Face à l’afflux de bébés hérissons au centre de soins LPO Aquitaine nous devons réagir.

Outre le fait qu’ils soient mignons et gentils, les hérissons sont importants pour notre écosystème, car ils régulent la population d’insectes dans nos jardins et ça sans utiliser de produits chimiques. En effet, les hérissons adorent les pires ennemis du potager, limaces et escargots sont ses premiers choix. 

Par Frédérique Dumont. Le 13/05/2019

Avec l’arrivée des beaux jours, les hérissons sortent de leur hibernation et réapparaissent dans les jardins et donnent naissance à leurs petits, mais cela peut mal se passer pour eux.

C’est pour cela que, le centre de soins LPO Aquitaine a lancé un appel sur son compte Facebook. La raison est simple, l’entretien trop propre des jardins qui est un danger pour la biodiversité qui s’y trouve. Et beaucoup d’hérissons, payent le prix fort. 

« Encore des hérissons… » Le centre de soins LPO n’en peut plus. Car ils reçoivent régulièrement des bébés hérissons, amenés par des gens qui ne savent pas quoi en faire et qui les ont dérangés avec le nettoyage de printemps de leur jardin.

Voici le message :

« Encore des hérissons…

Presque chaque jour, nous recevons des jeunes hérissons, à peine sortis du ventre de leur mère, tout roses.

Ces hérissons sont très durs à sauver, ils sont tout petits, mangent nuit et jour, et sont très fragiles. Ils supportent mal la nourriture inadaptée que nous leur proposons.

Bien que réellement en détresse lors de leur découverte, cela arrive souvent à cause du dérangement humain. En effet, les nids de femelles hérissons se font souvent sous des tas de branches, dans des remises, des bâtiments, sous les haies… Autant d’endroits que l’arrivée des beaux jours nous pousse à déranger pour faire « un coup de propre ». Et lorsque l’on s’en rend compte, il est déjà un peu trop tard.

Souvenez-vous que, même avec les meilleures intentions du monde, nous ne ferons pas mieux que la nature. Maman hérisson fera grandir 4 jeunes sur 5, alors que nous n’en sauverons que 2 sur 4.

Le propre est l’ennemi du bien. Au printemps, laissez des zones en jachère, des tas de branches, votre haie mal taillée, un roncier, un arbre mort… Ce sont des refuges de biodiversité, dont la nature a bien besoin au printemps….

Et moins d’entretien du jardin, c’est plus de temps disponible dans le hamac pour écouter les oiseaux ! »

centre de soins LPO Aquitaine 

Alors quoi faire voici 5 choses à faire pour un jardin à hérisson:

Des ouvertures

Un jardin ne suffira jamais à une famille de hérissons. Il leur faut plusieurs issues pour circuler d’une parcelle à une autre, mais il faut évidemment les empêcher de traverser côté route.

Des tas de feuilles ou de branches

Les hérissons n’aiment pas les jardins trop rangés. Laissez traîner des tas de feuilles mortes ou de branches et vous les rendrez heureux et ils vous le rendront bien.

Attention aux pièges

Beaucoup d’objets peuvent devenir des pièges mortels pour les jeunes hérissons! Souvent, ils se coincent la tête dans de vieux pots de yaourt, des porte-clefs ou des bouts de tuyau. Débarrassez votre jardin de ce genre de déchets, et essayez d’obstruer d’un fin grillage les canalisations et soupiraux.

Ne plus utiliser d’anti-limaces!

Le hérisson mange volontiers des cadavres. Quand ce sont des limaces remplies de produits toxiques, c’est catastrophique.

Faire son jardin sans poisons

Les herbicides, insecticides, fongicides et autres produits toxiques sont souvent déversés dans les jardins et espaces verts. Ils s’accumulent dans les plantes, puis dans les insectes, puis dans le hérisson.

Un centre de soins demande à tous ceux qui jardinent de faire attention aux bébés hérissons
5 (100%) 1 vote[s]