Ma mère m’a tout appris mais pas à vivre sans elle

vivre sans elle
Image crédit : Depositphotos

Ma mère a été mon meilleur professeur, c’est grâce à elle que je suis la personne que je suis aujourd’hui.

C’est ma mère qui m’a appris les bases de la vie, à faire la cuisine, aux choses les plus complexes, à m’aimer et à ne pas laisser quelqu’un d’autre me manipuler et me contrôler.

Elle a été un exemple complet pour moi, pratiquant ce qu’elle a enseigné et me guidant avec amour et respect. Ses mots et ses attitudes pour moi ont toujours été justes et je savais qu’elle était mon plus grand miroir pour grandir avec conscience et maturité.


Elle a toujours essayé de m’apprendre tout ce qu’elle pouvait, préférant que j’apprenne d’elle plutôt que du monde entier. Elle a donc fait preuve de beaucoup de patience et même quand elle ne savait rien, elle faisait de son mieux pour apprendre et pouvoir m’apprendre.

Comment sécher les larmes de nostalgie?

Ma mère était mon meilleur exemple. Elle m’a tout appris, mais ne m’a pas appris à vivre sans elle. Elle ne m’a pas appris à essuyer les larmes, à soigner la tristesse dans mon cœur et à passer à autre chose après avoir perdu celle que j’aimais le plus.

vivre sans elle

Ma mère m’a tout appris, mais pas comment gérer le vide que je ressens depuis le jour où elle m’a quitté. Elle ne m’a pas appris à gérer ce manque, à me donner la force de prendre soin de ceux qui sont restés.

Ma mère ne m’a pas appris à vivre sans conseils, sans câlins et sans amour, ou quoi faire quand elle me manquait. Elle ne m’a pas dit non plus ce que je pouvais faire pour remédier à ce manque.

Elle ne m’a pas appris non plus à dépendre de la richesse, mais elle ne m’a pas dit quoi faire quand le joyau le plus précieux de ma vie m’a été enlevé. 

Elle m’a appris à aimer et à aimer tous les êtres humains, mais elle a oublié de me dire quoi faire quand son étreinte n’était plus là pour me réconforter.

Elle m’a enseigné toutes les compétences dont j’ai besoin pour survivre, mais elle ne m’a pas appris à passer à autre chose sans elle, à composer avec tout le manque et la douleur dans mon cœur quand je pense à tout ce qui nous restait à faire, et que nous devions être ensemble.

Mais ça m’a laissé la résilience

Mais elle m’a appris à être forte, résistante et heureuse, et c’est ce que j’essaie de faire tous les jours pour qu’elle puisse être fière de moi où qu’elle soit.

Ma maman m’a tout appris dans cette vie, et même si elle n’est plus à mes côtés, je sais qu’elle est présente à mes côtés, dans mon cœur et mon âme, donc je vais honorer sa mémoire en étant celle qu’elle a élevée.

Maman, ton amour est ma force et tes enseignements sont mon guide pour la vie, je sais que nous serons toujours ensemble, car notre amour est plus grand que la distance.

Magali Caille

J’ai toujours su que j’écrirais un jour car c’est une de mes passions. J’ai commencé mas vie active avec un apprentissage dans l’hôtellerie et j’ai obtenu mon Cap de serveuse. Je fais encore quelque extras mais ma véritable passion est les relations humaines et la psychologie. Mais j’aime aussi beaucoup dessiner et la peinture. Je défens avec ferveur le droit des femmes dans le monde et de la place que les femmes devraient occuper.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *