propre valeur

J’ai arrêté d’être trop « gentil » parce que je vois enfin ma propre valeur

Le 12 Novembre 2017. Image crédit : Pixabay

J’ai arrêté d’être trop « gentil » parce que je vois enfin ma propre valeur

Tout le monde me disait que j’étais trop gentil. J’étais le genre de personne à dire désolé après chaque phrase. Le genre de personne à proposer de conduire, même si j’avais peu d’essence. Le genre de personne à agir comme si mes amis avaient raison dans toutes les situations, même quand il était clair qu’ils avaient tort. Le genre de personne à éviter les conflits en disant  oui,  à faire plus pour les autres que je n’ai jamais fait pour moi-même.

J’ai arrêté d’être trop gentil. Si vous agissez comme si j’étais inférieur à vous, si vous me traitez comme un moins que rien, alors je prendrai mes distances sans dire un mot. Je ne vous donnerai pas d’avertissement. Je ne vous maudirai pas. Je vous sortirai de ma vie sans regarder les dégâts. Je ne veux plus traiter avec des gens qui ne voient pas ma valeur.

J’ai arrêté d’être trop gentil . Si vous avez besoin que je vous rende un service, je n’accepterai pas automatiquement de vous aider. J’ai appris que je devais prendre soin de ma propre santé mentale avant d’aider les autres. Je dois veiller à être dans un endroit sûr. Je ne peux pas vous donner des morceaux de moi-même quand il n’y a plus rien à donner. Je ne peux pas me plier en quatre pour que votre vie vous soit un peu plus convenable.

J’ai arrêté d’être trop gentil. Je vous dirai vraiment ce que je pense, même si c’est la dernière chose que vous voulez entendre. Je vous dirai que vous êtes stupide de sortir avec ce type ou d’avoir quitté cette fille. Je vous dirai ce qui est le mieux pour vous selon mon point de vue, même si vous pourriez me détester pour cela. Même si je pourrais vous perdre à cause de cela.

J’ai arrêté d’être trop gentil. Je dirai seulement désolé si je le pense vraiment. Je ne m’excuserai pas quand quelqu’un d’autre se heurtera à moi. Je ne m’excuserai pas d’avoir dit ce que je pensais. Je ne m’excuserai pas d’être authentique au lieu d’essayer de me fondre dans la masse.

J’ai arrêté d’être trop gentil . Je ne remplirai pas mon emploi du temps de choses que je ne veux pas faire dans l’espoir de rendre les autres heureux. Je ne passerai pas mon temps à m’inquiéter de ce que ces gens pensent de moi. Je ne céderai pas à la pression des pairs. Je ne laisserai pas les autres profiter de moi. Je ne les laisserai pas se servir de moi. Je ne les laisserai pas me donner le sentiment d’être un moins que rien.

J’ai arrêté d’être trop gentil  parce que je vois enfin ma propre valeur. Je sais enfin ce que je mérite. Je comprends enfin qu’il n’est pas égoïste de prendre soin de moi-même pour un changement. Je vis enfin ma vie comme je veux la vivre.

Holly Rorirdan

Source je vois enfin ma propre valeur : thoughtcatalog.com

J’ai arrêté d’être trop « gentil » parce que je vois enfin ma propre valeur
5 (100%) 2 vote[s]