Les ex qui nous font la vie dure ou comment enseigner le mépris aux enfants

Le 22 Février 2018. Image crédit : Pixabay

Les ex qui nous font la vie dure ou comment enseigner le mépris aux enfants

Par Jackie B. Hamilton

Je suis certaine que plusieurs d’entre nous se sentiront interpellés par le titre de ce billet.  Qu’on ait de la difficulté à le reconnaître ou non, il y a beaucoup (beaucoup trop) d’ex-couples qui se livrent une guerre froide au quotidien.  Au point même que, parfois, il est difficile de croire qu’il y ait pu y avoir une certaine forme d’amour entre eux.

Pourtant, ça doit bien être le cas s’il est ressorti de leur union un ou plusieurs enfants…  Cela doit sûrement prouver qu’il fut un temps où le soleil était au beau fixe.  Alors qu’est-ce qui fait que, depuis que le couple ne partage plus la même adresse civique, le ciel est constamment couvert de nuages?

LA FAUTE NON PARDONNÉE

Quand notre ancien partenaire nous considère comme son pire ennemi, c’est forcément parce qu’il y a quelque chose de non accepté et de non pardonné.  Cela peut avoir un lien avec la raison de la rupture ou il peut s’agir de la rupture elle-même.  Mais, parfois aussi, cela a tout simplement rapport avec notre propre enfance et avec les blessures qui influencent nos comportements d’adulte.

Il faut bien admettre que, même s’il est évident que ça ne fonctionne plus, il y en a toujours un qui n’arrive pas à se faire à l’idée de laisser partir l’autre.  C’est alors que s’installe la rancœur qui se traduit par des gestes de mépris répétés.  Et ce sont, malheureusement, les enfants qui en font les frais.

Découvrez également : 8 signes qui confirment que votre ex était bien une personne narcissique

LES ENFANTS PRIS EN OTAGE

Nous les aimons, nos enfants.  Pourtant, nous semblons complètement oublier leur bonheur lorsqu’il s’agit pour nous d’avoir le contrôle ou le dernier mot sur notre ex.

Tout à coup, ils n’existent plus en tant que nos enfants, ils deviennent de simples otages qui nous servent à mieux manipuler ou faire souffrir l’autre.  Et le pire, c’est que nous leur demandons même de nous soutenir dans nos épisodes de délire.  Nous les invitons à participer au dénigrement de l’autre ou, pire, nous leur imposons de choisir entre les deux personnes qu’ils aiment le plus au monde.

Mais nous devons savoir qu’un jour, ils ne seront plus des enfants et ils seront alors mieux à même de comprendre réellement ce qu’il en est.  Lorsque ce jour viendra, même si nous avons tout fait pour qu’ils aient une mauvaise opinion de notre ex (leur père ou leur mère), ils seront capables de faire la part des choses et c’est alors qu’ils verront quel est notre véritable visage.  À moins, bien entendu, que notre emprise sur eux soit si forte que leur discernement en soit pour toujours affecté.  Dans ce cas, nous devrions en avoir doublement honte.

Voir aussi : Tu te rendras compte que je te manque le jour où je ne serai plus là

ET SI NOUS VIVIONS TRANQUILLEMENT CHACUN NOTRE VIE

C’est bien triste tout cela.  Bien triste de voir que lorsqu’une histoire de couple se termine, elle puisse continuer quand même à exister pour nous faire encore plus de mal.

Alors que le but de la rupture est, justement, de permettre à chacun de retrouver un équilibre, il y en a qui se font la promesse de maudire l’autre jusqu’à la fin de leurs jours.  Pour quoi faire?  Pour obtenir quoi en retour si ce n’est de rendre sa propre vie encore plus misérable?

Je vois autour de moi des histoires qui me déchirent le cœur.  Des pères et des mères qui refusent de partager la garde…  Des enfants qui sont coincés dans une atmosphère toxique parce qu’un jour leur père et leur mère se sont rencontrés pour s’aimer, mais ont refusé de lâcher prise l’un sur l’autre au moment où l’amour a disparu.

Nous avons beaucoup à enseigner à nos enfants, mais le mépris ne devrait jamais en faire partie.

Voir aussi : Rompre avec un narcissique demande beaucoup de courage

Jackie B. Hamilton

Jackie B. Hamilton est auteure et blogueuse en éveil de conscience. On retrouve, dans sa bibliographie, L’enfant invisible (se donner le droit d’exister)Qui sommes-nous sans nos blessures (Comprendre et gérer intelligemment ses émotions)La philosophie du let it be (Parce que le bonheur n’a pas à être compliqué)Du moi actuel au moi rêvé (Devenir ce que l’on désire être) et le Carnet de route pour manifester l’inattendu. Visitez jackiebhamilton.com. Suivez-la sur FacebookTwitterInstagram et Pinterest.

A propos de Jackie B. Hamilton

Éveil de conscience Le livre de Jackie B. Hamilton : Qui sommes-nous sans nos blessures, Collection bouée de secours Jackie B. Hamilton est auteure et blogueuse en éveil de conscience. On retrouve, dans sa bibliographie, L’enfant invisible (se donner le droit d’exister), Qui sommes-nous sans nos blessures (Comprendre et gérer intelligemment ses émotions), La philosophie du let it be (Parce que le bonheur n’a pas à être compliqué), Du moi actuel au moi rêvé (Devenir ce que l’on désire être) et le Carnet de route pour manifester l’inattendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*