Perdre un chien peut être aussi difficile que de perdre un être cher

Annonce
Perdre un chien
Depositphotos

5 raisons pour lesquelles la perte d’un chien est aussi difficile à vivre que la perte d’un être cher

Si vous avez déjà aimé et perdu un chien, vous savez qu’il s’agit d’une expérience très douloureuse. Après tout, ce n’est pas qu’un animal, vous le considérez comme un membre de votre famille. Vous partagez un lien spécial avec lui et il devient votre meilleur ami et compagnon. La perte d’un chien peut entraîner une profonde tristesse.

Très souvent, nous avons besoin de temps pour pleurer et traiter la perte de notre animal de compagnie avant de pouvoir passer à autre chose. Ceux qui n’ont pas vécu cette douleur peuvent ne pas comprendre et dire «ce n’était qu’un chien». Cependant, cela ne fait qu’aggraver notre douleur.

Annonce

Cette étude a découvert que le deuil de la perte d’un chien n’est pas inhabituel. En réalité, c’est une expérience réelle et valable. Cette recherche annonce que surmonter la mort d’un animal de compagnie peut être plus parfois plus difficile que le décès d’un être humain.

Voici 5 raisons pour lesquelles la perte d’un chien est aussi difficile que la perte d’un être cher:

1. LA COMPLICITÉ


D’après le Journal officiel de l’étude du comportement humain et de l’évolution, nous créons des liens comparables aux liens que nous tissons avec les autres. Notre cerveau interprète ces liens de la même façon. Autrement dit, notre corps produit exactement les mêmes hormones quand nous nous lions avec des chiens que quand nous nous lions avec des personnes.

C’est pour cette raison que votre chien devient un membre de la famille. Les mêmes processus chimiques ont lieu que si vous parliez à un membre de la famille! Quand vous perdez un chien, vous devez abandonner une créature avec laquelle vous aviez créé une grande complicité.

Annonce

2. LE DEUIL


Quand vous perdez votre chien, vous ne pouvez pas le pleurer de la même manière que vous le faites pour les autres. Quand un être humain va mourir, vous pouvez faire une thérapie, bénéficier du soutien de vos amis, de votre famille et de vos proches et organiser des funérailles.

Mais quand il s’agit de votre chien, vous devez passer à autre chose aussi rapidement que possible, car c’est comme cela que les choses fonctionnent dans la société. Vous ne pouvez pas refuser des événements sociaux ou avoir des performances plus lentes au travail.

De plus, suivre une thérapie pour une telle chose pourrait avoir des répercussions sociales négatives. Il peut donc être difficile pour vous de concilier le décès d’un animal de compagnie et de trouver la fermeture afin de pouvoir passer à autre chose.

3. L’AMOUR ET LE CONFORT


Quand votre animal meurt, vous ne perdez pas seulement un chien. Vous perdez les sentiments que vous aviez pour lui. Vous perdez son amour, le réconfort que sa présence vous procurait et sa compagnie. On perd beaucoup de choses en une seule fois, et vous pouvez ressentir un grand vide.

D’autre part, les chiens donnent un amour inconditionnel que l’on ne trouve pas vraiment chez les gens. La perte de cet amour est très difficile à surmonter.

Annonce

4. LES SOUVENIRS ET LES ROUTINES


Si vous aviez un chien, il vivait certainement avec vous. Vous avez passé le plus clair de votre temps avec lui. Quand il n’est plus là, votre maison devient complètement différente.

-Vous n’avez plus les mêmes routines que lorsqu’il était là.
-Et ne l’entendez plus courir dans la maison, ou ne le sentez pas quand il se lève sur vos genoux pour un câlin.

Cependant, vous pouvez continuer à effectuer automatiquement des tâches ou des actions qui ne s’appliquent que si votre chien est toujours là. Il est d’autant plus difficile de passer à autre chose.

Voir aussi : Une étude suggère que les gens montrent plus d’empathie envers les chiens que les adultes

5. LA CULPABILITÉ


Parfois, une décision qui concerne la vie de votre chien est entre vos mains. S’il souffrait, vous auriez peut-être dû décider qu’il était temps de l’endormir. Même si vous avez fait le meilleur choix pour votre chien, vous pouvez quand même vous sentir coupable de ce qui s’est passé.

Porter cette culpabilité peut rendre l’adieu encore plus difficile. Vous pouvez penser que vous auriez dû faire plus, même si vous ne pouviez rien faire d’autre.

La perte d’un chien, ou n’importe quel animal de compagnie, va être déchirant. N’oubliez pas que vos sentiments sont tout à fait valables et qu’il est acceptable de pleurer la perte de votre animal.

Source : //psychcentral.com/ et .sciencedirect.com/et /www.telegraph.co.uk/  Image crédit :depositphotos.com

Annonce

Phillipe Blot

Étant un grand passionné de nature, j’ai toujours eu à cœur de protéger mon environnement et de faire de ce monde un monde meilleur. Au fil des ans, j’ai essayé d’adopter un nouveau mode de vie, je n’achète plus rien de neuf et j’ai adopté le style de vie zéro déchet afin de diminuer mon impact sur l’environnement. Je suis également très bricoleur, j’adore récupérer et retaper les vieilles choses afin de leur redonner une nouvelle vie, j’en ai d’ailleurs fait mon métier. Ainsi, je me suis dit que je pourrais peut-être aider les gens à aller dans la même direction que moi. une vie avec un impact moindre sur l’environnement grâce à des alternatives et des astuces simples que je partage dans mes articles.

36 réflexions sur « Perdre un chien peut être aussi difficile que de perdre un être cher »

  1. Mon frère a connu ça, un chien qui meurt après un long compagnonage de plus de 15 ans. Il ne concevait pas de le laisser dans la voiture et se ballader sans lui. si un parc était interdit aux chiens, il préférait alors renoncer à sa ballade. Sa mort est survenue suite aux blessures de combat avec un autre 🐕. Pour marquer qu’il était irremplaçable, il n’a pas voulu reprendre un autres chien après. il a pris un cheval.

  2. je viens de perdre ma chienne elle allait avoir 16 ans a noel .
    j ai du prendre une decision pour l endormir chez la veterinaire a cause d un AVC qu elle a fait cela mais insuportable depuis le 07/12/2018 qu elle est partie je n en dors plus . je me sens coupable de l avoir laisser partir mais je n avais aucun choix elle etait paralysée elle me manque c est athrose

    1. Il y a deux semaines sa met arriver j ai du appeler le véto a 7h30chez moi a mon domicile mon chien n aller pas bien du tout le véto arrive conclusion avc ne tien plus sur les pattes paralyser il lui fait deux injection et nous dit d ici 12h24h si pas de changement faudra le tanasier on était tous dans un etat il a 13ans je ne peu pas le pique il réagi encore 5h après les patte de devant rebouge mais arrière train toujour paralyser retourne voir le véto le lendemain nous dit des tas de solution et que sa coûterait cher et peu être pour rien du tout je lui dit faite une radio pour voir si c bien sa il on fait de suite la radio conclusion y avait bien avc mais en plus des bec de peroquet du a l arthrose qui comprimé les nerf la pareil me dit si 8h10jiur pas d amélioration faudra envisager le pire 3jour a pleurer a le voir dans son état j ai donner son traitement et je lui et fait de la kiné moin même des pattes 3*15mn par jour pour stimuler a le laver chaque pipi car ce faisait dessus changer c et alèse et dormir en bas pour le surveiller et changer en cas de pipi avec toute ma volonté et la volonté de mon chien il s’agit en et sorti il remarche bon encore les pattes arrière qui flanche de temps en temps mais l essentiel c et qui s’en et sorti et qui remarche car a enttendre deux diagnostic de deux véto en deux jour il ni avais plus rien a faire
      Mais avec la volonté de mon chien et ma volonté c et un résultat plus que satifessant comme quoi si on si met a deux tout et possible et pourtant c et très fatigant critères moi mais je l et fait pour mon labrador sans sort c et le cas au bout de 8jours et la revoir le véto lundi pour traitement et surveillance tout les mois

    2. je m’étais sentie coupable aussi il y a trois ans en faisant endormir Platon qui souffrait d’arthrose. Sa belle âme s’est manifestée depuis auprès d’une accompagnatrice animalière qu’il aide lors du grand passage d’autres animaux. Il m’a fait savoir que j’avais fait le bon choix; Vous lui avez donné une trs grande preuve d’amour.

  3. J’ai perdu ma chienne il y a 3 semaines et demi , Mya border colley qui avait 3 ans , une chienne intelligente et pleine de vie , elle est partie très vite en quelques jours d’une maladie rare.. depuis je suis en arrêt maladie pour dépression, je la pleure comme si j’avais perdu un de mes enfants , je l’avais adopté dans un refuge elle avait 3 mois . Mon entourage ne comprend pas ma douleur! J’ai même décidé de déménager de ma maison , car son absence est trop douloureuse.Je pensais que j’etais La seule à avoir cette réaction. Elle était tout pour moi !! Je pense qu’il va falloir des mois avant de me remettre de sa mort 😭😭😭😭😭😖

    1. J’ai vécu la même chose il y a 6ans pas une journée ne passe sans que je pense où prononcé le nom de ma fille 😥 votre compagnon restera toujours dans votre coeur.

  4. 4 mois que notre chienne s’est endormie. J’ai vécu beaucoup d’événements difficiles dans ma vie alors je sais comment ne pas se laisser abattre et comment remonter. Mais là, je ne sais pas! Merci pour le texte.

    1. Il y a tant d amour à donner à des enfants ou à des animaux vous devez pensez à vous mais aussi à eux tous qui ont besoin d’un coeur gros comme le vôtre. Ne culpabiliser pas vous ne remplacerez pas l’être unique que vous avez perdu mais vous continuerez à donner et à recevoir de l’amour. N’hésitez pas …

  5. Perdre son chat aussis ces doulureux ,plus personne qui t’attends le soir sur le fauteil ces.vide dans la chambre.sur le lit rien ces.un vide totale .

    1. Je suis bien d’accord… Quand on aime les animaux que ce soit un chat un chien un rongeur ou autre .. la peine est aussi grande…

  6. C Est tout à fait vrai j ai beaucoup de chiens mais chaque fois c est une déchirure je viens d en perdre il y a 3 jours et ça fait mal

  7. Bonjour. C est bien que des scientifiques en parlent car les personnes qui n’ont pas d’animaux ont certainement du mal à le concevoir. Moi je l’ai vécu et je n’ai pas besoin de scientifiques. C’est une épreuve d’autant plus difficile que les autres ne comprennent pas et peuvent juger cette attitude comme de la sensiblerie. J’ai beaucoup d’animaux et les expériences par rapport à leur décès m’aide à surmonter le deuil et à mieux le gérer dans le temps. De même pour les enfants. Bonne journée à tout le monde.

  8. J’ai perdu mon bébé le 28 nov il avait 14 1/2 …. Je pleure souvent et j’ai l’impression que je ne pourrais pas m’en sortir

  9. j’ai 81 ans j’ai toujours eu un chien depuis l’age de 30 ans encore aujourd’hui j’ ai une petite chienne york qui a 12 ans je peut vous assurer que j’ai pleuré a chaque fois que j’en ai perdu un je ne peut pas vivre sans l’amour d’un chien je pense que j’en aurai un jusqu’à je parte moi même

  10. moi ma conjointe a perdu sont chien et elle a pleurer pendant au moin 1 mois moi j ai jamais voulu avoir 1 chien mais pour lui faire plaisir j ai acheter 1 chien et elle est tomber en amour avec évidament moi aussi moi ses plus difficille de pleurer pour 1 animal parce que j ai perdu ma fille ma seule enfant pour moi je ne crois pas que ses plus difficille de perdre sont chien q un enfant parce que a mon age je ne pourrais plus avoir 1 enfant tandis que je peut m acheter 1 chien quand je veut sa ses mon opinion

  11. Moi j ai perdu mon chien 1an Après le décet de mon mari .je ne pourrais pas vous dire lequel me fais le plus mal.Depuis je ressens une immense tristesse dans mon coeur.Un chien pour moi est un compagnon de vie irremplaçable. Je pense à en adopter un autre. Il ne prendra pas la place de Channel mais je sais qu il m aimera et je sais que moi aussi je l aimerai. Une amoureuse inconditionnelle des chiens,😊

  12. Il y a tant d amour à donner à des enfants ou à des animaux vous devez pensez à vous mais aussi à eux tous qui ont besoin d’un coeur gros comme le vôtre. Ne culpabiliser pas vous ne remplacerez pas l’être unique que vous avez perdu mais vous continuerez à donner et à recevoir de l’amour. N’hésitez pas …

  13. Moi, quand ma Delphine est morte il y a 1 an 1/2, c’est comme si je perdais une partie de moi-même. Elle était mon univers et je la considérais comme mon enfant. Je l’aimais tellement que j’ai pensé aller la rejoindre tellement la douleur était vive. Elle est parti subitement à l’âge de 8 ans et c’est moi qui ai dû prendre la terrible décision de la laisser partir. Depuis, je vis avec cette culpabilité et ce vide chaque jour.

  14. Parce que les autres animaux ne comptent pas ? Pourquoi parler que du chien ? La perte de tout animal de compagnie est douloureuse. Moi je préfère les chats et je tiens énormément à eux. J aime bien les chiens et j en ai eu mais je n en veux plus.

  15. Perdre un animal que l’on adorait procure beaucoup de chagrin. Moi-même j’ai perdu plusieurs animaux que j’aimais énormément. Toutefois, ceci est incomparable avec la perte d’un être cher dont la douleur reste beaucoup plus intense et inoubliable.

  16. Chaque fois que je perd un chien, surtout les 2 dernières c’est un déchirement. J’ai perdu le 15 octobre 2018 ma boxer : 11 ans et 3 mois, toujours à cause de ces fichus cancers. J’avais partagé tellement de choses avec elle ! Je l’appelait ma petite fille, mon BB, peut être ridicule mais je m’en moque. Quand mon fils lui disait elle est où Maman ses yeux pétillaient, le bout de sa queue remuait et Hop elle allait me chercher.
    J’ai décidé que ma boxer serait mon dernier chien, a 70 ans ont ne sais pas ce qui peut nous arriver, j’ai donc décidé de m’inscrire en tant que Famille d’Accueil à la SPA et je prend des vieux chiens car je n’ai jamais eu de vieux chiens, ils sont tous mort aux alentours de 10-12 ans. J’ai donc un vieux chien, un labrador de 16 ans, plein d’arthrose mais encore plein d’amour à donner et il s’est tout de suite attaché à moi. Le précédent 13 ans a eut une attaque cardiaque chez le véto, lui s’était attaché à mon mari. Mais je porte une attention particulière au bien-être de ses chiens et je leur donne tout mon amour, mais ils ne remplaceront jamais ma boxer, ni ma beauceronne. Essayez cette méthode c’est très enrichissant et on sait que si on prend des vieux chiens ils partiront un jour ou l’autre, d’une façon ou d’une autre mais on aura pas vécu une VIE avec eux. Et on peut prendre des chiens plus jeunes.

    1. pas du tout « Dane » !!! moi j’ai adopté mon papy chien à l’âge de 9 ans et demi (donc un chien sénior) et il est DCD à l’âge de 18 ans et demi, et bien je peux vous dire que j’ai vécu une vraie vie avec lui….je n’adopte que les vieux chiens car ils sont oubliés dans les spa ou les associations mais ils ont autant d’amour à donner ! et ce n’est pas parce que l’on prend un vieux chien qu’il partira plus tôt qu’un jeune chien….et je pleure tous les jours depuis son décès….je répons aussi à une autre personne « Lino » qui disait que perdre son chien ou tout autre animal est moins douloureux que perdre une personne : et bien NON !!! perdre son animal est sans doute beaucoup plus douloureux que perdre un humain…et je n’ai pas honte de le dire ! chaque personne est différente et ne réagit pas de la même manière; moi mon chien, c’était mon fils, mon amour de chien, mon compagnon, mon confident, enfin c’était un tout en un, c’était mon double en canin….je l’aimais à en mourir et une partie de moi est partie avec lui, mon coeur s’est brisé à sa mort….je l’aimais tellement mon chien…..

  17. Je viens de perdre moiera, belle beauceronne si gentille et intelligente, 9 ans de vie, de joie de bonheur, de supers ballades, de baignades… De galère aussi… Le cancer l’a emporté, je la cherche dans la maison, j’ai plus envie de sortir… Elle m’a soutenu quand j’ai perdu ma fille, les mêmes images des portes du bloc qui se ferment, le même sentiment de vide dans le cœur. 😭😭😭😭

  18. Bonjour, attention ça risque de faire mal, surtout aux âmes sensibles comme c’ est le cas dans ce sujet! Pour l’ avenir, je pense qu’ il est préférable, de s’ habituer à aimer les êtres humains, parents et enfants ,beaucoup plus que les animaux en général. Si ma mémoire est bonne, c’ est un peu une règle religieuse puisque Dieu préfère les enfants d’ EVE et d’ Adam à toutes les créatures. Et pour les chiens en particulier, on dit que les Anges nous protègent tout le temps contre les actions maléfiques de Satan contre nous: adorables bébés, adorables ou pitoyables vieilles et vieillards, fillettes et enfants, toutes les femmes qui nous ont donné naissance et tous les hommes. Or, chez nous, on dit que les anges n’ entrent pas dans une maison( un salon, une chambre) où il y a un chien. on se priverait, nos parents et nos enfants, d’ une éventuelle visite d’ un ange, comme Gabriel par exemple. Par contre, dans la cour, pour la garde d’ un troupeau, ou pour la chasse, ça serait faisable. Mais pour ceux qui se purifient en faisant des ablutions, ils ne doivent pas être touchés ou léchés par un chien, (sinon refaire sa purification) ce qui est différent d’ un contact avec un chat, d’ un oiseau, d’ un mouton, entre autres animaux.
    J’ espère que vous ne m’ en voulez pas d’ avoir donné un avis très différent. Mais sincèrement, je ne pouvais pas rester inattentif à votre douleur, et peut-être aussi votre erreur. Bien à vous. Said

    1. je vais vous répondre tout simplement « said » : un animal, pour moi, ne reste pas dehors, c’est un membre à part entière de ma famille et ma famille dors dedans, dans ma chambre, avec moi….je ne vous en veut pas du tout d’exprimer votre point de vue qui est totalement différent du mien, pour vous un chien est sale et il ne rentre pas dans votre maison pour ne pas faire fuir les anges ; pour moi, mon chien c’était mon fils, que j’embrassais sur la bouche comme un enfant et qui me suivait dans toutes les pièces de la maison, et cet amour qu’il me donnait tous les jours, juste en étant toujours présent à mes cotés, était pur et il ne m’a jamais trahit…..vous ne pouvez pas comprendre cet amour si pur qu’ont les animaux que nous chérissons et que nous élevons comme nos enfants, vous dites que « aimer » un animal est une erreur, mais avez vous déjà aimé un chien ou un chat ??? on ne peut pas comprendre l’amour que les animaux nous apportent tant que l’on a pas aimé un animal….l’amour que je portais à mon chien n’était en aucuns cas une erreur, cette douleur lorsqu’ils nous quittent pour toujours est immense …puissiez vous un jour voir ce que cela procure comme bonheur d’avoir un chien ou un chat et ce vide immense que l’on ressent quand ils s’en vont vers la lumière…..j’aime les animaux plus intensément que les humains !!!! les animaux, eux, ont le coeur pur et ils ne vous trahiront jamais !!!! et si Dieu préfère les humains aux animaux, et bien je lui laisse les gens, moi je prends les animaux !!!!

  19. suite à la perte de Lana, mon coton de Tulear, j’ai développé un zona à la main droite ; je vivais des conditions difficiles et cela n’a pas arrangé ma situation ; j’ai fait une dépression ; j’ai maintenant Cacao, une caniche adorable de 12 ans et une chatte mignonne comme tout ; seule et âgée elles me réconfortent ; bon courage à tous

  20. Il y a 11 ans, je perdais mon fidèle chien de 14 ans. J’ai eu beaucoup de peine et je l’ai pleuré pendant quelques mois. 8 mois plus tard, je perdais mon fils de 20 ans. Je peux vous confirmer que perdre un enfant est beaucoup plus douloureux que perdre un animal!😢 il n’y a pas de plus dur épreuve que de perdre un enfant. Aujourd’hui j’ai 4 chats, je les adore et j’aurai beaucoup de peine le jour où je les perdrai mais ce n’est pas la même douleur.

  21. Je pleure en lisant votre article, en fait, je pleure ma Lara depuis son depart le 8/8/2019, vous decrivez bien ce que j,ai ressenti, je suis malheureuse et inconsolable, mais heureusement ma fille et mes deux soeurs ont comprit mon chagrin et me rreconfortent mais j,arrive pas a surmonter ma perte .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *