Le 2 novembre 2018. Image crédit :depositphotos.com

Fermeture du « zoo de l’enfer » en Albanie où des dizaines d’animaux maltraités ont pu être sauvés

Par Frédérique Dumont

Les autorités albanaises ont fermer les portes du Safari Park Zoo, connu pour être le «zoo de l’enfer» où les animaux souffrent de malnutrition et étaient maltraités.

C’est grâce à un photographe, sous couvert d’anonymat, qui a publié ses photos montrant des pauvres animaux du zoo maltraités et enfermés dans des conditions honteuses et insalubres, que le gouvernement albanais a décidé d’intervenir.

Parmi les clichés, celle d’un lion, soufrant de malnutrition, avec un gros bleu en dessous de l’œil injecté de sang. À travers son regard, on peut facilement deviner cet animal a été maltraité physiquement, en plus d’être très affaibli à cause du manque de nourriture.

Caters News Agency

Après avoir vu ces photographies, l’Albanie a réagit et c’est le ministre Blendi Klosi, du Tourisme et de l’environnement , qui a demandé  la fermeture express du zoo de la honte et du sauvetage immédiat des animaux.

Le propriétaire du zoo, Petrit Osmani, a vivement protesté contre l’action des autorités. « Vous n’avez pas le droit ! Ces animaux sont mes enfants, vous me privez de mes enfants !« , a-t-il protesté. Il a  dit qu’il allait porter plainte pour violation de la propriété privée.

Le zoo avait été visité au mois de Juillet par l’organisation Quatre Pattes qui ont lancé un cri d’alarme. « Lensi (un des trois lions) avait une infection grave à l’œil et il risquait de devenir aveugle. Il a heureusement été sauvé et il va mieux, mais ils ont tous besoin de soins supplémentaires pour être complètement rétablis« , a expliqué Carsten Hertwing.

« Tous les animaux sont gardés dans des petites cages, dans des conditions d’hygiènes exécrables, avec aucune possibilité d’échapper à cet environnement ou aux yeux des visiteurs » ont déclaré les autorités, ajoutant que « les animaux souffrent de problèmes physiques et psychologiques à cause des conditions de vie misérables, de mauvais soins vétérinaires et un manque de régime approprié ».

Caters News Agency

Outre les 3 lions, âgés de plus de 15 ans, Lensi, Jeaque et Bobi, un ours, ainsi qu’un zèbre, plusieurs cerfs, antilopes et renards partageaient le même sort.

Dans ce soi-disant zoo, ce sont donc 3 lions, un zèbre, un cerf, quelques singes, un ours et une lionne qui ont été secourus. Un soigneur et vétérinaire qui était sur place a dit que c’était « les pires conditions de vie qu’il n’a jamais vues pour des animaux ».

Caters News Agency

Désormais, les albanais vont travailler avec des organismes de protection des animaux, comme Four Paws et Wild Animals Department, pour soigner et prendre soin de ses animaux, les remettre d’appoint et surement les transférer dans des parcs ou zoos où ils auront à de biens meilleures conditions pour vivre.