Un husky s’est pris d’amitié pour un cerf après s’être échappé de sa maison

husky cerf
Photo : Rachel Howatt

Perdre son animal pendant plusieurs jours sans savoir s’il va bien est un terrible déchirement. On imagine toutes les situations, et on s’attend souvent au pire. On se demande s’il est gravement blessé, s’il a besoin d’aide, s’il a été enlevé par une personne malintentionnée… C’est exactement ce qu’a ressenti Rachel Howatt, une jeune canadienne installée dans la province du Manitoba, lorsque son husky Koda a fait une fugue pendant plusieurs jours en décembre dernier.

La jeune femme a parcouru tous les bois qui se trouvaient près de chez elle dans l’espoir de retrouver sa chienne Koda, sans aucun résultat. Miraculeusement, après plusieurs jours sans aucune nouvelle, elle a réapparu comme si de rien n’était. Une très bonne nouvelle, mais l’histoire ne s’est pas arrêtée là, la chienne a réservé quelques surprises à sa propriétaire. En effet, son voisin a découvert par hasard des images surprenantes en visionnant les caméras de surveillance de ses bois environnants.

Sur les images, on peut voir que Koda est en très bonne compagnie, et elle n’a rien d’un animal perdu ou en détresse, au contraire elle semble très heureuse. Pendant son incroyable épopée, la chienne s’est liée d’amitié avec un magnifique cerf. Sur ces clichés surprenants, on peut voir que les deux amis jouent, mangent et dorment ensemble.

Traduction : Vous vous rappelez quand j’ai posté que Koda, notre petit husky rebelle, avait disparu pendant plusieurs jours à Noël ? J’ai finalement appris ce qu’elle faisait dans la vallée depuis si longtemps après que notre voisin a vérifié ses caméras de surveillance… et je suis émerveillé… je ne peux toujours pas y croire !!

husky cerf
Photo : Rachel Howatt
husky cerf
husky cerf
Photo : Rachel Howatt

Elle dormait, mangeait et jouait avec un cerf avec lequel elle est devenue amie. Quel toutou incroyable !

husky cerf
Photo : Rachel Howatt
husky cerf
Photo : Rachel Howatt
Photo : Rachel Howatt
Photo : Rachel Howatt
Photo : Rachel Howatt

Antoine Mercier

Comme de nombreuses personnes, cela fait des années que j’essaie de limiter mon empreinte carbone en triant mes déchets, en empruntant le plus possible les transports en commun et en limitant au maximum le plastique. C’est un bon début, mais je pense que tout ceci n’est pas suffisant car nous ne réglerons pas le problème en nous contentant de faire cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *