Si vous avez des frissons en écoutant de la musique, vous présentez un trait de caractère unique

frissons

Le 9 mai 2017 Image crédit : The Conversation

Si vous avez des frissons en écoutant de la musique, vous présentez un trait de caractère unique

Si vous avez déjà eu des frissons qui ont parcouru votre colonne vertébrale en écoutant une certaine chanson ou si vous avez eu la chair de poule en entendant quelqu’un chanter juste, vous avez un trait de caractère unique.

Mitchell Colver a écrit un sujet de science intéressant sur The Conversation. Il dit:

« L’expérience s’appelle frisson, et cela ressemble à des vagues de plaisir parcourant toute votre peau. Certains chercheurs ont même surnommé cela «orgasme de la peau».

Écouter de la musique empreinte d’émotion est ce qui déclenche le plus souvent des frissons, mais certains en ont en regardant de belles œuvres d’art, en regardant une scène particulièrement émouvante dans un film ou en ayant un contact physique avec une autre personne. Des études ont montré qu’environ deux tiers de la population ressent des frissons. »

Nous avons prédit que si une personne était plus immergée sur le plan cognitif dans une musique, alors elle pourrait être plus susceptible d’avoir des frissons en raison d’une attention accrue aux stimuli », a déclaré Colver.

« Et nous avons supposé que si quelqu’un serait cognitivement immergé dans un morceau de musique ou non, ce serait le résultat de son type de personnalité ».

Voir également : Votre chanson favorite recâble votre cerveau : Voici comment la musique vous change

Sam Murphy pour Music Feeds déclare:

« Pour tester cela, les participants ont été branchés à une machine qui a mesuré leur réponse cutanée. Ils ont ensuite joué divers morceaux de musique de différents artistes dont Air Supply, Hans Zimmer et Chopin.

des frissons en écoutant de la musique
Des frissons en écoutant de la musique

Image crédit : Pixabay

Chacune des chansons contenait un moment favorable aux frissons. En les faisant participer à un test de personnalité, Colver en a déduit que ceux qui avaient eu des frissons possédaient un trait de personnalité appelé «ouverture à l’expérience».

« Les études ont montré que les personnes qui possèdent ce trait ont une imagination inhabituellement active, apprécient la beauté et la nature, recherchent de nouvelles expériences, reflètent souvent leurs sentiments et aiment la variété dans la vie », a-t-il écrit.

Découvrez également : Des neuroscientifiques ont découvert qu’écouter de la musique pourrait diminuer l’anxiété de 65%

Cela a apparemment été prouvé avant, mais Colver a découvert que ce n’est pas le côté émotionnel du trait de personnalité qui provoque cette réaction à la musique, c’est le cognitif –

« comme faire des prévisions mentales sur la façon dont la musique va se dérouler ou s’engager dans l’imagerie musicale (une façon de traiter la musique qui combine l’écoute avec la rêverie). »

Plus simplement, ceux qui se plongent dans la musique à un niveau intellectuel sont plus susceptibles d’avoir de la chair de poule ou des frissons.

Source : Quartz

23 commentaires à propos de “Si vous avez des frissons en écoutant de la musique, vous présentez un trait de caractère unique”

  1. Trait de caractère « unique » mais partagé par deux tiers des personnes testées ? Bizarre comme façon de présenter les choses. Par ailleurs dans la première citation, pour rappel, les « si » n’aiment pas les « rait ». Ça pique un peu comme faute.

  2. Bonjour,
    Votre article est intéressant, il me semble cependant que nous sommes nombreux à ressentir des frissons, et pas que pour la musique ou les films .
    Mais quand on frôle une personne.
    Une voix qui nous ment …..)

  3. Je situerai plutôt la connaissance au niveau du coeur, coordinateur des émotions, de la mémoire et capteur d’info. L’ouverture de l’esprit et du coeur est simultanée. De plus, les frissons sont liés à un déclenchement hormonal, d’où la liaison avec l’émotionnel. Tout est lié en nous et chaque aspect, psycho-émotionnel, inconscient, intuitif…chaque « outil de perception », participe aux sensations…enfin c’est mon point de vue

  4. Je crois que la perception de la musique est innée et que cette faculté était plus commune chez nos très lointains ancêtres ( La première flûte date probablement d’il y a 40000 ans environ ) car elle leurs permettait de survivre plus facilement dans un milieu hostile en percevant des phénomènes vibratoires d’ambiances . Avec l’évolution cette faculté a eu tendance a diminuer sauf chez certains qui l’ont conservée. La perception ne se fait pas seulement par les oreilles mais par des récepteurs situés en particulier au niveau des jambes et interessant les infra sons comme en sont pourvus les éléphants chez lesquels ces récepteurs ont gardé toute leur importance pour leurs permettre de communiquer. On peut noter que la musique de Beethoven est particulièrement ressentie profondément car il utilisait de préférence les fréquences basses car il n’entendait pas ou très mal les fréquences élevées. Il a composé la IX° symphonie cette oeuvre titanesque en tenant une baguette entre ses dents et en l’appuyant sur le piano. Non seulement sa musique est perçue par les oreilles mais aussi par les récepteurs musculaires . Assistant un jour a un mariage avec sono à 120 decibels je suis rentré chez moi avec toute la nuit des crampes atroce dans les jambes ce qui ne m’est jamais arrivé . Probablement les récepteurs a infra sons avaient été hyper-excités par les vibrations perçues depuis le sol

  5. Pour ma part, les frissons indiquent que je suis vivante et réceptive à tout ce qui fait du bien.Tout ce qui rend heureux donne des frissons, une musique que l’on aime, le premier baiser , un regard, le vent dans les cheveux, un coucher de soleil. Le froid, la chaleur, même la peur. Tout cela signifie. « JE SUIS VIVANTE ». Pas besoin d’une recherche pour savoir cela.
    BONNE JOURNÉE ET PLEIN DE FRISSONS.

  6. J’arrive a la contrôler a 90 %😎 faire plus fort ou moins fort. Sa me parcourt tout le corps et sa peut même hérriser les poils des chats.wtf

  7. Cet article.est débile et surtout pseudoscientifique. Pfff, avons-nous du temps à perdre à lire ces c. ?
    Mieux écouter du Bach ou du zarb.

  8. J’arrive à provoquer les frissont sans la musique. Sa aussi un pouvoir magique comme draguer une fille si elle sait aussi le faire, et lui parler pour lui dire si elle ressent la même chose que toi. Mais le truc c’est qu’il faut le faire avec quelque chose, aprés genre ça va l’envoyer des frissons tout autour d’elle sur son énergie qui est autour d’elle.

  9. Oui je pense aussi que c’est une histoire de frequence car il m’arrive d’avoir des frissons, (meme les larmes aux yeux) quand je chante d’une certaine maniere… je n’arrive pas a le controler… J’aimerais bien reussir a le maitriser pour pouvoir me lacher plus quand je chante…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*