Comment mieux gérer son diabète grâce à ces 7 aliments

Qu’est-ce que le diabète :

C’est un trouble de l’assimilation, de l’utilisation et du stockage des sucres apportés par l’alimentation. Cela se traduit par un taux de glucose dans le sang (encore appelé glycémie) élevé : on parle d’hyperglycémie.

Une alimentation adaptée est la base du traitement à suivre du diabète. Elle doit apporter ce qu’il faut en glucides,  gras, protéines, vitamines et minéraux. Elle doit être quantifiée et la proportion de gras doit être réduite à un niveau qui convient à votre organisme.

Les denrées riches en sucre doivent aussi être réduites au plus bas afin d’éviter une hausse du niveau de sucre dans le sang. Les repas généreux en termes de quantités augmentent également votre taux de sucre. C’est pourquoi, les nutritionnistes recommandent de prendre 5 petits repas dans la journée. Cette façon de manger permet également d’éviter les pics d’insuline.

Dans ce régime, les glucides tiennent le rôle le plus important, et également les céréales complètes comme l’avoine, le seigle, le blé, le riz et le maïs. Les céréales font partie de la base car elles sont la source principale de glucides et fournissent énormément d’énergie.

Elles sont pourvues également de protéines, sels minéraux et vitamines.  Les nutriments qu’on y retrouve empêchent les glucides complexes de se changer en sucre. C’est pourquoi beaucoup de nutritionnistes recommandent une alimentation riche en glucides complexes.

Privilégiez toujours, si vous en avez la possibilité,  les fruits et légumes bio.

Le brocoli, les épinards et les haricots verts

brocolis

Les experts suggèrent de diversifier le régime alimentaire en y ajoutant beaucoup de légumes comme le brocoli, les épinards et les haricots verts. Ces aliments riches en fibres et pauvres en glucides sont idéals pour les personnes diabétiques.

D’un autre côté, les légumes dits « féculents » que sont les petits pois, les pommes de terre, le maïs, le potiron et les haricots de Lima, « apportent des nutriments supplémentaires », explique Marisa Moore. Cependant, ils contiennent logiquement plus de glucides et augmentent davantage le taux de sucre dans le sang. Il est donc important de les consommer avec modération, ajoute cette dernière.

En général, les végétaliens sont plus minces et ont moins de mauvais cholestérol que les autres. Étant donné que les gens souffrant de diabète sont plus exposés
aux maladies cardiaques, prendre soin de son cœur est aussi important pour elles que de contrôler le taux de sucre, déclare Marisa Moore.

Des études ont montré qu’une alimentation végétalienne pauvre en graisses aide les patients atteints de diabète de type 2 à contrôler leur maladie. Certains ont même pu réduire leur dose de médicaments au bout de 22 jours de ce régime. ( source )

La cannelle

cannelle

Une étude faite par le Human Nutrition Research Center de Beltsville a montré que le fait de manger une demi-cuillère à café de cannelle par jour, rend les cellules plus sensibles à l’insuline.

Un traitement d’une durée de 40 jours au cours duquel des diabétiques étaient supposés prendre des quantités variées d’extrait de cannelle a confirmé que non seulement elle fait diminuer le taux de sucre dans le sang après les repas, mais ces personnes ont aussi connu une amélioration significative de leur santé cardiaque. Le plus beau est qu’on peut mettre de la cannelle sur n’importe quel plat et même dans le thé par exemple.

Les noisettes

noisettes

Des recherches ont montré que les personnes qui consomment des noisettes tous les jours ont moins de chances que les autres de souffrir d’une maladie cardiaque (les diabétiques étant plus à risque dans ce domaine).

Si l’on compare l’état de santé des personnes ayant des habitudes alimentaires plus saines, celles qui mangent des noisettes détiennent la palme de la bonne santé. Même si les preuves manquent, on pense que ce sont les composés appelés tocotriénols qui en sont la raison principale.

Cela étant dit, les noisettes se consomment avec modération car elles sont riches en calories.

L’avoine

oat-1178444_1280

L’avoine permet de contrôler le taux de sucre, à condition bien sûr de le choisir sans sucre. Riche en fibres solubles, « il se digère lentement et n’augmente pas votre taux de sucre dans le sang», explique Marisa Moore, porte-parole de l’American Dietetic Association. ( source )

Ce glucide de bonne qualité n’est pas seulement une source d’énergie plus régulière que le pain blanc ! Il peut également aider à perdre du poids. Comme l’explique Marisa Moore, « il vous permet d’être rassasié plus longtemps ». C’est surtout important pour les individus souffrant de diabète de type 2 et en surpoids. En effet, en maigrissant, elles améliorent beaucoup leur taux de glucose.

Selon les statistiques, l’orge n’est pas aussi populaire que l’avoine.

Cependant, les études démontrent que l’orge, également riche en fibres solubles, aide à contrôler le taux de glucose dans votre organisme. Kay Behall, nutritionniste au Human Nutrition Research Center de Beltsville (Maryland), recommande de manger des perles d’orge bouillies à la place du riz.

Les pommes rouges nous vous recommandons fortement de les prendre bio ( voir l’article les pommes-françaises-empoisonnées )

pommes-rouges

Une étude réalisée en Finlande a confirmé que les hommes qui mangent beaucoup de pommes rouges et des aliments riches en quercétine ont 20% de risque en moins de mourir du diabète ou d’une maladie cardiaque.

Les pommes rouges, les raisins rouges, les fraises, les tomates, les oignons, les légumes verts et les autres fruits rouges doivent donc être consommés régulièrement.

`

Le vinaigre

vinaigre

Deux cuillères à café de vinaigre baissent le taux de sucre dans votre sang. L’Université d’Etat d’Arizona a réalisé un test sur trois groupes de personnes : des individus en bonne santé, d’autres présentant des signes de pré-diabète et des diabétiques. Deux cuillères à café de vinaigre ordinaire ont été données à toutes ces personnes, chaque jour, lors de deux repas.

Une heure après avoir pris du vinaigre, le taux de sucre des diabétiques était 25% plus bas qu’avant le repas. Chez les pré-diabétiques, le taux de sucre avait diminué de moitié.

L’huile d’olive

olive-oil-968657_1280

L’huile d’olive ne contient pas de glucide, elle n’augmente donc pas le taux de sucre. En plus, elle ralentit l’absorption des aliments consommés. Elle est riche en oméga-9 et oméga-3 qui permettent aux vaisseaux sanguins de rester souples et d’assurer une bonne circulation du sang.

De plus, n’augmentant pas le taux d’insuline, elle réduit la résistance à l’insuline, laquelle est responsable d’un taux de sucre élevé.

Sources en vert dans l’article.

Notez cet article