Le symbole que vous choisissez vous dira dans quelle phase de vie vous êtes entré

Annonce

phase de vie vous êtes entréLe 03 septembre 2018. image crédit :

Le symbole que vous choisissez vous dira dans quelle phase de vie vous êtes entré

Par Lucie Meyer

Au fur et à mesure que nous traversons les différentes phases de la vie, nos personnalités subissent de nombreux changements durables. Cela fait partie intégrante de l’expérience humaine et aucun d’entre nous ne peut l’éviter même si nous essayons de le faire. Certains peuvent être bloqués dans une phase plus longtemps que d’autres. Il est intéressant de noter que ces phases de la vie ne dépendent pas de l’âge de la personne.

Vous pouvez y entrer à tout âge car l’âge n’a pas d’incidence ici. Carl Jung, psychiatre et psychanalyste suisse et l’une des personnalités les plus influentes dans le domaine de la psychologie, et d’après lui ces phases dépendent de nos personnalités individuelles et des voies que nous sommes censés prendre.

Pour en savoir plus sur la phase de votre vie dans laquelle vous êtes en ce moment, consultez tous ces symboles et choisissez celui qui vous correspond le plus. Choisissez avec vos tripes, il ne faut ne pas trop analyser les symboles. Faites confiance à votre instinct et à votre subconscient pour vous montrer le bon choix.

phase de vie vous êtes entré

Une fois que vous avez trouvé le symbole qui vous semble le plus important, faites défiler pour en savoir plus sur sa signification.

1. La phase sportive

Les plus immatures de toutes les différentes phases de la vie, les traits les plus courants chez ceux qui traversent actuellement la phase de l’athlète sont l’obsession de soi et le narcissisme. C’est un moment où les gens sont trop inquiets pour leur apparence et leur silhouette, et les autres importent peu. En raison de leur immaturité, les gens dans cette phase vivent comme si l’univers tournait autour d’eux et seulement eux. Ils sont aveugles aux luttes des autres et comme il s’agit aussi d’une phase égoïste, ils n’en ont pas vraiment envie non plus.

Annonce

Ironiquement, bien que le narcissisme soit un trait essentiel de ce visage, il en va de même pour l’autocritique et le manque d’estime de soi. Bien qu’il s’agisse de deux extrêmes, ils vont de pair pendant la phase d’athlète. Soit l’égo de la personne est plus grand que la vie et impossible à dégonfler soit ils manquent de confiance en eux. Ils réfléchissent constamment à leur apparence et s’ils ont commis des erreurs dans la manière dont ils ont choisi de se présenter. Habituellement, les adolescents sont coincés dans cette phase, mais cela est également vrai pour ceux qui ont été élevés par des narcissiques. Le premier est plus obsédé par le soi, mais le second est trop enclin à l’autocritique.

2. La phase du guerrier

En quittant la scène sportive, les gens passent généralement à la phase du guerrier. Il y a plus de maturité dans cette phase car ils apprennent qu’ils sont responsables des conséquences de leurs propres actions et reconnaissent également leur responsabilité envers les personnes qui les entourent. La phase de guerrier, c’est quand l’apprentissage commence. Nous apprenons à appliquer les connaissances que nous avons eu le privilège de recevoir et à les utiliser pour nous améliorer et améliorer le monde qui nous entoure. Certaines leçons peuvent être difficiles mais elles sont tout de même nécessaires.

Le succès, les ambitions et la volonté de réaliser ses objectifs caractérisent également cette phase. Cela ne s’appelle pas la phase de guerrier pour rien car nous apprenons à devenir des combattants dans tous les sens du terme. Nous commençons à préciser notre objectif sur cette planète et les moyens d’y parvenir. Lentement, nos projets pour l’avenir commencent à se cristalliser et nous connaissons une croissance personnelle considérable. La motivation nécessaire pour vous forcer à voir ces projets se concrétiser se trouve également à ce stade et la sagesse que vous apprendrez sera inestimable par la suite.

Annonce

3. La phase de déclaration

En vous faisant mûrir maintenant à pas de géant, la phase déclaratoire vous amène beaucoup plus loin que les deux précédentes et il peut être difficile de digérer tout ce changement en une fois. C’est l’étape de la vie qui vous permet d’introduire votre propre progéniture dans le monde. Au cours de l’étape précédente, vous avez appris à assumer vos responsabilités et celles des autres. Le moment est donc venu de vous confier les soins d’une autre vie. Cela peut faire peur mais c’est aussi une période très excitante.

Annonce

Plus que d’avoir des enfants et de les élever correctement, cette étape vous fait également réfléchir à ce que vous leur laissez. Vous réaliserez l’importance de leur laisser un héritage dont ils peuvent être fiers. C’est donc le bon moment pour examiner toutes vos réalisations passées et comment elles ont affecté votre vie et surtout celle de vos proches. Bien que vous souhaitiez que vos enfants soient reconnaissants  envers vous, vous souhaitez également vous assurer que vous êtes le genre de parent dont ils peuvent être fiers et que vous êtes prêt à apporter les modifications nécessaires à cette fin.

4. La phase spirituelle

La dernière phase à vivre dans cette vie est la phase de l’esprit. Nous réalisons maintenant qu’il y a plus dans l’univers que les choses que nous avons trouvées dans ce monde matériel. Bien que la richesse, les relations, les beaux objets et les réussites aient tous été importants, votre spiritualité commence à prendre le pas sur tout le reste. Plus que jamais, vous ressentez votre connexion avec l’univers et la nature.

Notre unité avec l’Esprit pénétrant s’étend lentement dans notre conscience et nous prenons conscience que nous sommes simplement des êtres d’énergie qui voyagent dans l’espace. Comme elle est faite d’énergie, la vie n’a ni début ni fin. Quoi qu’il en soit, le voyage devra continuer. Une fois que vous êtes entré dans la paix profonde de l’esprit, votre vie se concentre à faire briller votre lumière dans les endroits les plus sombres et à offrir de la nourriture et de la compassion sans rien attendre en retour. Vous vous retrouverez à tendre la main pour enseigner et guider les autres afin qu’ils puissent eux aussi entrer dans cette phase que vous avez la chance de vivre. C’est une fin, mais c’est aussi un début nouveau et joyeux.

Annonce

Lucie Meyer

Coucou, je suis une grande adepte des relations et de la psychologie. J’ai toujours été fascinée par le fonctionnement humain. C’est pour cela que j’ai entrepris des études en psychologie. J’ai ensuite continué pour passer ma licence de psychologie, mais j’ai dû abandonner pour des raisons de santé. Mais j’ai toujours cette fibre en moi et c’est pour cela que j’essaye de traiter au mieux certains sujets. Comme les relations de couple.

26 réflexions sur « Le symbole que vous choisissez vous dira dans quelle phase de vie vous êtes entré »

  1. L’article ne dit par combien de temps peut durer une phase? Dans combien de temps dois-je refaire mon choix de symbole?

    1. Hello, c’est la phase que tu vis actuellement, peu importe le temps, elle est en phase avec ton évolution intérieure. Refaire le test dans six mois ce serait mieux. Bien à toi

  2. ben franchement la phase 3 parle des faire des gosses !!!! je crois pas non !!!! j’ai fait le nécessaire pour justement ne jamais en avoir !!!!!

    1. Mais les enfants sont symboliques.. C’est ce que vous laissez au monde comme valeur, comme prise de conscience, comme responsabilités.. qui sont vos enfants.

  3. Il semble que ces 4 symboles collent aux 4 phases de la vie de chacun d’entre nous.
    L’adolescence qui se cherche (narcisse)
    la jeunesse pleine de défis à relever (guerrier)
    l’adulte qui a acquis des connaissances et se stabilise et veut (donner) à ses enfants aux autres
    l’adulte mature qui a donné, se penche sur ses acquis et cherche un sens à la vie (spiritualité)
    Si nous manquons une étape ou restons « bloqué » a l’étape 1 ou 2, il y a problème.

  4. Bonjour à toutes et à tous,
    En espérant que ma phase est en cours de migration vers une autre. Mon enfance pauvre, brutalement interrompue, j’ai vécu dans un univers de violence et de douleur physique et mentale qui m’a laissée (à 60 ans le 26 juin 2019) dans un état d’autisme et de reconnaissance de la magie profondément ancrée en moi. Je suis née pourvue de dons qui prennent de plus en plus de force : clairvoyance, magnétisme très puissant qui empêche tout ce qui m’entoure (entre mes murs) de se dégrader, véritable empathie PHYSIQUE et MENTALE (je sors avec lunettes de soleil ou lentilles de couleurs, chapeaux, perruques car c’est une horreur parfois) et je ne peux pas supporter qu’un être humain me frôle simplement, prémonitions en rêves (couleurs, relief, odorat, toucher, voix, goût, exactement comme dans la vie réelle et se réalisent de la même façon), connaissances jamais acquises… Je suis en invalidité catégorie 2 et reconnue pour 2 pathologies sur 6. Il m’est impossible de vivre avec quelqu’un, je ne peux pas avoir d’amis. Je ne vieillis pas comme les autres personnes. Pas de rides, de taches, je mesure 1,67m, 51 kg, cheveux longs, je ne mange pas de viande ni de laitages de vache, pas de gluten. Ma vie est une plaie horrible et douloureuse. Seule jusqu’à la fin.

  5. C’est absurde. D’habitude vos test sont bien mais là, ça part du principe que tout le monde a ou va avoir des enfants… Je n’en ai pas et n’en n’aurai jamais et j’ai choisi le 3… Si bien que ça ne correspond absolument à aucune étape de ma vie… Cette espèce d’impératif de procréation est agaçante… Considérez qu’il existe des gens qui ne se reproduise pas, on est suffisamment ignoré comme possibilité d’existence comme ça

    1. C’est aussi a transposer au figuré…A savoir s’interroger sur son héritage, sur la trace qu’on va laisser sur son entourage, les photos, les amis, les souvenirs.
      Qui va se souvenir de moi? de quelle manière? quelle vision a t’on de moi…D’ailleurs les pots de départ de boulot, les anniversaire de la 40aine ou de 50aine; c’est révélateurs où parfois on compte ses amis qui sont présent ou on cherche a s’en faire pour ne pas les passer seuls.
      On peut assumer être seul, mais l’assumer c’est bien d’en avoir fait le constat à un moment donné., donc s’être posé la question.

      Meme « seul », a moins de n’avoir « rien accompli » (c’est a dire rien de rien, pas même planté une carotte ou cueillie une cerise sur un arbre), dès lors que l’on exerce une activité, des projets, des relations sociales; a moins de vivre en hermite au fin fond d’une grotte, si l’on vous demande ce que vous avez accompli, vous devez vous sentir a minima fier par exemple d’avoir cultivé vos géraniums pour que la maison soit jolie, ou de cultiver votre jardin bio, de ne pas avoir jeter de mouchoir par terre , de faire du tri selectif ou que sais je?

      Bref en gros quelle valeur « vertueuse » qui vous est propre vous impregne c’est cela que ça veut dire…

      En tout cas pour moi, en plein dedans…Je ne savais pas ce que je lisais au départ, j’ai hesité sur les dessins pour choisir le 2…Ca m’a sidéré de lire la description!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *