L’Ipad pourrait être une menace bien plus toxique pour nos enfants qu’on ne le pense

Ipad pourrait être une menace
L’Ipad pourrait être une menace bien plus toxique pour nos enfants qu’on ne le pense

Le 27 Septembre 2017. Image crédit : Pixabay

L’Ipad pourrait être une menace bien plus toxique pour nos enfants qu’on ne le pense

Il y a déjà dix ans, la psychologue Sue Palmer déclarait que les médias sociaux avaient des effets néfastes sur les gens, et en particulier sur les enfants. Mais selon elle, il existe désormais un autre danger qui pourrait être encore plus toxique.

Pour beaucoup de parents, l’iPad, les téléphones portables, les tablettes et d’autres technologies, sont le moyen le plus rapide et le plus simple pour faire taire les enfants. Par exemple, lorsqu’un enfant commence à crier ou à pleurer dans un lieu public, les parents cherchent l’iPad pour les calmer et les distraire.

L’Ipad pourrait être une menace bien plus toxique qu’on ne le pense :

La psychologue Sue Palmer dit qu’elle voit cela de plus en plus fréquemment.

Les enfants, à peine capables de parler, sont pros dans la manipulation de l’iPad. La dépendance à l’écran commence à un âge très précoce, et elle ne s’améliore pas avec le temps.

Dans son livre, Toxic Childhood (Enfance toxique), Sue a écrit sur les dangers de trop de temps d’écran sur la santé mentale et physique des enfants. Malheureusement, ses peurs sont fondées et de plus en plus de jeunes enfants sont esclaves des écrans.

Le problème est qu’en moyenne, un enfant passe 6 heures devant un écran de nos jours. De plus, ils ont généralement plus d’un écran devant eux. Par exemple, ils regardent la télévision tout en jouant sur un iPad. Sue dit que nous ne pouvons que spéculer sur l’effet des écrans sur les enfants car le problème est plutôt nouveau et nous ne savons pas encore comment ils se comporteront adultes et quel genre de défis ils auront alors.

Sue pense que les écrans ont affecté la portée de l’attention des enfants et leur hyperactivité car récemment, il y a eu beaucoup plus de prescriptions pour ce genre de médicaments.

Il y a eu une étude récente qui a montré que 10% des enfants de moins de 4 ans étaient mis au lit avec une tablette pour s’endormir. Il y a eu une autre recherche sur les familles possédant une tablette, ce qui a confirmé que le tiers des enfants de moins de 3 ans avaient leur tablette.

Plus tôt nous présentons les tablettes aux enfants, plus il est difficile pour eux de vivre sans. C’est donc comme une véritable dépendance. Quand ils sont habitués à en avoir une avec eux, ils ne peuvent même pas gérer sans.

Le problème avec les iPads et autres écrans est qu’ils occupent tout le temps et que les enfants ne jouent plus avec les autres enfants. Cela peut avoir un effet énorme sur leurs compétences en communication et en équipe. Les parents ne devraient pas choisir la solution facile et donner une tablette à leur enfant quand il n’est pas satisfait de quelque chose. Les enfants doivent interagir avec d’autres humains et socialiser. Sinon, ils auront des problèmes à l’âge adulte.

Jouer à l’extérieur avec d’autres enfants aide également à développer leurs compétences physiques. Ils deviennent plus forts et en meilleure santé. De plus, l’interaction entre eux contribue à développer leur empathie et leurs compétences pour résoudre les problèmes, ce qui est aussi important pour eux que l’alimentation ou le sommeil.

L’ Académie américaine de pédiatrie ne recommande aucun écran pour les enfants de moins de deux ans et au maximum deux heures par la suite. Les écrans n’aident pas les enfants à développer leur esprit et leur corps de façon saine.

Les enfants sont tous en apprentissage. Ils apprennent quelque chose de nouveau chaque jour sur le monde réel, et c’est passionnant pour eux. Si vous leur donnez un écran, cela fait des sons et donne des prix, donc le monde réel n’est plus excitant pour eux, et ils préfèrent passer leur temps à regarder l’écran.

Les enfants peuvent devenir déprimés et tristes lorsqu’ils n’interagissent pas avec les autres. Ils deviennent plus anxieux et perdent la notion de réalité.

Les écrans ne sont pas tous mauvais. Ils ont beaucoup aidé notre société. Mais nous devrions limiter au maximum notre temps dessus, surtout pour les enfants. Il est peut-être plus facile pour les parents de mettre leurs enfants devant un écran pour les calmer, mais cela peut affecter la confiance en soi de l’enfant, la pensée créative, les compétences sociales et la concentration de façon négative.

Antoine Mercier

L’Ipad pourrait être une menace bien plus toxique:

Sources : Sue Palmer / American Academy of Pediatrics  / /www.dailymail.co.uk/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*