Femme seule

Le 7 janvier 2019  Image crédit :depositphotos.com

Je ne m’accroche pas à toi même si je t’aime, car je m’aime encore plus

Par Lisa Blanche

Il y a certains moments dans notre vie où nous réalisons que, peu importe à quel point nous voulons nous accrocher à une personne ou une situation, nous n’avons pas d’autre choix que de lâcher-prise et partir.

Aujourd’hui, j’ai vécu cette situation.

Ma journée a débuté comme n’importe quelle autre journée normale. Je me suis réveillée. J’ai bu mon café. J’ai pensé à toi. Le même rituel que je vis depuis ma rencontre avec toi.

Sauf aujourd’hui, je vois enfin à quoi elle ressemble.

La femme qui dort juste à côté de toi en ce moment. La femme qui profite de ton corps et qui se blottit contre toi la nuit pendant que je m’endors en pleurant. La femme avec qui tu sors dîner le vendredi soir et qui part le week-end.

La femme qui était moi.

Je l’ai vue. Une partie de moi a toujours été curieuse mais une partie de moi ne voulait pas savoir.

Mais maintenant je sais.

Une partie de moi s’est défendue instinctivement. J’ai l’air bien mieux qu’elle. Tu me remplaces pour quelqu’un qui ressemble à ça?!

Ensuite, j’ai eu honte de moi car ce n’est pas sa faute. Je n’ai pas besoin de me comparer à elle car au final, peu importe à quel point je suis bien et à quel point je l’aime, je suis toujours celle qu’on délaisse.

L’amour n’est pas une compétition que je peux gagner simplement parce que je suis mieux. L’amour est une chose pour laquelle vous vous devez vous battre mais pas entrer en compétition. L’amour ne doit pas être quelque chose que je poursuis et que je force à avoir.

Si deux personnes sont censées être ensemble, elles finiront par l’être. Peu importe la préférence, la race, l’orientation, le statut économique, etc. Si un amour est censé avoir lieu, les étoiles s’aligneront et l’univers trouvera le moyen de faire fonctionner la relation.

Il y a eu de nombreuses nuits où j’ai pleuré en espérant ton retour.

Il y a des moments où j’aurais voulu être plus jolie, plus maigre, avoir une couleur de peau différente. Tu m’aurais peut-être choisie.

Mais maintenant, je me rends compte que si nous étions vraiment censés être ensemble, je n’aurais pas besoin de changer qui je suis. Tu m’aimerais comme je suis, avec mes défauts et mes faiblesses.

Donc, aujourd’hui, c’est le jour où je réalise que je dois arrêter avec l’illusion que tu vas me choisir.

Aujourd’hui, c’est le jour où je réalise que, même si je veux que les étoiles s’alignent et que l’univers soit à mes côtés, ce qui n’est pas censé avoir lieu n’arrivera jamais.

Aujourd’hui, c’est le jour où je réalise que la seule personne qui me blesse en s’accrochant, c’est moi-même.

Donc, aujourd’hui, je te laisse partir car, même si je t’aime, je m’aime encore plus.