25 sénateurs hommes votent une loi très répressive sur l’avortement en Alabama

avortement en Alabama

25 sénateurs hommes votent une loi très répressive sur l’avortement en Alabama. Le droit des femmes est en danger.

L’État a récemment voté la loi la plus dure des États-unis sur l’IVG. Un vote fait que par des hommes, adopté à 25 voix contre 6.

Par Antoine Mercier. Le 17/05/2019

Cette loi pour une interdiction presque complète a été voté le mardi 14 mai et même pour les cas les plus difficiles de viol ou d’inceste. Un retour en arrière encore inimaginable il y a quelque années mais pourtant bien réel aujourd’hui. Des personnes du monde entier ont réagit face à ce coup terrible porté aux droits des femmes dont Alyssa Milano.

Le vote de 25 sénateurs hommes

« Not one uterus. NOT ONE UTERUS » a écrit l’actrice sur Twitter face à l’absence de femmes parmi les sénateurs qui ont voté pour cette loi. Il avait aussi une femme et 4 hommes dont 3 Afro américains qui ont voté contre. Mais il y a bien 25 hommes qui ont voté pour.

Alyssa Milano, a appelé les femmes américaines à lancer une grève du se%e. Une façon inédite mais très efficace pour rappeler aux messieurs que les femmes sont les seules à pouvoir prendre des décisions quand il s’agit de leur corps.-

Vingt-deux sénateurs ont voté contre l’ajout d’une exception pour viol ou inceste dans la nouvelle loi draconienne sur l’avortement de l’Alabama. Remarquez-vous des similitudes?

De 10 à 99 ans de prison

Et les condamnations sont lourdes, même très lourdes car les peines de prison peuvent aller de 10 à 99 ans pour les patriciens faisant un avortement, sauf en cas d’urgence vitale ou d’ »anomalie létale » du fœtus. Une vote honteux qui a fait réagir d’autres personnes connues.

“C’est bien réel et c’est en train de se passer aux États-Unis.”

“Cela ne prendra fin qu’avec la destitution [du président] et le peuple dans les rues.”

“Le Sénat d’Alabama adopte la loi nationale la plus restrictive sur l’avortement. Ces salauds !!! Et c’est la toute première fois que j’ai utilisé ce mot en près de 100 000 tweets et retweets… Même en cas de viol ou d’inceste !!!”

Malheureusement pour la liberté et les droits des femmes cet état n’est pas le seul. Car d’après l’Institut Guttmacher, qui défend le droit des femmes à l’IVG, depuis le début 2019, 28 autres États ont voté plus de 300 nouvelles règles limitant l’accès aux femmes d’avorter.

Cependant, une association américaine de défense des droits civiques, ACLU, a veut intenter une action en justice pour empêcher l’application de ce texte.

C’est un signal d’alarme qui montre que rien n’est acquis et qu’il ne faut jamais arrêter de se battre pour les causes et les choses auxquelles nous tenons.

Antoine Mercier

Comme de nombreuses personnes, cela fait des années que j’essaie de limiter mon empreinte carbone en triant mes déchets, en empruntant le plus possible les transports en commun et en limitant au maximum le plastique. C’est un bon début, mais je pense que tout ceci n’est pas suffisant car nous ne réglerons pas le problème en nous contentant de faire cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *