Points-d-acupression

Points d’acupression: en voici 3 contre la dépression

La dépression est un peu le mal du siècle !

Les conséquences sont souvent graves pour le patient. Tout à coup, après une durée plus ou moins variable de plusieurs jours à plusieurs semaines, le malade perd tout intérêt pour tous les aspects de sa vie. Son univers professionnel, son entourage, sa famille et ses distractions lui paraissent sans intérêt.

Puis survient tout un tas de problèmes physiques : impression de s’étouffer, boule dans la gorge, frissons alternant avec des suées, etc…

Et comme il s’agit plutôt de quelqu’un de consciencieux, son état d’incapacité le désole ; il se rebelle, il pleure, il se révolte contre son entourage et cette alternance de phases d’excitation et de désespoir caractérise la dépression. Petit à petit, une fatigue intense au moindre effort physique ou intellectuel s’installe. La seule idée d’une démarche, d’un travail, d’une sortie l’épouvante; la mémoire s’en va et la vie familiale, sociale, professionnelle se dégrade.

Il y a, bien sûr, beaucoup de causes physiques et/ou psychologiques comme source de cette dépression ; mais ce sont surtout les conséquences éprouvantes de l’existence actuelle, les chocs, les « stress », conséquences qui nous assaillent tous : pollution de Pair et des aliments qui oblige notre corps à s’user en luttes continuelles contre les envahisseurs toxiques ou microbiens, moyens de transport longs et épuisants, fatigue extrême du travail tout le temps haché ou interrompu par le téléphone, les visites, etc, ce qu’on appelle le «travail en miettes ».

Certes, la tentation est grande de prendre des produits chimiques ; les tranquillisants : mais les tranquillisants absorbés régulièrement épuisent vite leur action : alors on augmente les doses, on en ajoute un autre et les réflexes s’émoussent, la pensée se dégrade, le malade se retranche de plus en plus d’un monde qui ne lui est qu’hostilité. On comprend que dans une affection aussi complexe, qui met en jeu l’individu tout entier, il n’y a pas de point magique mais toute une série de zones qui contribuent à apporter de l’apaisement.

Points d’acupression: en voici 3 contre la dépression :

Point d’acupression du poignet


Allongez-vous confortablement et massez d’abord les plis du poignet, les plis inférieurs du poignet, ceux qui sont situés le plus près de la paume de la main opposée, dans un sens et puis dans l’autre :

acupression depression poignet

Points d’acupression

Point d’acupression de l’estomac

Puis massez-vous le creux de l’estomac, entre le nombril et le bas des côtes en restant bien sur la ligne médiane.

acupression dépression estomac

Points d’acupression

Point d’acupression du haut du crâne

Pour finir la séance, repérez le point situé le plus haut sur le crâne, tout à fait au sommet de celui-ci, et massez-le énergiquement en faisant des petits mouvements circulaires tout autour de lui, (Si l’on préfère, le point peut être repéré ainsi : il est situé sur une ligne unissant le haut des pavillons des deux oreilles,)

acupression dépression crane

Vous faites tout ceci à plusieurs reprises. Vous renouvelez ces séquences, et vous éprouvez une sensation d’apaisement qui vous envahit et qui vous permettra de mieux résister à la dépression.

Extrait de: “Supprimez vous même vos douleurs par simple pression du doigt du docteur Roget Dalet (Edition Livre de poche)

Source : /therapeutesmagazine.com

Notez cet article