Pailles comestibles : des pailles à base de riz sont fabriquées dans une entreprise coréenne

Pailles comestibles

Photo : e-straw

Bon, bien sûr quand on y pense, faire pousser du riz pour faire des pailles alors qu’on pourrait s’en passer et que l’on pourrait nourrir des hommes c’est dommage. Mais quand on pense aux dégâts occasionnés par ce petit bout de plastique, on espère qu’une solution de rechange arrivera bientôt et en voici une.

Par Antoine Mercier. Le 08/05/2019

Lorsqu’on sait qu’on utilise plus de 2,6 milliards de pailles en plastique chaque année en Corée du Sud, cela donne vraiment à réfléchir sur une alternative possible. C’est exactement ce qu’a fait un entrepreneur coréen en développant les premières pailles comestibles et biodégradables, en riz et en tapioca.

L’entreprise Yeonjigonji produit actuellement plus de 500 millions de pailles tous les mois.

Selon le président de l’entreprise, Kwang-Pil Kim, il s’agit de pailles comestibles. Elles se composent de 70% de farine de riz et de 30% de poudre de tapioca. Ces pailles sont plus dures et sentent légèrement le riz, mais n’altèrent en rien le goût.

Contrairement au plastique qui peut mettre 200 ans pour se désintégrer en micro-billes de plastique, ces pailles se décomposent au bout d’une centaine de jours.

Les personnes qui ont l’habitude d’utiliser des pailles en plastique peuvent trouver ces nouvelles pailles un peu rigides et moins pratiques. Mais la majorité de ces personnes sont prêtes à faire ce léger sacrifice pour préserver l’environnement.

Pailles comestibles
Image crédit :fr.depositphotos.com/

Jeong-Eun Mo possède un café sur l’île de Jeju et propose les pailles de riz depuis début 2019 à ses clients.

« Les clients ont fait des commentaires plus positifs que ce à quoi je m’attendais », déclare-t-elle. «Habitant sur une île, je vois souvent des détritus sur la plage. Je suis fière de pouvoir faire un petit geste pour aider à réduire les déchets. »

En octobre dernier, le Parlement européen a interdit le plastique à usage unique, dont les pailles, à partir de 2021. En janvier 2018, la Chine a interdit l’importation de déchets recyclables comme le plastique ou le papier, entraînant une crise de déchets en Corée du Sud et dans divers pays. Afin de trouver une solution rapidement, le gouvernement coréen a alors interdit les gobelets en plastique à usage unique dans les restaurants et les cafés.

Néanmoins, ces pailles biodégradables ont un coût.

Chaque paille coûtant approximativement 3 centimes d’euros, alors qu’une paille en plastique est six fois moins onéreuse. Cela limite donc l’emploi de ces nouvelles pailles. Mais l’entrepreneur affirme « Si nous arrivions à en produire entre 2 et 2,5 milliards par mois, nous serions en mesure de réduire le coût de production d’environ 120 % ».

Et ces pailles ne sont qu’un début pour cet entrepreneur. En effet, Yeonjigonji développe également des tasses, des fourchettes, des cuillères, des couteaux et des sacs en riz.

Pailles comestibles : des pailles à base de riz sont fabriquées dans une entreprise coréenne
4.9 (97.5%) 8 vote[s]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*