Pierre à récurer maison

Pierre d’argile ou pierre à récurer maison : une solution économique et écologique

Lorsque nous commençons dans le zéro déchet, nous nous débarrassons de  nos produits ménagers, mais généralement nous ne savons pas vraiment quelles options choisir pour les remplacer. Connaissez-vous la pierre à récurer ? Il s’agit d’un nettoyant polyvalent qui fait des merveilles dans la maison.

Pierre à récurer : pourquoi l’utiliser ?

Avant de commencer dans le zéro déchet, j’avais l’habitude de nettoyer ma salle de bain avec du Cif. Voici ce que l’on peut lire sur l’étiquette qui se trouve derrière :

Danger: Contient: Sodium Dodecylbenzenesulfonate, C12-15 Pareth-5. Provoque des lésions oculaires graves. Contient de la Benzisothiazolinone. Peut produire une réaction allergique.
Tenir hors de portée des enfants. Porter un équipement de protection des yeux/ du visage.

Lorsqu’on lit ces avertissements, on se dit qu’il y a un vrai problème. Pourquoi devrions-nous nous équiper d’une protection simplement pour nettoyer la salle de bain ?

Savez-vous ce que contient ce produit ?

Voici sa composition :

5% Agents de surface anioniques, Agents de surface non-ioniques, Savon, Parfum, Limonene, Benzisothiazolinone, Methylisothiazolinone, Phenoxyethanol Linalool, Butylphenylmethylpropional, Hexyl Cinnamal.

Découvrez une liste des composants que l’on retrouve généralement dans ces produits ménagers et leurs potentiels risques pour la santé et l’environnement:

  • Acide chlorhydrique : irritant pour la peau et le système respiratoire, corrosif.
  • Acide oxalique : irritant pour les yeux et la peau, corrosif, dégagement de gaz toxiques en cas de mélange.
  • Acide sulfamique : irritant, corrosif, toxique pour les organismes aquatiques.
  • Alkyl ethoxylates et dérivés : irritant, toxique pour les organismes aquatiques.
  • Benzisothiazo-linone : irritant, allergisant, toxique pour les organismes aquatiques.
  • Butoxyéthanol : irritant.
  • Butylphenylmethylpropional : perturbateur endocrinien, allergisant
  • Chlorure de benzalkonium : favorise l’apparition de micro-organismes résistants.
  • Didécylméthyl-ammonium chloride : irritant, corrosif, favorise l’apparition de micro-organismes résistants.
  • EDTA : faible biodégradabilité, risque de persistance de l’environnement.
  • Éthanolamine : irritant pour la peau et les voies respiratoires, corrosif.
  • Ethoxydiglycol (DEGEE) : irritant pour la peau et les voies respiratoires, corrosif.
  • Peroxyde d’hydrogène : irritant, corrosif, dangereux en cas de mélange, comburant .
  • Lyral (ou hydroxyisohexyl 3 cyclohexene carboxaldehyde) :allergisant.
  • Hexyl Cinnamal : allergisant
  • Hypochlorite de soude : irritant pour la peau et le système
  • Hydroxyde de sodium : irritant, corrosif, menace potentielle pour la faune et la flore.
  • Lodopropynylbutyl carbamate : allergisant, irritant, corrosif, très toxique pour les organismes aquatiques.
  • Metaperiodate de sodium : irritant, corrosif, toxique pour les organismes aquatiques.
  • Méthylchloroisothiazolinone : allergisant, toxique pour les organismes aquatiques, effets à long terme.
  • Méthylisothiazolinone :  allergisant, toxique pour les organismes aquatiques.
  • Phénoxyétahnol : allergisant, irritant, effets reprotoxiques à forte dose chez l’animal.
  • Sodium hydroxyde ou hydroxyde de sodium : irritant, corrosif, menace potentielle pour la faune et la flore.
  • Même le parfum peut être allergisant.

Si vous lisez la composition des produits que vous utilisez, vous risquez d’avoir de très mauvaises surprises et de tomber de haut.

C’est pour cette raison qu’il est important de remplacer nos produits par des options plus saines et écologiques, à la fois pour notre santé et pour préserver l’environnement.

Voici la recette que j’utilise pour fabriquer ma pierre à récurer :

Ingrédients nécessaires :

Conseils de préparation :

-Dans un récipient en céramique ou en verre, mélangez le blanc de Meudon, le bicarbonate et l’argile.
-Ensuite, ajoutez le savon noir et mélangez jusqu’à obtenir un mélange bien homogène.
-Puis si vous le souhaitez, ajoutez les huiles essentielles.
-Versez le mélange dans un pot et veillez à bien tasser pour retirer toutes les bulles d’air. Prenez un pot plat et large si possible, ce sera plus pratique.
-Et enfin, laissez la pierre durcir au soleil ou à l’ait libre pendant 24 à 72h.

Le résultat doit ressembler à ça :

Comment utiliser la pierre à récurer :

Pour utiliser la pierre à récurer, c’est très simple. Frottez de manière circulaire avec une éponge humide et insistez sur les zones sales, puis rincez à l’eau claire. Ensuite, essuyez avec un chiffon doux et propre pour faire briller vos surfaces. Attendez que la pierre sèche après chaque utilisation avant de refermer le pot.

Pour renforcer l’efficacité de votre pierre vous pouvez également ajouter une vingtaine de gouttes d’huiles essentielles, par exemple vous pouvez mélanger 7 gouttes d’eucalyptus radié, 7 gouttes de menthe poivrée et 7 gouttes de tea tree. Ces huiles essentielles possèdent de nombreuses propriétés : antiseptiques, antibactériennes, purifiantes et antivirales.

Propriétés et avantages de la pierre à récurer :

-anti-calcaire
-anti-septique
-polit sans rayer
-dégraisse
-économique
-aucun risque pour la santé
-écologique

La pierre à récurer n’est pas seulement utile pour la salle de bain. Vous pouvez également nettoyer les métaux comme l’argenterie et certains
bijoux, la cuisine pour les plaques vitrocéramiques, le four, l’évier…

Néanmoins, elle est déconseillée pour l’aggloméré, le papier mâché ou le bois.

Voir aussi : Recette d’une lessive maison écologique, naturelle et économique : fabriquez votre propre lessive