Ma chère fille, voilà pourquoi je n’ai pas marché pour toi

Ma chère fille

Le 7 Septembre 2017 : image crédit Pixabay

Ma chère fille, voilà pourquoi je n’ai pas marché pour toi

Ma chère fille,

Tu es si jeune et si précieuse et si innocente. Tu passes tes journées au milieu de Minnie Mouse et de tes poupées et de ta cuisine miniature.

Mais un jour, tu grandiras avant que je m’en aperçoive. Et tu entendras probablement beaucoup parler de ce qui se passe actuellement.
Tu découvriras l’élection sans précédent du président Donald Trump et tu prendras connaissance des milliers de femmes qui ont défilé dans tout le pays.

Ces personnes ont fait beaucoup de bruit. Certaines ont hurlé, d’autres ont donné des discours.

Ma chère fille, voilà pourquoi je n’ai pas marché pour toi :

Pourquoi toutes ces personnes étaient-elles contrariées? Je te le dirai ma chérie.

Elles sont folles parce que nous, les femmes, ne gagnons pas autant d’argent que les hommes. Parce que nous n’avons pas tous les droits sur notre corps. Parce que nous devons payer des taxes supplémentaires pour des choses que je te raconterai plus tard, alors que les hommes non, mais je te le raconterai plus tard. Elles sont en colère parce que les hommes nous violent, parce que les hommes nous harcèlent. Parce que les gens ne se soucient pas de notre intelligence.

Elles sont folles parce que toi et moi, ma chère fille, sommes des citoyennes de deuxième classe.

Et tu pourrais te demander pourquoi maman n’a pas marché pour toi. Tu pourrais te demander pourquoi il n’y a pas de photos de Facebook de nous deux ensemble, comme beaucoup d’autres mamans le font.

C’est pour cela que je t’écris cette lettre.

Ma chérie, je n’ai pas marché pour toi parce que je n’en avais pas besoin. Je n’ai pas marché pour toi parce que tu as eu la chance de naître dans un pays et une époque où tu jouis déjà de toutes les libertés et droits, tu vis dans un pays où tu peux voter, dans un pays où tu peux diriger des entreprises importantes, te présenter à la présidence, et même exécuter la première campagne présidentielle menée par les femmes dans l’histoire, dans un pays où tu peux vivre une vie épanouie en tant que mère et professionnelle, ou tout ce que tu choisis.

J’écris cette lettre pour te dire que ce que certaines personnes crient très fort aujourd’hui (et continueront à crier très fort pour les années à venir) sont des mensonges.

C’est un mensonge de dire qu’à cause du sexisme, les femmes ne gagnent pas autant d’argent que les hommes. Tout d’abord, laisse maman expliquer ce qu’est la «discrimination salariale». C’est quand une femme entièrement capable, formée et talentueuse gagne moins qu’un homme entièrement capable, formé et talentueux dans le même travail et avec les mêmes conditions.

Mais ce n’est manifestement pas ce qui se passe dans ce pays. Que se passe-t-il? Eh bien, pour commencer, les femmes ont tendance à choisir des carrières qui ne paient pas autant, ce qui affecte le revenu médian dont on parle. Les femmes choisissent également de faire des choses comme prendre quelques années de congé pour rester à la maison avec leurs enfants, et ensuite quand elles retournent au travail, leurs homologues ont peut-être eu quelques augmentations pendant cette période.Les hommes ont également tendance à travailler plus longtemps et sont plus susceptibles de décrocher une augmentation.

C’est un mensonge de dire qu’à cause du sexisme, nous n’avons pas tous les droits sur notre corps. Tu peux techniquement (nous discuterons de ce que tu peux faire plus tard) faire ce que tu veux avec ton corps. Personne ne t’en empêche, ni aucune autre femme. Mais ces dames pensent qu’être une femme nous donne le droit de décider ce qui arrive au corps des autres personnes.

C’est un mensonge de dire qu’à cause du sexisme, les femmes doivent payer une taxe spéciale pour les produits que nous devons biologiquement utiliser. Il n’y a pas de taxe spéciale sur mesure pour ces produits.  Ils sont regroupés avec une tonne d’autres produits que le gouvernement impose. Et ce n’est certainement pas parce qu’ils sont pour les filles.

C’est un mensonge de dire qu’à cause du sexisme, nous sommes les seules à devoir nous inquiéter du harcèlement et des abus. Oui, certaines femmes sont harcelées. Oui, certaines femmes sont maltraitées. Mais les hommes aussi. Tu ne le sais pas encore, mais aujourd’hui, les garçons représentent la moitié de ceux qui sont exploités commercialement sur le plan intime aux États-Unis.   Tu ne le sais pas encore, mais aujourd’hui, «un homme est victime d’un abus domestique toutes les 37,8 secondes en Amérique.»

C’est un mensonge de dire qu’à cause du sexisme, les gens ne se soucient pas de notre intelligence. En fait, depuis 50 ans, les femmes dirigent le peloton en éducation. Actuellement, «les femmes d’aujourd’hui obtiennent la majorité des diplômes universitaires en Amérique. »

C’est un mensonge de dire qu’à cause du sexisme, il n’y a pas plus de femmes leaders. Oui, il y a eu un moment où les femmes ont été reléguées aux rôles de la femme au foyer ou de secrétaire ou d’assistante, mais ce n’est tout simplement pas le cas aujourd’hui. Demandez simplement à Meg Whitman (chef de la direction de Hewlett-Packard), ou à Susan Wojcicki (PDG de YouTube), ou à Ginni Rometty (PDG d’IBM) , pour n’en nommer que quelques-unes. Personne ne t’empêche de devenir leader.

Enfin, c’est un mensonge de dire que nos droits de l’homme en tant que femmes disparaissent simplement parce que quelqu’un qui n’est pas d’accord avec la politique de ces dames est soudainement devenu président.

Non ma chérie, je n’ai pas marché pour toi. Laisse-moi te dire ce que je ferai pour toi.

Je t’apprendrai que l’argent ne signifie pas tout. Mais je t’apprendrai également que si tu veux gagner beaucoup d’argent, tu devras travailler dur et choisir la bonne carrière.

Je te parlerai de femmes qui ont marqué l’histoire comme Marie Curie ou madame CJ Walker et je te raconterai leur vie incroyable.

Je t’apprendrai à respecter ton corps. C’est une belle création, et je t’apprendrai à ne pas le dégrader en t’habillant comme s’il ne signifiait rien.

Je t’apprendrai que la vulgarité ne te rend pas plus forte.

Je t’apprendrai que nous sommes biologiquement, physiquement et émotionnellement différentes des hommes, mais nous ne sommes pas pour autant inférieures. Cela signifie que nous sommes spéciales.

Je t’apprendrai que tu dois toujours être gentille et honorable, peu importe la situation à laquelle tu es confrontée.

Je t’apprendrai à être en désaccord avec fermeté, mais honorablement.

Surtout, je t’apprendrai à être une femme de noble caractère, une épouse incroyable, une mère et une femme d’affaires qui se réjouit de tous ses rôles.

Non ma chérie, je n’ai pas marché pour toi. Mais Dieu merci, je n’ai pas à le faire.

Source : afuturefree.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*