oublierai jamais

Je ne t’oublierai jamais, mais je te laisserai partir

Je ne t’oublierai jamais, mais je te laisserai partir.

Lentement, mais sûrement, je me déferai de l’idée de nous. J’abandonnerai toutes les notions d’un avenir, ces fragments d’espoir que toi et moi deviendrions quelque chose de réel.

Je regarderai les promesses d’un lendemain s’éloigner dans la brise d’hier, morceau par morceau, moment par moment, larme par larme.

Et je me libérerai.

Je détacherai les liens qui m’ont empêché de m’aimer parce que tu ne pouvais pas m’aimer comme j’en avais besoin. J’enlèverai le cadenas qui m’a gardé enchaîné dans le magnifique chaos que tu étais.

Je jetterai la clé. Je nettoierai mes mains, je me libérerai des promesses qui ne sont que poussière et je m’éloignerai. Battu et meurtri, oui, pas indemne, effrayé et vaincu, mais toujours debout sur mes deux pieds.

C’est moi qui te laisse enfin partir.

Et tout cela ne veut pas dire que je ne me souviendrai pas de toi. Non. Je sais que je le ferai. Tu étais, et tu es toujours, une personne très importante pour moi. Tu m’as guéri et aimé et tu m’as complètement brisé.

Ce n’est pas une tache qui se nettoie d’un coup d’éponge, ce n’est pas une blessure qui guérit après quelques jours.

C’est le genre d’amour qui laisse un cœur brisé.

Je reconnais et j’accepte que tu viennes dans mes pensées de temps en temps. Et pendant ces visites, cela pourrait blesser. Cela pourrait me faire sourire. Et pour être honnête, cela pourrait ne rien me faire ressentir du tout. Mais le point est le suivant:

Je me souviendrai de toi, et je continuerai encore.

J’apprécierai ce que nous étions, ce que nous n’étions pas et ce que tu m’as appris. Tu me manqueras. Tu ne me manqueras pas. Je serai soulagé d’en finir. Je le regretterai.

C’est un voyage, le lâcher prise. Mais c’est vraiment le seul moyen de devenir libre. Et si faire confiance à la chute libre est ma seule chance, alors je suis prêt à faire ce saut. Je suis enfin prêt à plonger complètement dans l’océan de l’incertitude, même si cela signifie que tu ne viens pas avec moi.

Mais ce qui est le plus important, c’est ma déclaration officielle que je ne laisserai plus jamais quelqu’un d’autre me retenir. Désormais, je m’appartiens.

Je ne t’oublierai jamais, mais je te laisserai partir

Source :thoughtcatalog.com