Que signifie réellement « je t’aime » pour un narcissique?

je t'aime pour un narcissique

Le 6 Février 2018. Image crédit : Pixabay

Que signifie réellement « je t’aime » pour un narcissique?

Lorsqu’un narcissique dit «je t’aime», ces mots prennent une signification complètement différente.

Voici une lettre écrite du point de vue du narcissique aux âmes qui sont tombées amoureuses de quelqu’un qui ne pourra jamais les aimer.

Chère partenaire;

Je vais dire quelque chose que je ne dirai jamais ou que je ne t’avouerai jamais.

Quand je dis «je t’aime», j’adore la façon dont tu veux croire que je t’aime si fort.

J’aime les choses que tu fais pour moi. J’aime le pouvoir que tu me donnes quand je profite de ta gentillesse en exploitant tes bonnes intentions. Je me sens mieux quand tu se sens mal. J’aime te faire sentir insignifiante.

J’aime le fait que toute ta vie tourne autour de moi. Tu règles mes problèmes, résous mes histoires, soulages ma douleur. J’aime quand tu prends tout ton temps pour moi, pas pour toi. Que tu fasses attention à moi seulement.

J’aime te faire douter de toi et remettre en question ta santé mentale. Tu ne sais pas ce qui est juste ou ce qui est réel à moins que je ne te le dise.

« Je t’aime » signifie que j’ai besoin de toi parce que j’ai besoin de quelqu’un qui ne m’abandonne pas. J’ai besoin de quelqu’un que je peux utiliser comme un sac de frappe. Quelqu’un qui me fera me sentir bien.

J’adore la façon dont mes attentes envers toi augmentent constamment, alors que celles que tu as pour moi déclinent progressivement. J’aime le regard de l’échec et de la déception sur ton visage.

Quand je dis «je t’aime», je fais référence à l’amour de la haine pour toi. Je m’aime par procuration à travers l’amour que tu ressens pour moi. Et j’ai besoin que tu souffres parce que je déteste devoir compter sur toi pour ça.

J’aime la façon dont mon bonheur dépend de toi. J’aime ce que je ressens quand tu es près de moi. Comment je peux me transformer en victime quand tu essaies de mettre en avant un de mes nombreux défauts de personnalité ou comportements nocifs.

J’adore me sentir horrible quand tu mentionnes quelque chose que j’ai fait qui te blesse. Et quand je sais que tu ne me laisseras pas parce que tu es accro à cette relation toxique.

J’aime comment tu me soutiens alors que je n’ai jamais besoin de te soutenir. Pourquoi le ferais-je d’ailleurs? Les choses que tu n’obtiendras jamais te font rester avec moi.

J’aime comment tu te sens avec une personne qui t’aime. Mais je suis une personne qui montre l’amour et l’affection comme un outil de manipulation.

J’aime comment tu as besoin de moi et que tu penses être avec la bonne personne. Comment je t’ai fait sentir indigne et insignifiante.

Quand je dis « je t’aime » cela signifie que j’aime la façon dont tu respectes mes règles et comment tu vis à travers elles.

Tu dois savoir que j’utiliserai des mots blessants et des tactiques de manipulation sous le couvert de l’amour. Tu ne me changeras jamais.

Nous savons tous les deux que ce n’est pas réel. Nous devrions tous les deux le savoir.

Cordialement,

Ton narcissique

74 commentaires à propos de “Que signifie réellement « je t’aime » pour un narcissique?

    • comment signaler une personnes particulièrement haineuse, après lu avoir répondu, j’ai lu des choses qui peuvent présenter problème, mme Nocole Lacaille

  1. Il est temps de penser autrement …..Fabrice Midal explique l’autre narcissique dans Sauvez votre peau devenez narcissique éditions Flammarion /Versilio. Stop à l’illusion tenace car être narcissique c’est être en paix avec soi et développer in rapport authentique aux autres…… à lire donc.

    • En août l’année dernière j’ai tenté de mettre fin à mes jours à cause d’un homme comme ça! Je remercie mes parents d’avoir été présents parce que grâce à eux je suis toujours en vie pour mon fils (né d’une première union)
      Voilà quelques semaines j’ai pris mon courage à deux mains et je l’ai quitté
      Je sais que je ne suis pas sortie complètement de cette relation néfaste
      Je tente de me reconstruire petit à petit et pour cela j’ai complètement coupé les ponts avec cette personne
      J’ai déménagé, changé tous mes numéros de téléphones (perso et pro),et même changé d’adresse mail.
      Je ne me remettrais jamais complètement de cette histoire mais je serais plus aussi naïve à ce jour.
      Bon courage et toutes mes condoléances à vous et votre famille

    • Quelle tristesse pour vous que votre frère en soit arriver a commettre l’irréparable sur lui . C’est des gens très néfastes pour la personne qui vit avec un ou une narcissique !
      Nous le voyons avec notre Président combien il est narcissique , il ne supporte pas que les Français nous ne soyons pas de don avis !

  2. Tellement vrai et ils ont une telle facilité à le dire en plus. Un Je T’aime chez eux est pareil qu’un Bonjour, ils le disent à tout le monde.Toutes les paroles jusqu’à la virgule près que mon PN m’a dites, ont été répétées mot pour mot à ses proies suivantes. Il a été jusqu’à utiliser mon propre vocabulaire et ma manière de parler afin de mieux les attirées. Ils sont capable de tout, des vraies personnes démoniaques à fuir à toute vitesse.

    • Non un homme qui répète la mm chose à toutes les femmes ça s’appelle juste un baratineur ! Vous confondez tout… Hélas.

      Il a de plus été démontré que la notion de PN est une invention… Tout le monde est manipulateur à certains moments…

      • bien sur tous un peu manipulateur en amour mais pas trop grave quand ont aime l’autre, un manipulateur de façon nocive est malade et ça existe, il souffle le chaud et le froid, à fuir au plus vite et si enfants prendre de grandes précautions

        AK

      • OUFF… il faudrait s’informer un peu ‘ma chère madame ou mon cher monsieur’. On ne peut pas s’exprimer ainsi sans savoir de quoi on parle ! La personnalité narcissique est dans le DSM (si vous ne savez pas ce que c’est, informez-vous) et les pervers en sont une version un peu plus ‘hard core’. J’ai un Ph. D. en psychologie, un diplôme en neuropsychologie et j’ai travaillé dans des prisons durant 8 ans. C’est beau d »exprimer son idée’ mais si c’est pour dire n’importe quoi, vaut mieux s’abstenir !

        • Madame, je ne sais pas à qui vous répondez si hautainement, si c’est pour moi , non je n’ais pas eu l’extrème chance d’un diplôme en neuropsychologie, ainsi je reste tout à fait ignorante sur le DSM, et le diplôme en méchancetée et connerie puante je pense que vous avez du excéler dans ce domaine, si le sujet n’était pas si grave je pourrai en rire, mais par respect pour tous ces témoignages terribles, ma propre fille et petite fille tombées dans ce panneaux dans lequel je me bats depuis 4 ans, non c’est pas vous qu’elle choisira je l’espère, chacun ses souffrances, occupez vous des votres et nous des notres.

          • Brigitte philibert Vous êtes tout autant hautaine dans votre réponse !!! Vous ne l avez pas vécu !!! Vous n avez effectivement pas de diplôme en psycho donc je pense que la personne sait de quoi elle parle !!! C est un sujet grave cela touche votre fille et petite fille ??? Alors renseignez vous mieux sinon abstenez vous de faire étalage de votre ignorance !

      • Iiiih…je crois que cest plutot toi qui melange tout.
        Il y a ume enorme difference emtre un « baratineur » et un narcissique. Oui,oui.
        Et meme a differents degres…
        A moins que tu sois toi-meme un narcissique pervers mysogine…je co.prwnds pas comment tu px ecrire une telle connerie de baratin justement.

    • Ôuffff vous avez bien dit parole alléchantes au premier mois je savais sa clochait et ainsi de suite les site échange de couple et j’en passe incroyable Comment il m’aimais le pire c’est de savoir que nous somme 1 objet pour eux 11 mois d’enfer et tout pour être sûr que l’apparence devant le monde il sont beau bon wowwww parfait amour jusqu’à me dire javait un trouble j’ai même été à santé mentale rendu jle croyait à ce point pour me faire dire j’étais pas le problème. Fier que mon caractere ma fait voir du début et enfin sorti mais il manipule tellement bien que ont croit c’est nous

      • Exactement comme moi…..☹️Je pense qu’il faut en avoir rencontrer un vrai de vrai pour savoir que ça existe vraiment ce genre d’êtres humains là 😏
        Malheureusement après on ne voit plus la vie de la même façon…il ny a plus jamais rien de pareil après maintenant je crois aux monstres 😢

        • non vous vous sortez de là et vous trouverez le temps de vous reconstruire, de reprendre confiance en vous c’est lui le coupable, attention 0 circonstance atténuante, qu’il règle ses problèmes avec qui il veut, occupez vous de vous et de vos enfants, préparez des dossiers, chargez, qu’il les voit le moins possible, un père comme ça y en a pas besoin, j’ai voulu ne pas faire de mal à ma fille dans mon divorce, la cata complète en plus critiquée par ma mère qui à été du coté de mon ex mari manipulareur aussi, elle, monte ma fille contre moi, si j’avais pas eu un caractère très dur!!!!! et je me suis accrochée à ma fille, avec beaucoup de souffrances, mais aujourd’hui si elle accepte que je l’aide, meme malade je ferai tout pour mes amours, il faut bien s’entourer, de gents bien placés, argent tout ce qui es possible, pour les enfants il y a des désensibilisation occulaire, type IMO car eux aussi ont été culpabilisés mais plus ils sont petits mieux ça marche, aussi des méthodes par musichothérapie, derrière chaque homme ne se cache pas un malade, mais il va falloir etre de plus en plus vigilants car il y a des femmes aussi, moins ont en dit et mieux ont se porte, restez indépendante financièrement ect ect

    • Tu l’aimera toujours jusqu’à ce que quelqu’un te face sentir vraiment importante et t’aimera pour ce que tu es et non pas pour ce que tu lui apporte

    • Tu te choisi. Oui je sais, c’est facile a écrire de ce coté de mon écran, mais il n’y a vraiment pas d’autre alternative. Il faut s’aimer sois même encore plus fort qu on aime l’autre. Je sais, ce n’est pas évident, mais c’est le seul chemin à suivre.

      • Oui je confirme pr l avoir vécu. Il faut apprendre à s aimer encore plus que l’autre pour trouver le courage de partir. Il faut se choisir soi. Et c est la souffrance qui nous fait y arrive. C est très dur mais c est salutaire pour soi même

    • Ce n’est pas de l’amour c’est de la dépendance. L’amour se vit à deux, partagé. Un nombre absolument incroyable de gens se pensent amoureux et se mettent avec des connards de première classe, juste pour ne pas être seul. Chaque fois que j’en parle, que je dis que je me suis sorti de ça pour de bon, j’ai deux réactions. La permière, la personne m’envoie promener et se choque, car elle n’est pas prête à admettre qu’elle est le problème depuis le début. La deuxième a vécu la même chose et s’en est sorti, ou alors n’a jamais eu ce problème, et le tout lui semble évident.

      Parfois je commente et je « choque » les « victimes » de soit-disant PN, mais ce que je veux dans le fond c’est leur ouvrir les yeux. Ça n’existe pas. Il n’y a aucun être humain en relation avec vous qui a le contrôle. Il n’y a que vous qui avez le contrôle de vous et de rester ou non. Le PN est une explication, une béquille, qui permet de ne pas bouger et de se contenter d’être une innocente victime des autres, sans jamais apprendre à s’aimer.

      Cette mode du PN est utilisée à tout va. On se chicane? C’est un PN. Il ne m’aime plus? C’est un PN. Il m’a trompée, PN. Il veut refaire sa vie, il est tombé amoureux d’une autre, PN. Il me bat? PN. S’il te bat c’est un criminel, un homme violent qui n’a pas le contrôle de ses émotions. On le laisse faire? Il ne va sûrement pas arrêter comme par magie! Faut partir dès la première fois. Lui en sacrer une bonne pour lui remettre la cloche à l’endroit. Mais bon, société de non violence où on ne peut pas juste donner une bonne claque à un connard qui la mérite. Police qui va vaguement aider…

      Mieux vaut juste partir et se procurer un gun. Je rigole. À peine.

      • Bravo . J approuve votre vison . Trop facile de reprocher à l autre . Si ces personnes plainiante était déjà stable dans leur tête. Ils n’auront pas ete vers ces personnes qu’elles méprisent aujourd’hui. Ces personnes doivent avoir un esprit faible ou on voulu se réconforter par le premier qui beau parleur ou parleuse. Avant de toujours rejeter la faute sur l autre. Commencer par vous même. Cela évitera beaucoup d amalgame

        • Eh bien tu dois soit faire parti de ces ordures soit être une belle merde pour avoir des propos pareils. Reprocher aux gens qui se sont fait embobiner d’avoir eu de l’amour à donner.
          Je vous souhaite de vous faire broyer un jour, votre vision changera.

        • Pas aussi simple que cela.
          On ne tombe pas amoureux d’un PN mais d’une personne avenante, agréable, qui de belles valeurs une fois que cela est fait, les premières slaves arrivent et elles vous laissent pantois, elles vous mettent le doute sur ce que vous êtes, sur ce qu’est votre vie. Et puis les épisodes alternent, compliments, amour, puis, critiques, rejets, et de nouveau, attentions, tendresses, etc….Et petit à petit vous mettez de la distance avec vos proches parce trop comme ci ou pas assez comme ca.
          Il faut du temps pour se rendre compte de tout cela et surtout il faut des personnes qui vous aiment et vous soutiennent.
          Evidemment, on pourrait dire qu’il fallait se tirer dès la première slave, mais arrivé à un certain age on a conscience que nul n’est parfait, que l’Amour c’est aimer les qualités et les défauts et puis on se dit que le temps va permettre de mettre tout cela en place, que l’on se cherche.
          Il y a évidement une forme de dépendance dans ces relations toxiques, liée à son vécu, un manque à combler, mais il ne faut pas se tromper de cible, l’un cherche l’Amour de soi dans le regard d’une autre personne alors que l’autre ne l’obtient que dans la destruction de l’autre, dans le dénigrement, ne pouvant accepter ses propres défaillances.
          Vous êtes amoureux de la belle personne, celle qui rayonne en société et en rentrant à la maison vous avez l’autre, celle qui vous dénigre, qui vous donne l’impression de lui faire honte, qui n’est jamais avec vous et qui pourtant vous demande d’être 100% de son coté. Qui prône la bienveillance, l’amour et la fidélité et qui vous trompe, vous ment, vous manipule mais vous êtes le parano, le suspicieux, vous n’avez pas régler vos problèmes de l’enfance alors vous consultez plusieurs psy….
          Il ne faut pas grand chose un peu de manque confiance en soi, un petit désir de partager sa vie avec quelqu’un et vous voilà la proie idéale.
          Malheureusement je me demande encore si ils ont conscience de ce qu’ils font ou si justement ils se dupent eux-mêmes et du coup leur souffrance serait bien réelle.
          Oui, malgré tout je suis encore amoureux , mais, d’un autre coté, je ne crois pas que l’on puisse réellement aimer quelqu’un et tourner la page aussi vite. Alors je me bats avec moi-même pour ne pas la contacter et lui dire mon Amour, car je sais que cette relation n’est pas « normale », n’est pas saine.
          C’est la seule solution NO CONTACT.
          Et dites vous bien une chose, vous valez mieux que çà, vous n’êtes responsable que de votre choix de rester ou de partir, vous étiez sincère et honnête l’autre est un escroc qui peut tromper n’importe qui même ceux qui se croient plus malin, j’en faisais partie 🙂

  3. Wow ça ressemble beaucoup à mon conjoint .c ce que je vie depuis 2 ans.je lui est laisser le contrôle de mon estime.de ma confiance en moi.tout ça sans m en rendre compte assez vite.depuis 2 ans ma vie à bascule.j ai même perdu ma santé. Mais je travaille très fort sur moi pour réussir à reprendre ma vie en main.j ai tout endurer par amour pour lui.mais je vais tout faire pour M en éloigné le plus vite possible.j ai assez perdu de temp.la vie est trop courte .elle passe très vite.

  4. J ai vécu cela avec un homme narcissique et pervers ….Au départ il est attentionné ..A ton écoute. ..Et peu à peu le discours de la victime ….Vous vous lui donner tout amour… temps … Tout pour lui .. Peu à peu tout ce que vous faites n est jamais assez … critiquable. .Vous tenter de donner toujours le meilleur de vous même. .Vous êtes blessée ..Vous culpabiliser. .Vous pesez vos mots . Vos actes pour lui plaire ne pas le decevoir et recevoir ne serai ce qu un mot de amour …un geste ….puis il vous fait croire que vous êtes tout pour lui ..Pour mieux vous faire du mal ensuite …Et lorsque vous comprenez que il n aime que lui même. Et qu il adore vous faire du mal vous décidez enfin de partir ..Mais attention prenez vos précautions car il ne l accepté pas … La colère monte .. On ne le QUITTE PAS … Donc harcèlement. …. soyez prudent .. protégez vous …

  5. N’oubliez pas qu’il existe des cas à part. Pourquoi je dis ça ? Parce que je me reconnais dans certains passages (certains, pas tous). Je comprends maintenant pourquoi on me traitait de perverse narcissique sur les forums alors que j’avais à peine 13 ans. Tiens, peut-on être pervers(e) narcissique à 13 / 14 ans ?…

    En résumé, j’ai été victime de harcèlement scolaire durant plusieurs années dont deux ans pur et dur en début de collège. Deux ans à me faire insulter et frapper. A me faire rejeter et humiliée par mes camarades de classe, les profs qui rejetaient la faute sur moi et même mon propre père qui était à l’époque violent psychologiquement avec moi. Je suis alors tombée dans une dépression sévère, dans l’automutilation, des envies suicidaires au point d’être hospitalisée et… la dépendance affective.
    Durant des années, je me suis attachée à des femmes plus âgées que je considérais comme des deuxièmes mères car elles m’apportaient l’amour dont j’avais tant manqué. Et oui, je les « aimais » parce qu’elles me faisaient me sentir bien, parce que j’étais heureuse qu’elles soulagent ma souffrance. J’avais peur qu’elles m’abandonnent.
    Donc non, il ne s’agissait pas d’amour, mais la grande différence, c’est que je ne m’en rendais pas compte…
    Tout ce que je voulais, c’était être aimée. Quand ces femmes me rejetaient, je souffrais horriblement, mais je ne leur ai jamais fait le moindre mal, cela n’a jamais été mon but. Au contraire, j’avais envie de faire du mal à personne d’autre qu’à moi-même, ce rejet ne faisant que remonter à la surface ces années de harcèlement et de rejets anciens cumulés…

    Moralité : Ce n’est pas parce qu’une personne peut avoir des caractéristiques d’une perverse narcissique qu’elle est forcément une perverse narcissique. Ne pas juger la vie de quelqu’un avant de la connaître entièrement.

    • Bonsoir,
      J’ai lu votre argumentaire et ce n’est pas vraiment de la perversion narcissique. C’est de la dépendance affective oui. Vous avez l’impression de vous êtes servie de ces personnes en étant avec elle, en les prenant pour des mamans. Elles comblaient certainement un manque affectif dû à l’enfance, ça oui. Ce n’est absolument pas de la perversion d’une part et de plus ce n’est pas être narcissique non plus car vous vous sentiez fragile sans ses mamans de substitution. C’est une mauvaise interprétation des personnes qui vous ont accusé. Et d’ailleurs, nulle part dans le texte précédent je ne vous retrouve (en tout cas sur ce que vous avez raconté). Les gens parlent souvent de ce qu’ils ne connaissent pas.

      Et sinon pour répondre à votre question, oui l’on peut être pervers narcissique à 13 ans, voir bien avant dès la petite enfance. Et c’est à vie.

      • J’ai vécu 10 ans avec un pervers narcissique qui aurait fini par me tuer si je ne m’étais enfuie très très loin. La blessure est restée en moi et ne partira jamais. Maintanant dire qu’un pervers narcissique n’aime pas c’est pas certain du tout. Car tout le mal qu’il m’a fait, c’était de la pure folie dûe à une jalousie malsaine qui n’avait pas lieu d’être et dont il n’était absolument pas conscient. Quand une amie lui a ddé pourquoi il me frappait il lui a répondue parcequ’elle le mérite. Et il m’arrivait de dire « j’aime un fou ». Mais dire qu’il n’y a pas d’amour c’est faux. Jamais un homme dans ma vie m’a autant pris et autant donné. Nous avons vécus l’un comme l’autre une passion tout à fait malsaine. Mais dans tous les autres domaines j’étais pour tous, un femme comblée par l’argent, les bijoux, les voitures, les appartements et j’en passe. Il menaçait sans cesse de me tuer mais le pint de non retour c’est quand il m’a fait savoir qu’on tuerait ma fille si je le quittais. Il en avait la possibilite. J’ai attendu de pouvoir mettre ma fille à l’abri après son bac et je me suis enfuie avec une homme qui m’a aidée. Je pensais refaire ma vie loin de tout et j’ai tenté à plusieurs reprises, j’ai dû tricher car je n’ai plus jamais réussi à aimer..

    • oiseau de pluie tu a tout compris, il n’existe pas de cas a part, tous anéantirait tout ce qui l’entoure pour survivre, mais tous ne l’on pas encore vécu réellement, et reste dans une illusion de grandeur rassurante dissocier du mal qui reigne partout autour mais pas lui, l’autre !!!!! d’un autre côté je peu pas déplacer une seul virgule dans ce que je vient de lire, mais j’imagine que les personne en cause non plus, en lisant les commentaires tous pareil!!!!! ces a dire pure et dure (perversité narcissique) dirigé ailleurs , ce mot représente pas un état mais qualifie un geste posé a un moment donné, alors un autre tour de chaise musicale tout le monde change de place et on retire une chaise a chaque tour.

  6. Bonsoir.
    Je suis amoureuse d’un homme qui aurait pu écrire cette lettre.
    A quelques nuances près.
    Ça fait plus de 8 mois que j’essaie de me désintoxiquer de lui…
    Sans succès.
    Mon esprit me dit stop depuis longtemps. Mais mon coeur me hurle que je l’aime.
    Même mon corps commence à lâcher. Je recommence à faire des crises d’angoisse très somatisées. Je suis bipolaire. Ma maladie n’a jamais été aussi instable que depuis que je le connais. J’ai honte je n’ose quasiment plus en parler.
    Ni à mes amis, ni à mon psychiatre.
    Comment faire pour le sortir vraiment de ma tête, de mon coeur et de ma vie… pour retrouver la santé et le bonheur?

    • RUUUUUUN AWAY! et sauve ta vie immédiatement tu en dépasseras cette phase horrible tôt ou tard, et tu l’oublieras alors que tu penses que c’est presque impossible de l’oublier maintenant car tu penses à lui chaque instant chaque minute même pendant le sommeil. J’y étais là et après un bout de temps j’ai découvert que c’est possible et ce fut la meilleure décision que j’ai jamais fait. Après le quitter essaie de diversifier tes habitudes, faire du sport, des excursions/randonnées…des films/séries, sois productive pour ne pas laisser du temps vide et tu l’élimineras complètement de tes pensées. crois moi après le quitter tu trouveras une paix inégalable. sois forte et je te souhaite beaucoup de courage.

      • C’est VRAI, il faut partir LOIN… et ne plus être en contacte avec cette personne. JAMAIS !
        9 mois que je suis séparée après 8 ans!!!!
        Je vis l’enfer!
        Il ne faut pas attendre. Cela ne changera JAMAIS ! La vie sera de plus en plus difficile !
        C’est un véritable enfer.
        Bon courage
        PARTEZ

    • Bonsoir , vous n’avez pas d’autres choix que de couper tout contact , il faut fuir .difficile à faire , mais c’est la seule solution . Si non il continuera à vous écraser , c’est son selul but et plaisir de vous voir diminuer . Je commence moi même à m’en débarrassé , je vous souhaite beaucoup de courage .

    • parlez en vous estes suivi, n’hésitez en rien de quoi avez vous honte, l’essentiel vous de situation nocive, vous avez une autre pathologie, il vous faut, du repos etre bien entourée et pas tourner en rond, vous voulez guerrire??

  7. Attention, ce trouble peut être détecté à travers les réseaux sociaux.

    Les personnes qui présentent ce trouble ‘trouble de la personnalité narcissique ‘ sont des gens qui optent la manipulation sans avoir pensé ( démarche inconsciente ) et n’ont pas la moindre empathie ils aiment seulement leurs égo , ils veulent qu’on l’admirent , ils envient souvent les autres, et croient que les autres l’envient, font preuve d’attitudes et de comportements arrogants et hautains.

    Pour moi il y a deux types de narcissiques qui sont à mon avis manipulateurs et très dangereux un PN (pervers narcissique) et un narcissique à tendance paranoïaque. Impossible de vivre avec eux.

    Un PN faut le détecté et s’enfuir rapidement avant que ça soit trop tard !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! C’est très toxique même diabolique.

    Un narcissique faut le regarder de loin, c’est le maximum ce que vous pouvez faire .
    ARTICLE PAR UN INCONNU QUI A SOUFFERT LONGTEMPS DES NARCISSIQUES.

    • Entièrement d’accord avec toi, j‘y étais jusqu’au coup pendant 13 ans avec un PN. Violence psychologique. Je suis en train de m’en sortir de peine et misère avec trois séjours en soins psychiatrique pour tentative de suicide.
      Je ne savais pas que j’étais avec un PN car je ne savais même pas que cela existait.
      J’étais la fautive dans tout et je ne valais plus la peine de vivre tellement je me détestais d’être aussi folle.
      Avec de l’aide, j’ai réussis à le quitter et maintenant je le fui comme la peste car j’ai peur de le croiser et même tout simplement lui parler. Lorsqu’il me voyait prendre de l’assurance dans ma vie, il me quittait pour m’anéantir et revenait me chercher lorsqu’il le voulait et quand il me sentait prendre de l’assurance, il revenait me chercher avec sa manipulation et moi l’imbécile je mangeais ses paroles et revenait comme un petit chien blessé. Je pourrais en dire long, main je préfères m’abstenir et rester dans l’anonymat. L’important pour moi aujourd’hui, c’est de me rebâtir et je vais y arriver tant et aussi longtemps que je le fuirai.
      Il était tellement gentil lorsque je lui donnais tout ce qu’il désirait que j’en suis arrivée à ne vivre que pour lui faire plaisir. Je jouais tellement bien mon rôle que cela n’était plus suffisant pour lui. Je me suis complètement perdue moi une femme de carrière avec maîtrise et dont ma vie était des plus flosfloressante avant d’entrer dans ses griffes. Maintenant j’en suis sortie avec de l’aide et beaucoup d’amour de mes enfants.
      Pour ceux et celles qui se permettent de dire que les PN sont une invention, et bien c’est qu’ils ne savent pas de quoi ils parlent pour ne pas l’avoir vécue. La dépendance affective est un tout autre sujet.
      Merci à la vie sans lui dont je me croyais incapable de passer à travers tellement je me sentais rien sans lui. Et bien non, je suis tellement mieux aujourd’hui. Je suis libre d’être qui je suis et la vie est belle. J’ai repris confiance en moi et j’ai réappris à m’aimer et surtout à me pardonner d’avoir donné le contrôle de ma vie à un PN. Aujourd’hui j’attend mon divorce avec impatience.

  8. 3 ans avec un narcissique, et j’ai endurée de la violence physique et psychologique..Tu penses que tu n’est plus rien, surtout sans lui, donc tu souffre en silence et tu renonces à tout..et un jour tu te fait violence pour toi et tes enfants..Tu le quittes..tu souffres,tu doutes, tu tiens et tu retrouvre l’amour..et redecouvre vraiment ce qu’est le bonheur et que la vie est belle!
    Courage à tous ceux qui ont vécu ou vivent cela..Mais nous avons tous la force de changer les choses et de vivre enfin une vie qui nous ressemble ^^

    • Presque 4 ans ici aussi. Violence psychologique et physique. À la fin je restais avec lui pour notre enfant. Grace au ciel j’ai fini par me confier à un ami très cher qui m’a ouvert les yeux sur la situation. Ça m’a donné le courage d’arrêter se calvère. Cela n’a pas été facile car quand ce n’est pas eux qui mette fin à une relation…… Oufff. J’ai eu droit à des menaces concernant la garde de notre enfant, des menaces de suicide à mainte reprise et même des menaces de mort. Dieu merci je n’ai jamais flanché et je me suis ouverte à mes proches sur la situation. Ça ma fait énormément de bien intérieurement. À tout ceux et celle qui se vois dans se texte. Cessé se cauchemar avant qu’il soit trop tard et tenez votre bout. Ne cédez jamais !

  9. Que faire si on croit douter quune personne est narcissique paranoïa manipulateur et si ca ne fonctionne pas comme il veut pres a se que je perde tout jusqua mes enfants car jai un garcon de 18 mois avec une personne que je crois etre comme ca.si je coupe les vives ils feras ma vie un enfer et a mes trois enfants aussi? Jen suis malade je narrive plus a fonctionner correctement oublier de prendre ou daller a des rendez vous angoisse quadupler.jai le coeur qui palpite constamment plus de force et denergie et je sais que je devrais fuir mais la peur gagne a toute vitesse de plus en plus.qui dois je aller consulter pour de laide ou quoi faire? (pas besoin de me dire sauve toi.je le sais deja mais je dois etre preparer organiser materielement mentallement et jai des enfants qui ne veulent pas fuir) jai besoin de soutien svp merciii

    • Déjà vous en avez pris conscience, c’est formidable, bravo a vous. Maintenant ne dites rien , organisez bien votre départ et partez du jour au lendemain sans discussion, avec tous les enfants. Pour les enfants : amenez les dès maintenant chez une personne qui pratique la désensibilisation oculaire – type IMO – de façon a réduire leur sentiment de culpabilité. Soyez particulièrement attentive si vous avez une relation fusionnelle avec l’un de vos enfants. Dans mon experience avec plusieurs cas, culpabilite des enfants + relation fusionnelle = terreau de l’aliénation parentale ( surtout si l’enfant est sensible ; il sera plus fragile et pris’dans un conflit de loyauté, il pourra être pris a son tour au piège face a la souffrance affichée de son autre qu’il se mettra en position de protéger A vlyre place – et du coup contre vous, ce que l’autre parent utilisera aux dépends de l’enfant pour continuer a vous atteindre et sans aucune considération pour la souffrance de l’enfant et son sentiment croissant d’insécurité .) faites bien attention à cela car vos enfants sont petits. A ce que j’ai constaté, les enfants d’une dizaine d’années sont les plus vulnérables.
      Ne rentrez pas en conflit : les parents en conflits se mettent dans une situation délicate vis a vis de la justice car depuis 2007, la notion d’enfance en danger a été étendue a la notion d’enfance en danger qui inclue la relation conflictuelle des parents. Ne cherchez pas réparation auprès de la justice : faites votre travail personnel dès maintenant avec un thérapeute ( par exemple en hypnose ) en qui vous avez confiance. Essayez en un ou deux avant de trouver celui ou celle qui comprend inconditionnellement ce que vous dites – et travaillez sur la dépendance affective (les gens qui ont besoin d’un compagnon pour vivre car ils ont le sentiment que leur propre existence n’est pas très interessante en elle meme) ou sur la co-dependance affective (des gens qui ont le sentiment que l’autre ne va pas pouvoir vivre sans eux). Pardonnez moi de vous parler comme a une amie mais je ne crois pas que vous soyez avec cette relation dans votre vie par hasard: elle vous fait ouvrir les yeux sur un fonctionnement dont vous ne voulez plus et qui peut être résonne avec un état émotionnel que vous avez déjà vécu étant enfant… Si c’est le cas, commencez par vous occuper de vous, déjà peut être en faisant quelque chose dont vous avez envie de puis très longtemps mais que vous ne vous autorisez pas. Etre douce avec vous, vous faire du bien seule, commencez à investir votre vie avec vous-même, ne serait-ce qu’en prenant 20 min tous les deux jours pour vous balader au grand air. Vous allez voir au début on trouve ça inutile puis petit à petit vous allez reprendre goût à la vie d’une façon beaucoup plus heureuse. Vous n’êtes pas seule a traverser cette forme de relation pour vous libérer d’un fonctionnement qui vous étouffe, vous empêche de vivre. Mais je sais combien ce peut être effrayant de ne pas savoir comment en sortir tout en ayant peur des menaces. Souvenez vous toujours que la peur n’a de force que celle que vous lui donnez, tout comme les menaces. Vous avez en vous même la force de sortir de cette impasse, au fur et a mesure que vous avancerez, elle grandira.

      • Pardon, je relis mon texte et il y a une erreur : la notion d’enfance maltraitée a été remplacée par celle d’enfance en danger en 2007.

  10. Et lorsque cet homme est le père de ses enfants, et que lorsqu’on s’en rends compte, on le quitte…
    Manipulateur, il a réussis à avoir la garde de nos enfants évidemment, alors comment faire pour le contrer? Comment faire pour éviter qu’il manipule à son tour nos enfants?
    Je suis désespérée, merci pour vos réponse. Namasté 🙂

  11. Des petits enfants roi ,et petite princesse des année 80 puis d’année en année , les visions se réalisent il y auras de plus en plus de personne comme ceci ,autant chez les hommes que les femmes..
    être humain en souffrance monde de paraitre ,les enfants seront les parents de demain
    Que la paix soit sur vous tous

  12. 23 ans avec un homme comme cela! Je l’aimais tellement! Il était mon monde ma vie! Après 23 ans il est parti avec une autre. Mon monde à basculé écroulé…mais aujourd’hui après 8 mois de ce jour fatidique, je remercie le ciel de cette séparation! Oui j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps..mais avec le temps j’ai vu que notre relation n’était pas normale saine! Aujourd’hui je suis bien sereine et heureuse! Je souris à la vie!

  13. 7 ans de devalorisation, de chantage affectif, de dénigrement entre des moments paisibles des je t’aime. 7 séparation car je n’avaid pas obéi à ces menaces et je suis revenue chaque fois. Jusqu’au jour où… J’ai bu jusqu’à me rendre malade, lui faire honte… Ma voie de sortie. Jetée comme une malpropre… J’étais sauvée. Monsieur qui après mes je t’aime me répondait avec sacasme… Avec humour comme il disait.. t’as intérêt. Ou bien des je dis ça. Je dis rien..et encore des mots et des réflexions à n’en plus finir. je suis encore au bout de 8 mois de séparation.. ravagée. Je n’arrête pas de penser à lui et surtout je m’en veux de mettre laisser manipuler ainsi. Le chemin de la reconstruction est long et dense. Toutes les techniques méditation hypnose psychothérapie lecture… J’espère m’en sortir bientôt retrouver mon estimé de moi. Bon courage à ceux et celles qui vivent cette expérience de vie.

  14. Mon fils a vécu 10 ans avec une perverse narcissique. Se sont des gens très dangereux et très intelligent. Nous avons passé 10 longues années à ramasser notre fils à la petite cuillère.Maintenant,il est complètement sésintoxiqué.Il aurait pu aller jusqu’au suicidé.

  15. ya absolument rien a rajouter a ca, tout est dit. c’est telllllllllemennt ca en plus laa.. jen sais quelque chose pour avoir été dans cette situation pendant beaucoup trop longtemp.. Bravo a l’auteur, jtrouve ca parfaiss comme texte!!!

  16. Comment sauver votre relation et marié Quand votre partenaire veut un divorce

    Ma femme et moi nous sommes séparés il y a 4 mois et nos enfants, Emily et Robert, vivent avec elle mais ils me voient tous les week-ends. J’étais complètement dévasté et confus jusqu’à ce qu’un vieil ami à moi parle d’un lanceur de sort sur internet appelé le prophète Williams qui aide les gens avec leur relation et leur problème de mariage par les pouvoirs des sortilèges d’amour. Au début, je doutais qu’une telle chose existe. J’ai décidé de faire un essai, quand je l’ai contacté, il m’a aidé à lancer un sort et dans les 48h, ma femme est revenue et a commencé à m’excuser, maintenant elle a cessé de sortir avec les hommes et elle est avec moi. vous pouvez contacter sur {agadagaspiritualhome @ gmail}. Si vous traversez tout ce genre de problème d’amour de retrouver votre mari, votre femme, ou ex petit ami et petite amie E.T.C. contactez le prophète Williams, E-mail: {agadagaspiritualhome@gmail.com} vous serez heureux de l’avoir fait

  17. Kitoune le garrec c’est bien toi. Bon courage à ceux et celle qui sont proche de toi. Dit christelle le garrec une vrai narcissique courage à mon mari qui vie avec toi

  18. À ceux qui disent que la perversion narcissique n’existe pas je leur dis que vous ne l’avez jamais rencontrée… et c’est tant mieux pour vous.
    À ceux qui disent que tout le monde manipule un moment ou un autre je leur dis que c’est faux. Il y a manipuler et influencer… il faut creuser avant de balancer des phrases toutes faites sans avoir fait le tour de la question.
    Stopmanipulation.wordpress.com

  19. Franchement! Voire si qui que ce soit écrirait ça tout d’abord, et puis voire si tout le monde est aussi complètement conscient de tout ce qui se passe dans sa vie. Nous sommes tous centrés sur notre petite personne et nous avons tous un égo démesuré. Certains plus que d’autres voilà tout.

    Je sais que certains vont être choqués, et tant pis, mais la réalité c’est que vous vous êtes créé un personnage démoniaque, calculateur, qui porte le chapeau de tout et ce pour de un: ne pas affronter vos propres défauts et de deux: c’est la seule façon d’expliquer qu’on puisse ne pas vous aimer autant que vous aimez l’autre.

    Si vous êtes avec quelqu’un de moins convaincu, de moins amoureux que vous, forcément la totalité de ses actes sembleront faux et calculés. Pensez-y donc un peu! Si pour une raison ou une autre l’amour fou, le coup de foudre se transforme en routine et l’un des deux change d’idée ou n’y met plus autant de coeur… au lieu de rester, au lieu de supplier, de se rabaisser, de le traiter de narcissique, de jouer son jeu, de tenter de lui plaire à tout prix… ben partez! C’est tellement simple que ça en est à pleurer.

    Vous l’aimez plus qu’il ne vous aime et votre égo ne peut le supporter? Partez!

    Oui j’ai bien dit votre égo. Se suicider, c’est être si profondément ancré dans son égo que l’on ne peut même pas imaginer vivre si une personne ne nous aime pas. C’est grave ça. Vous avez votre vie, votre santé, des enfants, des parents, des amis mais non, UNE personne ne vous aime pas autant et vous voulez mourrir? Vous voyez pas que le problème est vous et absolument pas l’autre?

    Faut décrocher. Les ados font ça, ils sont encore immatures et incroyablement égocentriques… mais après ça faut arrêter là. Faut comprendre que vous n’avez absolument pas et n’aurez jamais besoin d’un autre pour avoir une valeur, une opinion et un droit à la vie. Si vous ne le savez pas, c’est sûrement pas la faute à votre chum ou votre blonde. Quelqu’un quelque part vous a mal éduqué, vous a pas donné confiance en vous.

    J’ai l’air cruel? Non j’ai été comme ça longtemps et j’ai fini par me réveiller. Je me suis rendu compte de mon égo complètement inutile et que tous mes problèmes étaient dûs à moi-même. Personne vous attache à un autre de force. Personne vous dit de rester avec un gros cave. Personne vous demande de tolérer des insultes. Pourquoi vous le faites alors? Pourquoi rester? Aucune raison valable. Aucune. Vous restez là parce que vous savez juste pas que vous pouvez facilement faire mieux.

    Après plusieurs années à vous imposer vous-mêmes de gros connards ou même parfois quelqu’un de même pas si méchant mais tout de même pas assez amoureux… vous pensez mourir parce que vous souffrez. Vous postez que le méchant chum ou la méchante blonde vous a mené à ça. Mais non. Vous êtes celui ou celle qui s’est mené tout seul à ça. Vous êtes la personne, comme moi plus jeune, qui est resté plantée là et a laissé aller les choses.

    Je sais que vous allez m’hair si en ce moment vous en êtes encore à ce stade. Bien faites-le, si ça peut vous soulager. Mais sachez que vous êtes et serez toujours seul maître de votre vie et que l’autre que vous traitez de narcissique n’a aucun droit, aucune emprise, aucune influence que vous ne lui avez donné à 100% de votre plein gré. Sachez que vous valez autant que moi, autant que lui ou elle, autant que toute autre personne.

    Levez-vous et quand votre chum ou blonde vous lancera une connerie, vous lui dites un beau ferme donc ta crisse de gueule. J’aimerais bien être là pour le voir. Si vous me le dites à moi, c’est qu’il y a de l’espoir pour vous lol

    XXX

  20. Bonsoir,
    Je pense bien être avec une telle personne. Depuis que je suis avec lui je n’arrive plus à avancer dans ma vie. Et c’est ce qu’il me rapproche à chaque grosse dispute. En gros je suis une moins que rien, je suis bonne à rien.. Et oui, je suis sous son emprise ! Pas étonnant que je n’avance pas ! J’ai souvent penser à me faire du mal, mais je pense à ma famille, à ma mère surtout, qui souffrirais.
    J’essaie de m’en sortir. Mais quitté une personne, que l’on aime malgré tout, ce n’est pas facile à partir du jour au lendemain. Surtout que je n’aurais nul part où aller.
    J’ai décidé de chercher un logement pour moi. On en à parlé ensemble. Il trouve l’idée bien car lui aussi veut que j’arrive ma vie (étonnant, il a quand même un cœur!). Mais je lui est dit que cela ne veut pas dire que je le quitterais, mais seulement que j’ai besoin d’un chez moi pour me reprendre en main. Cependant, vue comme il parle du futur, j’ai l’impression qu’il ne prend pas mon choix au sérieux.
    Est ce que je devrais consulter un psychologue ? Je pense que oui, mais même pour cela je n’est pas la force. Certainement la peur d’ouvrir tout ce que j’ai subi. Mes sentiments: je suis perdu, je me sens emprisonner, je n’arrive pas à suivre mes buts et abandonne très rapidement.
    Mon message est long, certes. Mais même si personne lira, j’ai pu vider un peut mes pensées.

  21. Bonjour
    Je suis tombé également dans les filets de ce type de personnalité. Une jeune femme, la trentaine (eh oui, même les hommes concernés). Deux années discontinues d’un relation destructrice. Cela arrive à n’importe qui!
    Aucun signe au départ, seulement une femme un peu perdue avec des enfants jeunes. Je suis célibataire sans enfant et je me suis attaché totalement à elle…et ouvert. Elle a profité de mes failles, de mes faiblesses, de mes manques, de mes besoins, de ma bonté, de mon argent, de ma voiture, de tout ce qu’il y avait à prendre. C’est venu peu à peu.Un festival de culpabilisations, de critiques, de jugement, de brimades. Toujours insatisfaite, toujours victime (moi je n’ai rien, les autres ont tout), souvent des colères terribles. Des mensonges et des infidélités (j’ai su bien après). Et toujours chaud froid (dans la même journée : tu es mon ange gardien et casses toi t’es nul…). Aucune empathie, un égoisme total et toujours en demande que l’on s’occupe d’elle sans rien faire de son côté, sans assumer aucune responsabilité. J’ai accepté, supporté, je ne voulais pas le croire ni l’entendre. Angoisses, insomnies, doutes, mésestime de soi, au bord d’un suicide annoncé: un enfer!
    C’est elle qui est partie car il n’y avait plus rien à prendre et je n’étais plus « amusant » : il lui fallait chercher une autre victime.
    Très mauvaise expérience.
    Aujourd’hui, psychothérapie, 6 mois de rupture totale (sevrage! même si elle reste dans ma tête) mais ca va beaucoup mieux, ouf!. On ne veut pas y croire et c’est pourtant une réalité : un être en grande souffrance (dans le déni bien sur) qui vit de celle des autres pour ne pas se noyer, sombrer (cette femme a été considérée dans son enfance comme sans intérêt et adoptée par un autre homme, abandonné par son père biologique, qu’elle voir toujours pourtant).
    Cela arrive à n’importe qui. Les personnalités toxiques à ce point existent bien. Le tout c’est d’éviter de les rencontrer. Sinon, il faudra reconstruire tout ce que cette personne a détruit.Sauve qui peut!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*