La loi des trois enfants expliquée en 10 illustrations par Parent Épuisé

Annonce
loi des trois enfants

En général, lorsque nous observons une famille avec plusieurs enfants, nous remarquons que tous les enfants ont reçu une éducation et des règles différentes, et n’ont pas reçu la même attention des parents. C’est ce que l’on appelle la « loi des trois enfants », qui déclare nous changeons façon d’éduquer après chaque nouvelle naissance.

Bien sûr, avec le premier enfant, tout ce que nous faisons est une source d’appréhension car tout est nouveau. Nous manquons d’expérience et faisons preuve d’une grande attention envers notre enfant, car nous voulons lui donner la meilleure éducation et faire éviter autant que possible les erreurs.

Annonce

Cependant, lorsque nous avons un deuxième enfant, notre niveau d’attention et d’appréhension est en baisse car nous avons acquis une certaine expérience avec le premier enfant. Nous devenons un peu plus souples dans notre façon de l’éduquer.

Et lorsque le troisième enfant arrive, c’est encore totalement différent. C’est que nous explique le site Parent Épuisé dans une série d’illustrations à la fois drôles et réalistes pour représenter la loi des trois enfants.

Découvrez la loi des trois enfants expliquée en 10 illustrations drôles par  Parent Epuisé :

(Images utilisées avec l’aimable autorisation de Parent Épuisé.)

Source : Parent Epuisé

Source : Parent Epuisé

Annonce

Source : Parent Epuisé

Source : Parent Epuisé
Source : Parent Epuisé
Annonce
Source : Parent Epuisé
Source : Parent Epuisé
Source : Parent Epuisé
Source : Parent Epuisé
Annonce
Source : Parent Epuisé

Évidemment, nous n’aimons pas plus un enfant qu’un autre. C’est simplement qu’avec l’arrivée de trois enfants, nos revoyons nos priorités et nos règles à la baisse, avec l’expérience acquise, certaines d’entre elles sont tout simplement supprimées. Et il faut reconnaître qu’avec la fatigue cumulée, nous faisons preuve de plus de souplesse.

Vous pouvez suivre Parent Épuisé sur leur page Facebook ou sur leur site internet.

Antoine Mercier

Comme de nombreuses personnes, cela fait des années que j’essaie de limiter mon empreinte carbone en triant mes déchets, en empruntant le plus possible les transports en commun et en limitant au maximum le plastique. C’est un bon début, mais je pense que tout ceci n’est pas suffisant car nous ne réglerons pas le problème en nous contentant de faire cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *