Le 17  octobre 2018 Image crédit :depositphotos.com

Parfois, je me demande pourquoi je n’ai pas été invité, pourquoi je n’ai pas été inclus. J’approche les gens et j’ai l’impression qu’on ne parle que de moi.

«Parfois, j’ai le sentiment de ne pas être assez cool, de ne pas être assez populaire. Il m’arrive d’avoir l’impression de ne pas être à la hauteur des autres.

Certaines fois, j’ai l’impression qu’il y a un groupe qui ne veut peut-être pas vraiment de moi. Je me demande parfois pourquoi on ne m’a pas invité. Parfois, je me demande pourquoi on ne m’a pas inclus. Parfois, je m’approche d’un groupe de gens et j’ai l’impression qu’ils étaient en train de parler de moi.

Parfois, je me sens comme le même lycéen de 16 ans qui ne savait pas où s’asseoir à la cafétéria.

  • Qui n’appartient pas aux personnes populaires.
  • Qui n’appartient pas aux personnes sportives.
  • Qui n’appartient pas aux personnes du théâtre.

Et puis je me rappelle cette magnifique vérité: même si je me sens peut-être comme ça, insécurisé, trop dur, c’est faux. Je ne suis plus cette personne.

Je lui ressemble encore un peu. J’ai toujours les mêmes bizarreries, mais je ne suis plus cette personne aujourd’hui.

J’ai appris beaucoup de choses depuis. J’ai tellement grandi depuis. J’ai pleuré trop de larmes depuis. J’ai essuyé trop de larmes depuis. J’ai vécu trop de choses difficiles et j’ai surmonté de nombreuses difficultés.

Je peux me sentir comme cette personne de temps en temps, mais je ne suis pas elle.

Je suis plus sage. Je suis plus fort. Je suis mieux à bien des égards.

Ce ne sont pas des rides sur mon front. Ce sont les marques de quelqu’un qui devient confiant.

Je sais quelque chose qu’elle ne savait pas. Je suis capable de faire les choses par moi-même. Je suis capable d’apprécier ma propre compagnie.

Je suis reconnaissant pour ma petite famille.

Je sais que parfois ne pas avoir le sentiment d’appartenance est le plus beau cadeau.

Je sais que le dépassement est parfois le plus grand compliment que vous puissiez recevoir.

Je sais que le monde ne changera pas si je cherche à me fondre dans la foule, ou à me changer constamment pour mériter leurs encouragements.

Je sais qu’être populaire est trop surestimé.

Je sais que je suis heureux de qui je suis, de ce que je suis et de ce que j’ai.

J’espère que vous le savez aussi. Que vous n’êtes plus la même personne qu’avant. Que vous n’avez plus à vous préoccuper de vous intégrer. Que vous n’avez plus à faire autant d’efforts.

Vous êtes libre d’être exactement comme vous avez été créé.

Vous n’êtes pas obligé d’être la tasse de thé de tout le monde.

Vous ne devez pas être quelque chose ou quelqu’un que vous ne voulez pas être.

Vous devenez vous-même. Vous le faites avec sourire et amour. Vous le faites en toute confiance dans le monde.

Vous le faites brillamment, et si ça brule les yeux des autres, qu’il en soit ainsi. Dites-leur de mettre leurs lunettes de soleil, et continuez de briller avec tout ce que vous avez. La vie est trop courte pour être sans éclat. »

Notez cet article