Le meilleur moment pour être heureux, c’est maintenant

Le 1 er Juillet 2018. Image crédit : Pixabay

Le meilleur moment pour être heureux, c’est maintenant

Par Lucie Meyer

Souvent, nous pensons que notre vie sera plus belle une fois que nous aurons atteint nos 18 ans, quand nous aurons rencontré quelqu’un, quand nous nous marierons, quand nous aurons un emploi plus satisfaisant, quand nous aurons un bébé, quand nous aurons perdu quelques kilos…

Ensuite, nous sommes fatigués, car nos enfants grandissent et nous demandent beaucoup d’énergie, et nous pensons que quand ils seront un peu plus âgés, nous serons heureux.

Quand nos enfants deviennent un peu plus indépendants, vient l’âge de la puberté et nous commençons à nous plaindre de nos adolescents, qu’ils sont insupportables, mais que lorsque cette étape passera, ce sera plus facile.

Ensuite, nous pensons que nous serons plus heureux quand nous achèterons une plus belle maison et une voiture plus confortable, quand nous pourrons partir en vacances ou quand nous aurons pris notre retraite.

Voir aussi :10 petites habitudes qui volent votre bonheur

Mais en fait, il n’y aura jamais de moment parfait pour être heureux. Vivre dans le présent est la meilleure façon de vivre! Dans votre voyage, vous aurez toujours un problème, quelque chose d’inachevé, une dette impayée à résoudre d’urgence.

Et si nous regardons de plus près, nous prenons conscience que ces problèmes sont infinis.

C’est tout simplement ainsi que la vie fonctionne. Ils nous aident à voir qu’il n’y a aucun chemin du bonheur; le bonheur est le chemin.

Nous devons apprécier tous les moments, surtout quand nous les partageons avec ceux que nous aimons, et nous devons nous rappeler que le temps ne s’arrête pas.

Découvrez aussi : Un psychiatre qui a survécu à l’Holocauste explique pourquoi le sens est plus important que le bonheur

N’attendez pas de terminer vos études ou de commencer vos études, de perdre cinq kilos, d’avoir des enfants, d’aller à l’école, de vous marier, de divorcer. N’attendez pas non plus le Nouvel An, le printemps, l’automne ou l’hiver, vendredi prochain, samedi ou dimanche ou le moment où vous mourrez, pour être heureux.

Le bonheur n’est pas une destination, il s’agit d’un voyage.

Travaillez comme si vous n’aviez pas besoin d’argent, aimez comme si personne ne vous blessait, dansez comme si personne ne pouvait vous voir, chantez comme si personne ne pouvait vous entendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*