Un homme répond à la question de sa femme : pourquoi m’aimes-tu ?

pourquoi m'aimes-tu

«Pourquoi m’aimes-tu?»

Entendit-il murmurer de la bouche de sa femme un soir. Il ferma les yeux, et une larme coula le long de sa joue.

Par Éric Fontaine Le 06/03/2019

Je t’aime parce que l’univers m’a montré le chemin vers toi. Je t’aime parce que mon coeur bat ton nom, mon esprit se noie dans tes yeux, mon âme ressent la tienne même lorsque nous sommes à des kilomètres l’un de l’autre.

Je t’aime parce que je n’ai pas le choix, je n’ai pas demandé de t’aimer.

Je n’avais pas besoin de t’aimer, mais je t’aime tout de même. Mes bras ne sont pleins que si tu y es.

Je t’aime parce que je me sens réconforté d’être en dehors de ma zone de confort avec toi à mes côtés. Je t’aime parce que chaque cellule de mon corps réagit à tes caresses, à ton regard et à ta façon de bouger. Je t’aime parce que quelque chose, quelque part, m’a dirigé vers toi.

Je n’ai jamais cessé de t’aimer à travers tous les chemins que nous avons pris.

J’ai joué dans des endroits confortables parmi des gens confortables jusqu’à ce je que puisse choisir de partir de là pour venir ici. Je me suis battu contre les dieux eux-mêmes et j’ai affronté les violentes tempêtes de l’enfer jusqu’à ce qu’un jour, les nuages ​​se séparent et que tes yeux rencontrent les miens.

Je t’attendais avec impatience jusqu’à ce que le choc de mon cœur m’annonce ton arrivée.

Je sais que tu as peur, mon doux ange.

Je sais que tu ressens la crainte d’un voyage où aucune arrivée n’est garantie. Mais je te promets ceci: lorsque les démons viendront, je serai fort à tes côtés et je te protégerai.

Quand le soufre pleuvra du ciel, je te protégerai jusqu’à ce que chaque tempête passe.

Lorsque les nuages ​​d’orage seront partis, je tiendrai ton visage, te regarderai dans les yeux et tu sauras pourquoi je t’aime

Un homme répond à la question de sa femme : pourquoi m’aimes-tu ?
1 (20%) 1 vote[s]

2 commentaires à propos de “Un homme répond à la question de sa femme : pourquoi m’aimes-tu ?”

  1. Voici une lettre que je voudrai lui ecrire, lui donner…

    Je suis une bonne âme, je sais que ma gentillesse, ma personnalité fait peur, je sais que je ne suis pas jolie, charmante, je suis têtue, obstinée, beaucoup me voit forte, mais je suis tout autre. Si tu me voyais, tu verrais que derrière chaque douceur, chaque délicatesse en ton encontre, est un signe d’amour, si tu me regardais, tu verrais la peur qui est en moi, si tu me regardais, tu verrais tout l’amour qui est pour toi. J’ai peur que tu me vois et j’aimerai que tu me vois. J’aimerai être comme toutes ses femmes sures d’elles, jolie, séductrice, mais ce n’est pas moi… J’ai peur d’être moi. Je te montre un peu de moi, je te cache une grande partie, cette partie fait peur, car elle est envahissante. J’ai besoin de protection, de sécurité,
    Ne crois pas que si je te repousse, c’est pas que je ne t’aime pas, c’est juste que j’ai peur, de te laisser une partie de moi. Si je te donne cette partie là, j’ai peur que tu l’utilise contre moi, cette partie est si délicate, tu la briserais. J’ai su la protéger en construisant une personnalité qui est autre.

    Le véritable moi est fragile, tellement fragile, qu’il faut l’entourer, et la protéger.
    Si je te repousse c’est juste, que je ne veux pas que tu l’utilises contre moi.

    Si je refuse tes cadeaux, c’est pas parce que j’en ai pas envie, ni besoin, c’est juste que tu approcheras d’avantage de moi, et aussi, que si j’accepte tes cadeaux, tu me verras si touchée et émue que tu y trouveras des larmes, mais des larmes de plaisir, de reconnaissance. J’ai peur de te montrer la véritable moi.

    La proposition de m’épouser venait du cœur, j’ai voulu faire celle qui s’en foutait. Mais la vérité est que j’aimerai être ta moitié, j’aimerai que tu me vois comme la femme de ta vie. J’aimerai que tu sois mon prince qui serait mon pilier. j’aimerai être la seule et l’unique. J’aimerai de toi fidélité de corps et d’esprit. J’ai peur de de ça, non pas de les avoir, mais seulement le contraire. tout mon passé me souligne mon incapacité d’être moi, et l’incapacité d’être aimer. Car le si peu que j’offrais , on me l’a brisé. J’ai peur de ne plus me relever. J’ai peur d’avoir mal. J’ai peur…. Je sais que je m’empêche que l’on m’apprécie,

    On veut me changer. On veut faire de moi une personne qui n’est pas moi. On me montre des textes sur le savoir être une bonne personne. Savoir dire non. Savoir s’éloigner. Ne pas s’attacher. Bref, je comprends tous ses messages. Mais pas une minute, il dise que c’est ma personnalité que l’on demande de changer. Je suis née ainsi.

    Le seul besoin est d’avoir un homme qui me plait, qu’il voit les inconvénients de la partie fragile, qu’il le protège. Je souhaite un homme fort près de moi, qui me respecte et qu’il m’aime, mais AIMER. Je veux un homme qui me connaisse profondément, Je veux un homme qui me voit tel que je suis. Je veux être amoureuse de toi et toute liberté. sans peur, sans concession, et juste en bon équilibre.

    le respect , l’amour, la joie, le bonheur, un enfant, notre enfant

    Je suis capable de cacher ma partie si fragile.

    Je refuse de laisser cette partie de moi sans protection, je te fais confiance, mais mon passé m’a démontrée plusieurs fois que le vrai moi, fait peur, et est inintéressant pour la plupart des gens. L’automatisme de protection, est là, je laisse cette partie au plus profond de moi, je refuse de ressentir.
    Pourtant, mes larmes indiquent toujours que je ne suis pas non plus en accord avec mes sentiments.

    On dit résilience, moi je dis protection de mon moi profond.

    VOILA…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*