5 habitudes mauvaises pour nos yeux qui ont la vie dure

habitudes mauvaises pour nos yeux

Le 24 Janvier 2018. Image crédit : Pixabay

5 habitudes mauvaises pour nos yeux qui ont la vie dure

  • Dormir avec ses lentilles de contact / oublier ses lunettes

Le problème des lentilles de contact très confortables, c’est qu’il suffit d’une longue journée de travail ou d’une soirée arrosée pour les oublier et s’endormir sans penser à les retirer.

Une pratique qui peut s’avérer dangereuse si elle se transforme en habitude. Et pour cause, en dormant avec des lentilles de contact nous empêchons l’oxygène de circuler et nos paupières d’hydrater correctement nos yeux. En plus d’être exposés à des risques d’infection (notamment la kératite), les yeux seront secs et irrités au réveil. Alors, à moins que votre ophtalmologiste vous ait recommandé un modèle de lentilles de contact a port continu, il faut être vigilant et penser à les enlever chaque soir avant de se coucher.

  • Regarder les écrans trop longtemps

Allumer l’ordinateur, la tablette ou la télévision est devenu un réflexe. Si bien que l’on enchaine parfois les écrans sans interruption de la maison jusqu’au travail, et ce sans laisser à ses yeux le temps de faire une pause. Une mauvaise habitude qui soumet trop fréquemment nos yeux aux dangers de la lumière bleue. En effet, avec une longueur d’onde située entre 415 et 455 nanomètres, elle peut entrainer des dommages de la rétine et du cristallin. A court terme, elle cause bien souvent des troubles du sommeil, une fatigue oculaire et des migraines.

  • Lire dans l’obscurité

Par flemme de se lever pour éteindre la lumière ou pour ne pas déranger son conjoint qui dort dans la pièce, on prend parfois la mauvaise manie de lire avec une lumière faible. Et même si une étude récente -réalisée par un chercheur de l’université d’Oregon Pacifique et publiée dans le Wall Street Journal- confirme que lire dans l’obscurité n’engendre pas directement de maladie oculaire, cela sollicite davantage les yeux. Forcés de s’adapter à la faible luminosité, les yeux clignent beaucoup moins, empêchant les paupières de réaliser leur travail d’hydratation de l’œil, ce qui entraine une sensation de sécheresse oculaire et parfois un mal de crâne.

  • Se frotter les yeux

À cause de la fatigue ou même tout simplement parce que l’on est en train de couper un oignon, on ne peut résister à l’envie de se frotter les yeux. Si ce geste est tout à fait anodin, il a tout de même des petites conséquences. Un contrecoup principalement esthétique, puisque le simple fait de se frotter les yeux impacte le collagène et réduit l’élasticité du contour de l’œil, contribuant à accélérer la formation de rides dans cette zone. On réfrene donc son envie de se frotter les yeux et on applique une compresse d’eau florale de bleuet fraîche, ou on appose un sachet de thé vert sur ses yeux pour décongestionner et drainer le contour de l’œil.

  • Ne pas se démaquiller les yeux

Le produit de maquillage préféré des françaises ? Le mascara ! S’il a la faculté de faire des yeux de biche en quelques instants, il peut aussi être nocif pour les yeux si on ne l’ôte pas correctement en fin de journée. Lorsqu’il n’est pas démaquillé pendant plusieurs jours, le mascara finit par se solidifier, se transformer en particules qui peuvent se glisser dans l’œil, et par faire tomber les cils. Lorsque le mascara utilisé n’est pas de bonne qualité et n’est pas respectueux des yeux sensibles, il peut en plus provoquer des irritations, des infections et même des gonflements de l’œil.

Antoine Mercier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*