Des études démontrent que vivre à côté de la mer améliore votre santé mentale

shutterstock_349179854

Image crédit : shutterstock.com

Des études démontrent que vivre à côté de la mer améliore votre santé mentale

C’est précisément pour cette raison que nous aimons faire des promenades près de l’océan. Et non par simple plaisir de faire une escapade romantique ou de passer un bon moment à la plage.

Une nouvelle recherche publiée ce mois-ci dans la revue Health & Place,  a mené une étude qui a établi un lien entre la bonne santé mentale et la façon de percevoir la nature.

Cela pourrait être une évidence pour certains, mais en réalité, vivre dans des espaces naturels est la façon dont nous sommes censés mener notre existence sur cette planète. Lorsque nous parvenons à coexister avec la nature, vivre dans des maisons qui ne perturbent pas notre nature, et notre capacité à vivre en paix et en harmonie avec la planète, alors nous parvenons à transformer le gâchis de la planète. Ce n’est pas logique de recouvrir la terre de ciment sur la flore luxuriante de la Terre.

Des chercheurs à l’université de Canterbury en Nouvelle-Zélande et à l’Université de l’État du Michigan ont fait remarquer la différence entre les espaces bleus et verts. Les espaces bleus sont des zones qui ont de grandes étendues d’eau, comme les plages. Les espaces verts sont des zones comme les parcs ou les forêts.

Ces résultats ont été recueillis en vue d’évaluer l’anxiété et les troubles de l’humeur. Ils ont tenu compte des facteurs comme l’âge et le genre pour trouver une éventuelle corrélation entre les personnes qui avaient une vision pertinente de la nature et une bonne santé mentale.

santé mentale

Image crédit : shutterstock.com

Cette étude est particulièrement intéressante, car elle révèle que les espaces bleus s’en sortent beaucoup mieux que les espaces verts, étant donné que beaucoup de nos espaces verts sont situés dans les villes et ont des structures en béton qui y sont enchevêtrées. L’espace vert n’a pas le même effet sur votre cerveau quand il est rempli de structures construites par l’homme.

Etre complètement entouré de forêt ou être en bord de mer sans structures d’origine humaine a un effet positif sur notre bien-être mental. Nous n’avons pas été conçus pour passer de nombreuses heures de la journée devant notre écran d’ordinateur et dans des bâtiments en béton, nous sommes conçus pour nous déplacer, vivre, et éprouver des liens serrés dans des collectivités connectées.

Image crédit : shutterstock.com

Cette étude peut nous aider à avoir un meilleur aperçu sur la conception des villes, en nous indiquant qu’il est impératif d’intégrer la nature dans le monde des humains. Fondamentalement, nous avons besoin de changer la conception de la société afin de pouvoir changer complètement la façon dont nous interagissons avec le monde qui nous entoure et les autres.

Nous devrions être en mesure d’exister en harmonie avec la planète et vivre ensemble selon le principe de durabilité, sans destruction. Cela pourrait sembler assez simple, mais le système dans lequel nous vivons encourage des choses telles que les industries de pétrole, et de gaz, et donne la priorité aux grandes industries.

Si vous le pouvez, sortez, et explorez le monde magnifique de la nature. Arrêtez-vous dans un parc si vous habitez dans la ville, allez acheter quelques plantes à mettre autour de votre maison, et ramenez la nature dans votre vie. Etre entouré de nature purifie l’air et vous valorise dans cet espace où vous vous trouvez.

Source des études démontrent que vivre à côté de la mer améliore votre santé mentale: Health & Place

15 commentaires à propos de “Des études démontrent que vivre à côté de la mer améliore votre santé mentale”

  1. La santé, le bon air font partie des raisons qui nous ont poussé à habiter en bord de mer. Nous avons un enfant qui a des problèmes respiratoires et notre médecin nous a conseillé de choisir le bord de mer pour que notre fils retrouve une bonne santé. Et nous habitons ici depuis trois ans et notre enfant va très bien, il ne fait plus de crise depuis que nous avons emménagé ici.

  2. bien lire cet article car il recommande :
    il faut être en bord de mer sans structures d’origine humaine
    il n’est pas logique de recouvrir la terre de ciment sur la flore luxuriante de la Terre.
    être en bord de mer sans structures d’origine humaine a un effet positif sur notre bien-être mental.

  3. je vis en bord de mer depuis 38 ans…..je respire mieux ,je marche en bord de mer 1h ou 2h tous les jours…je me sens bien !

  4. Je fais une experience pendant 2 ans, vie 1 an au bord de mer et 1 an non loin à peu près 17Km de la mer donc en depit de tout je me suis de plus bonne santé qu’au par avant. Sans être même pas un jour malade.

  5. je vis pratiquement au bord de la mer depuis 50 ans mais je vous dit sincèrement c pénible nous avons le problème respiratoire, pas mal de gens ont quitté cet endroit sur insistance des médecins,et là ils ont retrouvé leurs bonne santé ,croire alors vivre au bord de la mer est une bonne chose ,personnellement je n y crois pas,ajouté a cela l’espérance de vie au bord de la mer ( chez nous biensure avoisine les 65ans) c trop peu non?

  6. J’ai 45 ans et vivre au bord de la mer est mon rêve depuis ma tendre enfance. Depuis quelques années ce rêve devient de plus en plus un but. Ce qui est plus compliqué c’est que j’ai toujours vécu au Québec (Canada)… Je n’ai donc que 2 choix; l’Atlantique qui est froid et avec des hivers affreux ou le Pacifique (Colombie Britannique) qui est très dispendieux comme endroit et très nuageux et pluvieux.
    Alors, moi qui recherche le soleil (ciel bleu) et la chaleur en plus de l’océan, je ne suis pas très gâté en restant dans mon pays.
    Je suis donc en recherche de mon « nouveau pays » en même temps que je me bâtis une entreprise virtuelle qui me permettra de travailler de partout dans le monde.

    Les océans sont la source de toute vie sur cette planète. C’est pas surprenant qu’ils aient un tel pouvoir !
    http://www.vision-tpl.com/chaleur

    • Bonjour Patrick Dufficy,
      Je vous écris suite à la lecture de votre témoignage qui m’a interpelé intuitivement. Si vous êtes toujours à la recherche d’un lieu de vie au soleil et près de la mer, je vous invite à vous renseigner sur l’île de La Reunion (departement français situé dans l’Ocean Indien près du Continent Africain et de Madagascar)

  7. Bonjour Patrick Dufficy,
    Je vous écris suite à la lecture de votre témoignage qui m’a interpelé intuitivement. Si vous êtes toujours à la recherche d’un lieu de vie au soleil et près de la mer, je vous invite à vous renseigner sur l’île de La Reunion (departement français situé dans l’Ocean Indien près du Continent Africain et de Madagascar) ; notre île est réputée pour être une île intense et connue pour ses éruptions volcaniques qui nous apportent à chaque fois de magnifiques spectacles.
    *Danielle Castelli* ( via Facebook)

  8. Nous avons quitté la Sarthe il y a bientôt 6 ans pour vivre au bord de l’océan en Charente Maritime. Que du bonheur, plus de sinusite ni de bronchite. On est beaucoup plus détendus, on ne se lasse pas des promenades en bord de mer été comme hiver et les gens sont beaucoup plus cool que dans la grande ville où nous habitions auparavant !

    • oh je vous lis et ça fait écho en moi ; oui mon projet est de partir dans le sud Morbihan d’ici 2 ans à la fin du collège où est mon fils. Je suis en Sarthe aussi depuis trop longtemps 300 jours de pluie quasiment par an, une métropole qui se dégrade avec le temps une cadence avec des bouchons à n’en plus finir (1h de route pour faire 35km) et des gens sur la défensive, agressifs ; avec tout ça je suis catégorique, hors de question que mon fils aille au lycée dans un cadre de vie qui serait plutôt un cadre de survie à mon sens. Je vous lis tous et ça me conforte dans l’idée que ce projet est bien le bon, du calme, de la sérénité, de l’air, l’océan à perte de vue, le bonheur tout simplement, ah vivement! Bien cordialement.

  9. C’est vrai que marcher sur le bord de mer, du fleuve là où on entend le bruit c’est énergisant mais se retrouver dans un sentier pédestre entourée d’une forêt et qu’en plus j’ai la chance d’entendre le bruit d’une rivière en mouvement, l’eau qui coule sur des rochers c’est beau à entendre, je suis chanceuse de vivre tout à côté de la rivière L’Assomption. Merci à la vie

  10. Je vis au bord de mer mon.fils aujourd’hui 5 ans qui faisait des rhinopharinghtes à répétition n en à plus…depuis ,18mois..que nous sommes là..😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*