Être mari ou femme ne suffit pas, il faut vraiment être une équipe

mari ou femme

Derrière un grand homme, il y a toujours une grande femme.

Derrière une grande femme, il y a toujours un grand homme. 

Quoi qu’il en soit, la meilleure condition pour grandir dans la vie ne consiste pas simplement à être au bon endroit au bon moment, nous devons être avec la bonne personne à nos côtés. La bonne personne à nos côtés fait toute la différence.

Le vrai compagnon est celui qui prend le temps de parler et le temps de se taire, qui accepte d’être notre soutien, nous conseille en cas de doute, nous rassure en cas d’angoisse et nous réprimande lorsque la situation l’exige. Être mari ou femme ne suffit pas, il faut être une équipe, il faut savoir parler et surtout écouter, penser ensemble pour grandir ensemble.


Malheureusement, je pense que la plupart des couples n’y pensent pas avant de se marier ou de s’engager, ils ne pensent pas qu’ils auront besoin d’un partenaire pour le restant de leurs jours.

mari ou femme
Image crédit : Depositphotos

Ils sont généralement concentrés sur la passion et l’amour, et pas toujours sur la camaraderie. Beaucoup me diront que la camaraderie est intrinsèque à l’amour. La camaraderie est le cadeau que certaines personnes doivent offrir avec tout ce qu’elles ont et ce qu’elles sont. 

C’est le don de donner, d’abdiquer, d’accompagner l’autre. Toute amitié n’est pas liée à l’amour-passion, et tout amour-passion n’est pas un compagnon. Une chose existe sans l’autre.

Certaines amours sans amour peuvent durer toute une vie, mais avec des dommages des deux côtés. Certains partenaires ne seront jamais dans l’amour-passion, mais ils peuvent aussi avoir une relation à vie. Cela ne signifie toutefois pas qu’il peut exister une amitié sans amour.

Je ne parle pas d’amour-passion, je parle d’amour de soutien, du plus grand amour qui existe entre parents et enfants, entre frères, famille, même entre amis. En bref, pour qu’il y ait de l’amitié entre deux êtres, il doit y avoir de l’amour entre eux.


Grandir demande toujours des sacrifices. 

Et un vrai compagnon peut abandonner certains de ses projets, de ses rêves, tout ce qui est nécessaire pour que l’autre grandisse, et en grandissant, un compagnon n’oublie pas l’autre, il le soutient toujours et affronte les choses avec.

Le don n’est pas toujours bilatéral, il y a la compagnie unilatérale, qui est quand une seule des deux personnes dans la relation, a accepté la condition de donner sans recevoir.

mari ou femme
Image crédit : Depositphotos

Quand un seul abandonne tous ses rêves pour l’autre, il se réalise à travers les réalisations de l’autre. C’est le cas des personnes extrêmement prospères qui ont un conjoint à la maison qui se consacre uniquement à l’entretien du ménage, qui vivent pour le confort de leur partenaire et de leurs enfants. Je ne veux pas généraliser.

Un homme ou une femme au foyer n’est pas toujours dans une dynamique d’équipe. Certains exécutent des tâches ménagères et ont une femme ou un mari qui leur permet de se consacrer à la maison et aux enfants et d’être un partenaire de soutien.

Cependant, il y en a une grande partie des choses qu’aimerait cette personne qui ne se réalise pas, au contraire, elle peut être extrêmement frustrée, mais n’ose même pas en parler, car son partenaire a besoin d’un compagnon de maison pour lui apporter le soutien nécessaire. 

Il y a ceux qui, bien qu’ils n’aient jamais pensé à être des hommes ou femmes au foyer, s’acquittent pleinement de ce rôle car ils créent des liens très forts d’amitié avec leur partenaire et veulent grandir ensemble, même s’ils se sacrifient en quelque sorte.

Après tout, il n’y a pas de croissance sans sacrifice. Et ce sacrifice est propre à ceux qui savent être des partenaires qui soutiennent l’autre au bon moment.

Magali Caille

J’ai toujours su que j’écrirais un jour car c’est une de mes passions. J’ai commencé mas vie active avec un apprentissage dans l’hôtellerie et j’ai obtenu mon Cap de serveuse. Je fais encore quelque extras mais ma véritable passion est les relations humaines et la psychologie. Mais j’aime aussi beaucoup dessiner et la peinture. Je défens avec ferveur le droit des femmes dans le monde et de la place que les femmes devraient occuper.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *