devenir mère

10 choses à éviter de dire à une femme qui ne souhaite pas devenir mère

Maintenant plus que jamais, les femmes sont libres de choisir de ne pas avoir d’enfants.

Mais au lieu de les féliciter de faire un tel choix, nombreuses sont les personnes qui les condamnent, les critiquent ou les interrogent sur leur décision.

Par Louise Meunier. Le 16/04/2019

En tant que femme ayant choisi personnellement de ne pas devenir mère, au début on me disait avec un ton condescendant :  « peut-être pas maintenant, mais un jour. » En vieillissant, les gens me disent un peu paniqués que si je ne change pas rapidement d’avis, il sera bientôt trop tard.

J’en ai assez qu’on me répète que ma vie sera incomplète si je ne deviens pas mère un jour. J’aimerais que les gens acceptent simplement ma décision, sans me juger, car après tout c’est ma vie, pas la leur.

Voici 10 choses à ne pas prononcer devant une femme qui n’a pas envie de devenir mère .

Pourquoi ?

C’est une décision très personnelle de devenir mère.

Peut-être que la femme n’a pas réussi à concevoir, n’a pas trouvé la bonne personne, ou que pour des raisons génétiques, elle a pris la décision de ne pas en faire. C’est un sujet très délicat qui peut vite devenir pénible et éprouvant. Une femme ne devrait pas être obligée d’expliquer pourquoi elle n’est pas mère.

Si une femme a décidé de ne pas en avoir, c’est son choix. Personne ne devrait avoir à défendre sa décision de ne pas avoir d’enfants. Cela ne regarde personne.

Tu finiras par changer d’avis.

Lorsque mon partenaire m’a dit qu’il ne voulait pas d’enfants, c’était presque un motif de rupture. Pas parce que j’en voulais, mais parce que je voulais avoir la possibilité d’en avoir si jamais un jour je décidais d’en vouloir. Si jamais je changeais d’avis.

J’ai réalisé que les gens changeaient tout le temps d’avis. J’ai changé d’avis sur tellement de choses dans ma vie. Je sais aussi que les gens changent parfois d’avis pour les enfants.

Mais lorsque vous me dites que je vais changer d’avis, cela vous donne un air suffisant. Donc ne dites rien.

Et si tu regrettes plus tard ?

Un enfant n’est pas un jouet. C’est une personne qui aura toujours besoin d’amour, d’attention et de dévouement. Décider d’avoir un bébé est une décision à vie. Mettre au monde un être humain tout à fait par hasard, ce que je pourrais regretter de ne pas faire plus tard, me semble être une idée terrible.

C’est la chose la plus naturelle au monde.

Si c’était la nature, une femme se consacrerait à la reproduction. Elle ne s’arrêterait certainement pas à un ou deux. Il n’y aurait pas de contrôle des naissances.

Mais être mère, c’est bien plus que donner naissance à un enfant. Et je suis désolée de dire que la maternité n’est pas naturelle pour toutes les femmes. Si c’était le cas, il n’y aurait pas d’infidélité, d’abandon, de négligence, d’abus ou de cruauté envers les enfants.

Avoir un bébé est la chose la plus épanouissante dans une vie.

Je suis très heureuse qu’en tant que parent, être un parent soit la chose la plus enrichissante de votre vie. C’est exceptionnel et important. Parce qu’il faut bien le dire, ce serait vraiment triste si vous ne trouviez pas la parentalité épanouissante alors que vous le serez à vie.

Je pense qu’avoir des enfants doit être la chose la plus enrichissante que vous ferez. Car quelle autre raison y a-t-il d’avoir des enfants si ce n’est que c’est une expérience enrichissante sur le plan émotionnel?

Je ne nie pas que les choses changent en devenant parent, que vous découvrez un amour que vous ne pensiez même pas pouvoir ressentir un jour. Je sais que c’est une expérience vécue parce que j’ai entendu cela maintes et maintes fois.

Je comprends que vous pouvez apprendre le désintéressement, la patience, la compassion, le sacrifice, la perte, le pur bonheur et une foule d’autres choses en tant que parent.

Je crois aussi que vous pouvez apprendre toutes ces choses d’une autre façon.

Et lorsque vous ne remplissez pas votre vie avec des enfants, vous la remplissez d’autres choses. J’ai vécu et continue de vivre une vie incroyable. Je n’ai pas l’impression qu’il me manque quelque chose. Je me sens déjà comblée par ma vie.

N’est-ce pas un peu égoïste?

Je ne sais même pas d’où vient cette idée. Depuis quand ne pas avoir un bébé est un acte égoïste?

Bien au contraire, je pense que le fait de ne pas avoir d’enfant me rend moins égoïste. Comme je n’ai pas d’enfants, j’ai plus de temps, plus d’énergie et plus d’argent à donner aux autres, aux personnes qui en ont le plus besoin.

Tu n’as pas encore rencontré la bonne personne.

Je suis déjà tombée sur des mauvaises personnes. Les hommes qui vous mentent, ceux qui trompent, ceux qui vous prennent de l’argent, ceux qui vous donnent l’impression de ne rien avoir, ceux qui vous contrôlent, ceux qui vous manipulent, ceux qui ne rentrent pas à la maison… et la liste est encore longue.

Mais mon partenaire n’est pas comme ça, c’est quelqu’un de bien. Le fait qu’il soutienne mon choix de ne pas avoir d’enfants et le fait qu’il ne le souhaite pas non plus est un avantage.

Veuillez ne pas juger et minimiser ma relation en même temps que vous jugez et minimisez mon choix de ne pas être mère.

Avoir un bébé vous rapprochera.

Nous sommes heureux dans notre relation. Nous apprécions beaucoup la compagnie de l’autre. Honnêtement, nous n’avons pas besoin de nous rapprocher. Cependant, si j’avais l’impression qu’il manquait quelque chose dans la relation et que je voulais quelque chose qui nous rapproche, je ne pense vraiment pas que le fait d’avoir un bébé serait en haut de ma liste.

Tu ne veux pas laisser d’héritage?

En fait, cette pensée ne m’avait jamais traversé l’esprit jusqu’à ce qu’on m’en parle.

Mais maintenant quand on y réfléchit, c’est incroyable de se dire qu’avoir des enfants est un héritage suffisant pour partir. Ou que c’est la seule façon de laisser un héritage. Qu’en est-il de l’art ou de l’écriture? Qu’en est-il des actes de gentillesse?

Si laisser un héritage est important pour quelqu’un, il existe de nombreuses autres façons de le faire que d’avoir un bébé.

Tu ne connais pas le véritable amour tant que tu n’as pas eu de bébé.

En fait, vous condamnez tous ceux qui choisissent de ne pas (ou sont incapables) d’avoir un enfant dans une vie sans amour.

Je sais ce que vous voulez dire. L’amour qu’un parent ressent pour un enfant est différent. Bien sûr que ça l’est. Je vous crois. Et je sais que je ne connaîtrai jamais cela, mais ça me va.

J’ai la chance de faire partie de la vie de nombreux enfants incroyables. Je suis une tante comblée. J’ai trois frères adorables et mes parents sont incroyables. Mes amis sont comme ma deuxième famille, même si leur sang ne coule pas dans mes veines. Je me sens tellement privilégiée d’avoir tant de gens dans ma vie qui me comblent de bonheur.

Mon partenaire est incroyable. Et tout cet amour me comble.