nouvelle génération

Le 9 Novembre 2018. Image crédit :depositphotos.com

Leçon de vie pour la nouvelle génération : l’importance d’inculquer les bonnes valeurs à nos enfants

Par Éric Fontaine

Un jeune homme cherchait un poste important dans une grande imprimerie. Il passa le premier l’entretien et devait rencontrer le directeur pour l’entretien final.

Le directeur observa que son CV était excellent et demanda:

– « Avez-vous reçu une bourse pour l’école? » L’homme répondit « Non »
– « C’est votre père qui a payé vos études? »
– « Oui », Répondit-il.
– « Où travaille votre père? »
– « Mon père est forgeron. »
Le directeur demanda au jeune homme de lui montrer ses mains.
Le jeune homme avait des mains douces et parfaites.
« Avez-vous déjà aidé vos parents dans leur travail? »
« Non, mes parents ont toujours voulu que j’étudie et que je lise plus de livres.
En plus, il sait faire le travail mieux que moi. »

Le directeur déclara: «J’ai une faveur à vous demander: quand vous rentrerez chez vous aujourd’hui, lavez les mains de votre père et revenez me voir demain matin. »

Le jeune homme sentait que ses chances d’obtenir l’emploi étaient élevées.

De retour chez lui, il demanda à son père s’il pouvait lui laver les mains.

Son père se sentait bizarre, heureux, mais avec des sentiments mitigés et montra ses mains à son fils. Le jeune homme lui lava les mains, petit à petit. C’était la première fois qu’il remarquait que les mains de son père étaient rêches et qu’elles avaient de nombreuses cicatrices.

Certaines blessures étaient si douloureuses que sa peau tremblait quand il les touchait.

C’était la première fois que le jeune homme comprenait ce que cela signifiait pour cette paire de mains de travailler chaque jour pour pouvoir payer ses études. Les meurtrissures sur les mains étaient le prix à payer pour son éducation, ses activités scolaires et son avenir.

Après avoir nettoyé les mains de son père, le jeune homme resta silencieux et commença à ranger et à nettoyer l’atelier. Cette soir-là, le père et le fils parlèrent longtemps.

Le lendemain matin, le jeune homme se rendit au bureau du directeur.

Le directeur remarqua les larmes aux yeux du jeune homme quand il lui demanda: « Pouvez-vous me dire ce que vous avez fait et ce que vous avez appris hier chez vous? »

Le garçon répondit: « J’ai lavé les mains de mon père et quand j’ai fini, je suis resté et j’ai nettoyé son atelier. »

– «Je sais maintenant ce que c’est d’apprécier et de reconnaître que sans mes parents, je ne serais pas ce que je suis aujourd’hui. En aidant mon père, je réalise maintenant combien il est difficile de faire quelque chose par moi-même. J’ai compris l’importance et la valeur d’aider ma famille.»

Le directeur déclara:

«C’est ce que je recherche chez les gens. Je veux engager quelqu’un qui peut apprécier l’aide des autres, une personne qui connaît les difficultés des autres à faire des choses et une personne qui n’a pas que l’argent comme seul but dans la vie ».

« Vous êtes embauché ».

Un enfant choyé, protégé, développe la mentalité de «j’ai le droit, et se mettra toujours en premier, ignorant les efforts de ses parents.

En les laissant adopter ce comportement, montrons-nous vraiment l’amour ou détruisons-nous nos enfants?

Vous pouvez donner à votre enfant une grande maison, de la bonne nourriture, des cours d’informatique, du temps à regarder sur un téléviseur grand écran, mais quand vous lavez le sol ou que vous peignez un mur, laissez-les expérimenter.

Après avoir mangé, demandez-leur de faire la vaisselle.

Peu importe votre richesse, cela leur inculquera les bonnes valeurs. Un jour, vos cheveux seront gris, comme le père de ce jeune homme.

La chose la plus importante est que votre enfant apprenne à apprécier les efforts, à faire face aux difficultés et à apprendre à travailler avec les autres et à faire avancer les choses.