Un orang-outan a été photographié alors qu’il tendait la main pour aider un garde forestier

Annonce
orang-outan
Image crédit : Anil Prabhakar 

 Anil Prabhakar, un photographe amateur a immortalisé un spectacle captivant dans une partie de la forêt protégée à Bornéo. Lors d’une ballade en forêt avec des amis, Anil est tombé sur un garde forestier dans la rivière qui chassait des serpents, le plus grand ennemi des orangs-outans.

C’est à ce moment là qu’il a pris une photo, d’un orang-outan tendant la main au garde forestier, voulant apparemment l’aider. Les photos sont rapidement devenues virales, et les gens ont été impressionnés par la bienveillance de l’orang-outan.

Annonce

Il y a peu, un photographe a pris des photos touchantes montrant un orang-outan voulait aider un homme dans une rivière

orang-outan
Image crédit : Anil Prabhakar 

« Quelqu’un lui a dit qu’il y avait un serpent dans la rivière. Le gardien est allé là-bas et a nettoyé les buissons. Un orang-outan est arrivé sur la rive et a observé ce qu’il faisait. Il s’est ensuite rapproché et lui a tendu la main pour l’aider», explique Prabhakar.

 aider un garde forestier
Image crédit : Anil Prabhakar 

L’homme a expliqué que le garde forestier avait refusé de prendre la main de l’orang-outan, affirmant qu’il ne préférait pas toucher un animal sauvage.

Annonce

« Le garde venait s’éloignant. Je lui ai demandé pourquoi plus tard et il a répondu : “C’est un animal sauvage, on ne le connaît pas”. Mais ils les protègent quand même. »

 aider un garde forestier

Le garde forestier en question travaille pour un organisme à but non lucratif appelé Borneo Orangutan Survival Foundation. Son travail et celui de 400 autre personnes consistent à protéger l’habitat des orangs-outans, menacé par la déforestation qui s’amplifie de jour en jour surtout à cause de l’huile de palme .

Image crédit : Depositphotos

La fondation, fondée en 1991, s’occupe pour l’instant d’environ 650 orangs-outans.

Annonce

Ils écrivent sur leur site :

« En les protégeant dans leur habitat naturel, nous protégeons aussi la faune et la flore où ils vivent. La protection de leur habitat est aussi importante pour les humains que pour la faune et la flore»

Image crédit : Depositphotos

Environ 160 espèces de serpents vivent dans les forêts humides de Bornéo et plusieurs d’entre elles sont une vraie menace pour les orangs-outans.

 aider un garde forestier
Image crédit : Depositphotos

Pour protéger ces animaux, les travailleurs de l’organisation essayent aussi d’éloigner les serpents des rivières et apprenant aussi aux orangs-outans à se méfier du danger qui se trouve dans les forêts.

Si vous voulez aider la fondation cliquez ici

Annonce

Cyril R.

C’est très probablement mon père qui m’a transmis cette passion que j’essaierai moi-même de transmettre à mes enfants. Dès que j'ai un peu de temps, je profite de l’occasion pour passer du temps dans la nature. Par ailleurs, je m’intéresse également à tout ce qui touche au bien être et à l'écologie de près ou de loin, je suis fasciné par toutes les méthodes d’investigation, vérifiables et reproductibles ayant pour but de produire des connaissances. J’ai donc décidé de rédiger des articles qui touchent à ces domaines. J’espère pouvoir vous transmettre un peu de mon savoir et de mon amour pour la nature.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *