moins supporter les gens

Le 5 octobre 2018. Image crédit :depositphotos.com

Pourquoi nous avons tendance à moins supporter les gens en vieillissant

Depuis que vous êtes majeur et que vous avez vécu une vie d’adulte, vous avez l’impression que vous supportez de moins en moins les gens . Est-ce que cela pourrait être directement lié au vieillissement? Je pense que oui.

Quand j’étais jeune, je tolérais facilement les autres. Je faisais des efforts supplémentaires pour que ces personnes restent dans ma vie.

En grandissant, la majorité des gens que je considérais comme indispensables à mon existence ont révélé leur vrai visage. Ils m’ont brisé le cœur, ont trahi ma confiance et n’ont pas voulu faire leurs excuses. Au départ, j’étais vraiment mal de perdre mes soi-disant «amis proches», mais avec le temps, j’ai réalisé que je me sentais bien mieux quand je n’avais pas d’amis du tout.

En vieillissant, nous n’avons plus envie de plaire aux mauvaises personnes

La plupart des gens font des choses mauvaises et destructrices pour impressionner les gens pour essayer d’être amis avec tout le monde. Pendant cette phase, nous ne pouvons même pas capter les signaux alarmants envoyés par les personnes toxiques.

Mais en vieillissant, nous gagnons en maturité et développons des yeux qui nous font voir la vérité en face. Il n’y a rien de bénéfique à plaire à tout le monde en faisant des choses nuisibles et humiliantes pour le plaisir ou l’amusement d’une autre personne.

Je ne veux plus être obligé de supporter des gens qui ne veulent pas faire d’efforts pour faire durer notre amitié.

En vieillissant, vous ne ressentez plus le besoin d’ajouter de nouveaux amis.

Avoir un grand nombre d’amis n’est pas du tout une bonne idée pour moi. J’en ai fait l’expérience et je sais très bien ce que c’est. Cela ne veut pas dire que je ne socialise plus. Cela signifie simplement que je ne laisse pas les gens accéder à ma vie privée ou que je ne leur fais pas confiance avec mes secrets les plus profonds.

Je suis à un âge où je n’ai pas envie de me faire des amis. Ma famille est tout ce que j’ai et même si cela peut paraître triste, ce n’est pas le cas. Croyez-le ou non, je me sens très bien comme ça.

En vieillissant, vous apprenez à vous respecter

Le jour où vous commencez à prendre soin de vous, vous arrêtez de vous détruire. En général, les gens se réveillent lorsqu’ils ont eu une vie d’adulte pendant un certain temps et ont appris à regarder à travers les illusions.

Il y a un appel urgent dans votre âme éveillée à cesser de faire des choses qui gratifient les autres et à se livrer à des activités qui vous plaisent. Vous verrez la majorité des amitiés disparaître en un rien de temps. Quand vous arrêtez de laisser les gens vous utiliser comme paillasson, vous leur devenez inutile.

Au lieu de vous sentir faible, vous voulez passer du temps à apprendre et à vous améliorer. En fin de compte, c’est vous qui serez là pour vous. Les amis finiront par partir tôt ou tard.