coupeurs-de- feu (2)

Rebouteux, magnétiseurs ou coupeurs de feu

Ils font leur entrée à l’hôpital : les coupeurs de feu et guérisseurs

Les guérisseurs en tout genre suscitent de plus en plus d’intérêt. Grâce à leurs mains, ils soulagent les patients. Certains services d’urgences font appel à eux, notamment pour des grands brûlés, et des hôpitaux à la pointe de la technologie, comme en Suisse ou aux États-Unis, les intègrent dans les traitements afin d’avoir de meilleurs résultats.

France 2 revient, jeudi 7 mai, sur les guérisseurs, ces personnes qui soulagent et guérissent mystérieusement les brûlures. Aujourd’hui, certains médecins les recommandent à leurs patients…

Les « coupeurs de feu » disent soulager la douleur des brûlures par de simples gestes. Cette pratique peut laisser perplexe et pourtant, certains médecins la prennent en considération. Au centre hospitalier de Grenoble, Mireille Mousseau, chef du service de cancérologie respecte les croyances et il lui arrive même de parler des coupeurs de feu à ses patients. Pour Nathalie Rapoport-Hubschman, médecin et psychothérapeute, la clé du mystère réside dans l’autosuggestion.

Les « coupeurs de feu » disent soulager la douleur des brûlures par de simples gestes.

Cette pratique peut laisser perplexe et pourtant, certains médecins la prennent en considération. Au centre hospitalier de Grenoble, Mireille Mousseau, chef du service de cancérologie respecte les croyances et il lui arrive même de parler des coupeurs de feu à ses patients.

Pour Nathalie Rapoport-Hubschman, médecin et psychothérapeute, la clé du mystère réside dans l’autosuggestion.

coupeurs-de- feu (1)

Ni médecin ni médium

Denis Dupont n’est ni médecin ni médium, et pourtant il affirme avoir le pouvoir de soulager les brûlures. C’est sa tante qui lui aurait transmis le don de couper le feu. Il se livre régulièrement à un étrange rituel, des incantations silencieuses, des gestes mystérieux.

« Barrer » ou « couper le feu » ne signifie pas guérir. Mais grâce à lui, certains pensent que les effets secondaires de certains traitements, comme la radiothérapie, seront moins lourds. « Denis Dupont fait ça gratuitement, à l’ancienne« , note la journaliste de France 2. Mais ce que les anciens n’imaginaient sûrement pas, c’est qu’un jour, les coupeurs de feux travailleraient par téléphone.


par francetvinfo

Peut-on apprendre à couper le feu?

À retirer le mal en récitant une petite litanie tout en imposant ses mains? Bien sur, « couper le feu » n’est pas réellement scientifique car inexplicable, pourtant, ceux-ci ont toujours un certain succès et sont même appelés à la rescousse dans des hôpitaux. Ce n’est pas par ce que ce n’est pas explicable que cela ne fonctionne pas…

Source Ils font leurs entrée à l’hôpital : les coupeurs de feu et guérisseurs : https://www.francetvinfo.fr/