espèces menacées

Espèces menacées

Image crédit : pixabay

Espèces menacées: Les girafes et des centaines d’oiseaux entrent dans la liste

L’habitat de plus en plus réduit des animaux est la raison principal de leur disparition…

Une baisse de 40 % des populations de girafes a été observée en Afrique au cours des 30 dernières années, révèle un rapport de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), qui classe maintenant l’animal dans la liste des espèces « vulnérables » et menacées d’extinction.

À l’occasion de la conférence internationale sur la biodiversité au Mexique, la liste  mise à jour de la liste de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) une organisation de référence chargée de suivre l’état des espèces dans le monde, a révélé : sur les 742 espèces d’oiseaux nouvellement évaluées par l’UICN, 11 % sont menacées de d’extinction. Les girafes font aussi leur entrée dans la catégorie des espèces « vulnérables » : leur nombre a chuté de 36 à 40 % en 30 ans.

En 2015, la population africaine de girafes est passée en-dessous de 100.000 (environ 97.500, contre 155.000 en 1985): « ces animaux majestueux sont confrontés à une extinction silencieuse », observe Julian Fennessy pour l’UICN.

Le braconnage, les pertes d’habitat à cause de l’agriculture et des activités minières,  les conflits avec les hommes avec les girafes, en quête de nourriture, l’ instabilité civile et sociale sont les principales causes de leur disparition.

Sur 9 sous-espèces réparties dans 21 pays, trois se portent bien, l’une est stable, mais les cinq autres connaissent un net déclin, selon ce rapport.

Selon les scientifiques, notre monde connaît une nouvelle extinction de masse, la 6e seulement en 500 millions d’années: les espèces disparaissent 1.000 à 10.000 fois plus vite qu’il y a un siècle.

Des espèces, tout juste découvertes, et déjà éteintes ou en voie d’extinction

La liste nclut à ce jour 85.604 espèces animales et végétales (une fraction seulement du total), dont 24.307 sont menacées d’extinction.

Ces dernières années, 742 espèces d’oiseaux ont été identifiées (ce qui fait 11.121 au total). Mais 11% d’entre elles sont déjà jugées « menacées », parmi lesquelles 13 sont déjà éteintes, notamment dans des îles colonisées par des plantes invasives. « Beaucoup d’espèces disparaissent avant même qu’on puisse les décrire », déplore Inger Andersen, le directeur général de l’UICN. L’importation de nouveaux prédateurs, notamment les serpents, a causé la disparition des oiseaux.

« Hélas, identifier plus de 700 espèces +nouvelles+ ne signifie pas que les oiseaux du monde vont mieux », souligne Ian Burfield, chargé de cette liste.

Parmi les espèces d’oiseaux répertoriées dans la liste rouge , plus d’une sur dix pourrait disparaître dans les prochaines années : le perroquet jaco ( très prisé des amateurs car parmi les meilleurs parleurs), ou perroquet gris du Gabon, connu pour sa capacité à reproduire le langage humain, voit sa situation se dégrader. Originaire d’Afrique centrale, sa population a chuté de près de 99 % dans certaines zones. La situation est encore pire en Asie, où les captures illégales d’oiseaux pour le commerce sont en train de vider les forêts : le très coloré loriquet de Forsten, endémique d’Indonésie, et le bulbul à tête jaune sont désormais considérés vulnérables.

« De très nombreuses espèces disparaissent avant même que nous ayons eu le temps de les décrire », déplore le directeur de l’UICN, Inger Andersen: « Cette mise à jour montre que cette extinction pourrait bien être plus étendue que nous ne l’imaginions. »

« Les Etats réunis à Cancun doivent accroître leurs efforts pour protéger la biodiversité de notre planète, ajoute-t-il: pas simplement pour la biodiversité elle-même mais aussi pour l’homme, notamment sa sécurité alimentaire et le développement durable. »

La sittelle corse et le macareux moine en danger d’extinction

« Plus nos connaissances augmentent, plus nos inquiétudes se confirment, dit Ian Burfield,de l’ONG BirdLife International. L’agriculture intensive, la déforestation, les espèces invasives et d’autres menaces comme le trafic d’espèces mènent toujours de nombreuses espèces à la disparition. »

espèces menacées

Une tourterelle des bois. – pixabay

Et la France est victime également de ce déclin des espèces animales : 14 espèces y sont en danger critique d’extinction, alerte la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO). Échenilleur de la Réunion, pétrel noir de Bourbon, puffin des Baléares, lori à diadème, martin-pêcheur des Marquises… pourraient bientôt n’être que des souvenirs. Le macareux moine, la sittelle corse ou la tourterelle des bois sont eux classés « vulnérables ».

espèces menacées

Une sittelle corse, dans la vallée de la Restonica. – pixabay

Un macareux moine. – pixabay

Source : www.20minutes.fr / information.tv5monde.com

Notez cet article