mal au ventre

Une étude a examiné les jeunes adultes dix ans plus tard

Les douleurs à l’estomac sont une plainte courante chez les enfants, et une nouvelle étude suggère qu’elles pourraient exposer certains enfants à un risque plus élevé de troubles anxieux ou de dépression à l’âge adulte.

Le 02/03/2019

Pourquoi les enfants nous disent-ils avoir mal au ventre?

Eh bien, c’est parce qu’ils ont réellement mal à l’estomac.

Le système nerveux entérique se trouve dans l’estomac et est même souvent appelé votre deuxième cerveau. Les gros nerfs et l’anxiété créent une vraie sensation dans le ventre.

Une étude publiée dans Pediatrics montre que 51% des enfants qui souffraient de douleurs abdominales lorsqu’ils étaient enfants avaient également un trouble anxieux à l’âge adulte.

« Une décennie plus tard, les personnes souffrant de douleurs à l’estomac continuaient à présenter un taux élevé de troubles anxieux, même si elles n’avaient plus mal à l’estomac », a déclaré, Lynn Walker, auteure de l’étude, professeure de pédiatrie à l’Université Vanderbilt de Nashville, Tennessee.

À titre de comparaison, seulement 20% des personnes n’ayant pas eu de problèmes de maux de ventre dans leur enfance avaient un trouble anxieux au cours de leur vie.

Les auteurs ont souligné qu’entre 8 et 25% de tous les enfants souffraient de douleurs à l’estomac chroniques sans cause médicale connue.

Comme une infection ou un blocage, que l’on connait sous le nom de « douleur abdominale fonctionnelle ».

Pour l’étude, les chercheurs ont étudié 332 enfants âgés de 8 à 17 ans ayant consulté pour des douleurs inexpliquées à l’estomac. Ils ont également suivi 147 enfants des mêmes écoles qui n’ont pas signalé de problèmes à l’estomac. Voir l’étude : //health.usnews.com/health

Les chercheurs ont étudié à nouveau les enfants vers l’âge de 20 ans pour savoir s’ils présentaient des symptômes d’anxiété ou de dépression.

En plus des résultats sur l’anxiété, les chercheurs ont également découvert que 40% des adultes souffrant de douleurs abdominales pendant l’enfance avaient souffert de dépression au cours de leur vie. Seulement 16% des adultes du groupe témoin avaient le trouble à un moment donné.

Szigethy a déclaré qu’un lien entre l’anxiété et la douleur n’était pas un immense bond.

En particulier parce qu’on les observe souvent ensemble dans le cabinet du médecin. D’autres études devraient examiner la manière dont on traite les enfants pour de l’anxiété ou des douleurs à l’estomac. Et ainsi déterminer si cela a un impact sur leur santé mentale à l’âge adulte.

« Si aucune maladie grave n’est détectée, les parents devraient encourager leurs enfants à poursuivre leurs activités habituelles même s’ils ressentent une douleur », a déclaré Walker. Lorsque les enfants ont du retard dans leurs devoirs et leurs relations avec leurs pairs, cela augmente le stress, ce qui accroît leur souffrance.

Le plus important à retenir concernant les enfants qui se plaignent souvent de maux de ventre

C’est qu’ils ne simulent pas. Ils ne mentent pas et ne le font pas pour attirer notre attention. Il s’agit simplement de leur corps qui manifeste leur anxiété sous forme de douleur à l’estomac.

Source : https://www.cbsnews.com/news/childhood-stomach-aches-may-lead-to-anxiety-depression-as-an-adult/

5.0
02