La justice donne raison à Greenpeace: les pesticides empoisonnent les pommes françaises

greenpeace

Les pommes françaises sont bien empoisonnées aux pesticides, la justice donne raison à Greenpeace

L’association Nationale Pomme Poire (ANPP), qui défend et soutient bon nombre d’arboriculteurs normands voulait interdire à Greenpeace d’utiliser le titre « pommes empoisonnées » aux pesticides dans son rapport sur la contamination des vergers français aux produits phyto-sanitaires.

  • France 3 Normandie avec AFP

La pomme chasse le médecin. © CC / Anthony Thomas Bueta / Flickr

© CC / Anthony Thomas Bueta / Flickr La pomme chasse le médecin.

L’association nationale Pomme Poire (ANPP), qui demandait à la justice de forcer Greenpeace  à changer le titre d’un rapport commençant par « Pommes empoisonnées », a vu sa demande rejetée par le tribunal de grande instance de Paris.

Publié en juin dernier, le rapport « Pommes empoisonnées – Mettre fin à la contamination des vergers par les pesticides grâce à l’agriculture biologique« , rapportait que les producteurs de pommes utilisent toujours des cocktails de pesticides dans de nombreux pays européens.Dans son ordonnance, la juge Catherine David, statuant en référé, a estimé que  « ce n’est pas la réputation de la pomme qui est mise en cause« , « mais celle des pesticides utilisés pour cultiver les pommes, ce qui n’est pas objectivement contestable« .

L’ordonnance met en avant que « le consommateur est doué de raison et sait pertinemment que si les sols et l’eau sont contaminés, les produits agricoles qui poussent sur ces sols à l’aide de cette eau le sont également ».
Si bien que « dire que les pommes sont empoisonnées lorsqu’elles poussent sur des sols remplis de pesticides ne constitue pas un propos dénigrant, dès lors qu’il s’appuie sur une base factuelle réelle, même si le rapport n’est pas construit avec une rigueur toute scientifique ».
L’association de défense des arboriculteurs prévoit de faire appel de la décision de justice.

La France, première puissance agricole européenne, est aussi championne du taux de pesticide dans le sang de ses habitants. D’après une étude de l’institut de veille sanitaire, ils sont présents dans notre sang à des niveaux au moins trois fois plus élevés que dans ceux des Américains ou des Allemands.

Source La justice donne raison à Greenpeace: les pesticides empoisonnent les pommes françaises :  france3-regions

Notez cet article

10 commentaires à propos de “La justice donne raison à Greenpeace: les pesticides empoisonnent les pommes françaises”

  1. Quand on lit l’article donné en lien (sur la présence plus élevée de pesticides dans le sang des Français que des Anglais ou des Allemands), l’on s’aperçoit que ces taux (moyens) supérieurs ne sont nullement imputés à la consommation de fruits et de légumes traités aux pesticides, mais au nombre beaucoup plus important d’habitants qui vivent à proximité de champs agricoles.

    • « nullement imputés » ? un peu de nuance s’il vous plait.
      Vous auriez dû écrire « pas seulement imputés » .
      Pour qui roulez vous ?

        • Bonjour,
          Que la limite soit légale (ce qui est précisé sur votre lien « …24matin… ») ne signifie pas qu’il n’y a pas de risque pour la santé.
          Vu le nombre de soucis endocrinien que j’ai (mon père a travaillé dans l’agroalimentaire à la plus mauvaise époque des pesticides puis a été agriculteur). J’ai donc été nourri avec ces produits.
          N’oublions pas le principe de précaution.
          Bonne fin de journée.

    • donc si on suit votre raisonnement il faudrait creer des zones de deserts demographiques autour des zones de cultures? ainsi les chiffres seraient plus acceptables… mais les produits pas moins dangereux pour les producteurs et consommateurs! mais c’est sur il vaut mieux dire que le francais est con et laisser l’industrie agro alimentaire decider de notre qualité de vie! Et sinon on fait quoi des populations à delocaliser?
      au fait joli coup de pub pour green peace… qui se soucie de l’information des consommateurs mais moins de la biodiversité en soutenant l’abatage des phoques!!!

    • C’est greenpeace qui a fait interdire la chasse aux phoques, alors s’il vous plaît, renseignez vous avant d’écrire des bêtises copiées collées de Sea Shepherd qui sont complètement hors contexte. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*