tissu cardiaque humain

Des scientifiques ont réussi à transformer des feuilles d’épinard en tissu cardiaque humain

Le 28 Novembre 2017. Image crédit :  www.sciencedirect.com/science 

Des scientifiques ont réussi à transformer des feuilles d’épinard en tissu cardiaque humain

Des scientifiques ont trouvé un moyen d’utiliser les épinards pour développer le muscle cardiaque humain, ce qui pourrait résoudre un problème de longue date pour réparer les organes endommagés. Leur étude, publiée par la revue Biomaterials, offre une nouvelle façon de développer un système vasculaire, qui a été un obstacle à l’ingénierie tissulaire.

Les scientifiques ont déjà créé des tissus humains à grande échelle dans un laboratoire en utilisant des méthodes comme l’impression 3D, mais il a été beaucoup plus difficile de faire croître les petits vaisseaux sanguins fragiles qui sont vitaux pour la santé des tissus.

« Le principal facteur limitant pour l’ingénierie tissulaire … est l’absence d’un réseau vasculaire », explique Joshua Gershlak, un co-auteur de l’étude, étudiant au Worcester Polytechnic Institute (WPI) dans le Massachusetts, dans une vidéo décrivant l’étude. «Sans ce réseau vasculaire, vous avez beaucoup de destruction de tissus. »

À gauche: Une feuille d’épinard décellularisée est illustrée avant que le colorant ne soit ajouté pour tester sa capacité à filtrer le sang dans les tissus. À droite: L’ image d’une feuille d’épinard après qu’elle a réussi à démontrer que le colorant rouge pouvait être pompé dans ses veines, simulant le sang, l’oxygène et les nutriments dont le tissu cardiaque humain a besoin pour se développer.

L’un des traits caractéristiques d’une feuille est le réseau ramifié de fines veines qui fournit de l’eau et des nutriments à ses cellules. Maintenant, les scientifiques ont utilisé des veines végétales pour reproduire la façon dont le sang circule dans les tissus humains. Le travail consiste à modifier une feuille d’épinard dans le laboratoire pour enlever ses cellules végétales, ce qui laisse un cadre en cellulose.

tissu cardiaque humain

Des scientifiques ont réussi à transformer des feuilles d’épinard en tissu cardiaque humain

«La cellulose est biocompatible [et] a été utilisée dans une grande variété d’applications en médecine régénérative, comme l’ingénierie tissulaire du cartilage, l’ingénierie tissulaire osseuse et la cicatrisation des plaies», écrivent les auteurs dans leur article.

L’équipe a ensuite baigné le cadre végétal restant dans des cellules humaines vivantes, la plante est alors devenue une sorte d’échafaudage autour duquel des cellules humaines ont été cultivées et a entouré les minuscules veines.L’équipe a ensuite pu injecter des fluides dans les veines, démontrant que des cellules sanguines pouvaient circuler dans le système.

L’objectif final est de pouvoir remplacer les tissus endommagés chez les patients qui ont eu une crise cardiaque ou qui ont souffert d’autres problèmes cardiaques qui empêchent leur cœur de se contracter. Comme les vaisseaux sanguins, les veines des feuilles modifiées fourniraient de l’oxygène à toute la bande de tissu de remplacement, ce qui est essentiel pour générer de nouvelles substances cardiaques.

L’équipe d’étude dit que les mêmes méthodes pourraient être utilisées avec différents types de plantes pour réparer différents tissus dans le corps. Par exemple, échanger les cellules dans le bois pourrait un jour aider à réparer les os humains.

« Nous avons encore beaucoup de travail à faire, mais jusqu’à maintenant c’est très prometteur », a déclaré dans un communiqué de presse le coauteur de l’étude, Glenn Gaudette, également de WPI. « L’adaptation des plantes abondantes que les agriculteurs cultivent depuis des milliers d’années pour l’ingénierie tissulaire pourrait résoudre une foule de problèmes limitant le champ. »

Voir l’étude : www.sciencedirect.com/science et  https://news.nationalgeographic.com/

Notez cet article