À cette mère qui ne cesse jamais de se battre pour ses enfants malgré sa dépression

Le 4 Septembre 2018. Image crédit : Deposit Photos

À cette mère qui ne cesse jamais de se battre pour ses enfants malgré sa dépression

Par Magali Caille

Chère maman,

Je t’observe couchée sur le lit, essayant de te relever. Je sais qu’une partie de toi aurait préféré ne pas se réveiller ce matin, et plonger dans le néant car tu n’arrives pas à surmonter les démons que tu combats au quotidien dans ton esprit.

Je devine dans tes yeux quand tu te poses cette question: « Est-ce que cette vie mérite réellement tous ces efforts ? »

Et je vois le moment où tout se précipite vers toi, lorsque tu te souviens de la raison pour laquelle tu ne cesses jamais de te battre contre ces démons. Je regarde tous les efforts que tu fais pour sortir de ton lit pour aller voir le bébé qui pleure et que ton petit garçon a besoin de manger.

Je ressens ta terrible douleur pendant que tu tiens ton précieux bébé et que tu observes ton fils en train de prendre son petit-déjeuner et tu te demandes ce que tu as fait pour mériter un cadeau aussi merveilleux et en même temps tu te détestes d’avoir des idées aussi noires qui te traversent l’esprit.

L’amour que tu ressens est à la mesure de ta culpabilité et tu ne sais pas si tes larmes sont celles de la joie ou de la honte.

Voir également : Une étude confirme que mettre les enfants au lit plus tôt est préférable pour la santé mentale des mamans

Je suis témoin que tu te bats toute la journée, et que chacune de tes actions est une incroyable victoire. Ce n’est pas parfait, mais ce n’est pas grave car tu seras encore là demain.

Tu fais toujours ce qu’il faut pour survivre. Tes enfants mangeront des bonbons dans la voiture pour le dîner et tu ne changeras pas de vêtements pendant plusieurs jours et tu resteras éveillée grâce au café , mais tu ne renonceras jamais, tu te battras malgré tout.

Je te vois te battre contre tous les obstacles car tu sais que tes enfants ont besoin de toi. Je te vois persévérer car il n’y a rien de plus puissant que ta volonté de protéger et de subvenir aux besoin de tes enfants. Ils l’ignorent pour le moment, mais leur mère est une battante, un témoignage de la force incessante de l’amour.

Les gens sont capables de te juger parce que tu n’as pas changé de vêtements depuis plusieurs jours ou parce qu’ils te voient pleurer ou parce qu’ils ne sont pas d’accord avec la façon dont tu élèves tes enfants.

Mais ça ne fait rien, car tu ne cesses jamais de te battre et d’aimer tes enfants et c’est tout ce qui compte.

Découvrez aussi : Lettre à mes filles : vous venez d’un foyer rempli d’amour et non d’un foyer brisé

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*