Une diabétique n’a plus besoin de thérapie à l’insuline grâce à un essai concluant sur le diabète

diabétiqueCredit: Diabetes Research Institute

Une première patiente diabétique n’a plus besoin de thérapie à l’insuline grâce à un essai concluant sur le diabète

Dans un nouvel essai clinique pour observer une nouvelle méthode d’injection de cellules d’îlots pancréatiques chez une patiente souffrant de diabète de type 1, les médecins de l’ Institut universitaire de recherche sur le diabète de Miami ont confirmé que grâce à un essai, leur première patiente n’a plus besoin de la thérapie à l’insuline.

Wendy Peacock, leur première patiente, se fait des injections d’insuline et suit un horaire quotidien strict pour soigner son diabète depuis qu’elle a été diagnostiquée diabétique de type 1 à 17ans. À 43 ans, Peacock a subi la chirurgie dans ce nouvel essai et n’a plus besoin d’injections plus besoin d’ injections parce que son corps produit de l’insuline naturellement.

Depuis la procédure mini-invasive en Août 2015, elle n’a plus non plus les restrictions alimentaires qui coïncident avec le diabète de type 1.

01ISLET_CPJ

Le diabète de type 1 est causé par le système immunitaire de l’organisme, qui est censé attaquer les bactéries nocives et les virus, et qui attaque plutôt les cellules productrices d’insuline , ou les cellules des îlots, qui travaillent dans le pancréas. Une fois qu’une trop grande partie des cellules des îlots sont détruites, le corps va produire peu ou pas d’ insuline, qui est nécessaire pour diminuer la quantité de sucre dans le sang du corps.

L’insuline permet au sucre de pénétrer dans les cellules au lieu de rester dans la circulation sanguine, mais si tout le sucre reste dans le sang, il peut causer des complications potentiellement mortelles.

diabétique

 

Dans ce nouvel essai sur le diabète, les médecins ont créé une nouvelle méthode consistant à injecter les cellules des îlots dans le corps.

Au lieu de les injecter dans le foie, ce qui a été fait dans les expériences précédentes et qui a prouvé son efficacité pendant un certain temps, les médecins injectent des cellules dans l’omentum pour créer une solution plus permanente.

L’épiploon est un tissu qui entoure les organes abdominaux et les cellules sont livrées dans ce tissu avec un échafaudage biodégradable. L’échafaudage est produit en mélangeant le sang du patient avec la thrombine, qui est un produit chimique utilisé en chirurgie pour contrôler le saignement.

La thrombine et le sang forment une substance analogue à un gel qui colle à l’épiploon et conserve les cellules des îlots, normalement à risque d’être rejeté ou de mourir, à la place. Quand le gel s’absorbe dans le corps, les îlots reçoivent l’ oxygène et les nutriments nécessaires pour commencer à produire de l’ insuline. La thérapie anti-rejet est utilisée avec tous les patients actuels pour cet essai pour que le corps accepte les îlots sur le long terme.

Cet essai clinique est une partie d’un objectif plus grand pour créer un BioHub, qui est un « mini » organe censé imiter les fonctions du pancréas du corps afin de guérir efficacement le diabète.

Diabetes Research Institute islet cell recipient shares story

Bien qu’il ne s’agisse pas encore d’un remède, c’est un grand pas dans la bonne direction pour ceux qui vivent avec le diabète de type 1. Le Dr. Camillo Ricordi, directeur de la DRI et professeur de génie biomédical, de la microbiologie et de l’ immunologie à l’Université de Miami, a déclaré à Peacock,

« Elle est comme une personne non diabétique mais elle a besoin de médicaments antirejet. Lorsque vous pouvez le faire sans antisuppression, alors c’est un remède. « 

Quant à Peacock, elle a déclaré:

«Comme tous les diabétiques de type 1 le savent, vous vivez avec un programme très structuré. Je fais une liste de contrôle mental tous les jours dans ma tête – onglets de glucose, nourriture, glucomètre, etc. – et puis j’arrête et dis: «WOW! Je ne dois plus planifier ‘. C’est surréaliste pour moi. Je suis toujours le traitement du fait que je ne prends plus l’ insuline « .

Que pensez – vous des résultats de ce nouvel essai? Commentez vos pensées ci – dessous et partagez cet article!

Source : en vert dans l’article et www.trueactivist.com

22 commentaires à propos de “Une diabétique n’a plus besoin de thérapie à l’insuline grâce à un essai concluant sur le diabète

  1. Bonjour,

    Je suis moi même diabétique type 2, il est réjouissant de savoir qu’il y aura dans quelques années un médicament qui va bouleverser le diabète. Bravo à tous les chercheurs du monde . Bravo à l’équipe de Miami.

    Cordialement
    Jean Olmini

    • je suis du meme avis de jean mes chers professeurs il faut faire tout votre possible pour nous donner la derniere bonne nouvelle et qu’on puisse nous separer de l’insuline merci merci merci et bonne chance

  2. c est une tres bonne nouvelle pour les diabetiques, mom pere est decede suite a cette maladie, mon fils est insulino dependant, mes trois soeurs en sont atteintes, mon beau fre a subi une amputation de la jambe et a fini par sucomber. et oh combien a travers le monde il y a des malades. encourageons la recherche. merci a tous nos chercheurs

  3. c est une tres bonne nouvelle pour les diabetiques, mom pere est decede suite a cette maladie, mon fils est insulino dependant, mes trois soeurs en sont atteintes, mon beau fre a subi une amputation de la jambe et a fini par sucomber. et oh combien a travers le monde il y a des malades. encourageons la recherche. merci a tous nos chercheurs

    Répondre ↓
    – See more at: https://sain-et-naturel.com/premiere-patiente-diabetique-insuline.html#comment-9906

  4. J’ai 51 ans et suis diabétique depuis 50 ans, alors faites le calcul. J’avais 1 an . Comme le dit si bien Mme Peacock, un suivi est toujours de rigueur. La tête n’arrête pas de fonctionner. Je suis à la pompe à insuline alors calcul des glucides, gestion des hypo et des hyper ,ça ne s’arrête jamais . Bravo à la science et j’espère qu’un jour on pourra profiter de ces avancées qui nous faciliterait beaucoup la vie.

    Respectueusement , Marie Josée L

    • Bonjour, désolé mais je ne sais pas et je ne pense pas. Renseignez-vous auprès du Diabetes Research Institute.

  5. Bonjour c est une tres bonne nouvelle moi je suis diabétique depuis 23ans j ai 52ans je me pique 4fois en insuline plus les pilule, svp j aimerais bien que ca se passe aussi au canada

  6. Très bonneeeeee nouvelle je suis diabétique type 1 et je garderais espoir qun jour cette opération sera possible dans mon pays le MAROC…..
    GOOD LUCK pour nos grand medecin chercheur

  7. Formidable cette trouvaille de la médecine. Nous prions pour que ces chercheurs puissent l’appliquer sur toutes formes de diabète

  8. Très bonne nouvelles espérant que ça pourrait être appliqué très prochainement ce est juste galère pour un petit de 3 ans et demi diabétique depuis ses 19 mois et la vie est devant lui si on peux s accrocher à un tel espoir ça serait juste génial

  9. wow c’est une tres belle et formidable nouvelle. Moi meme atteind de diabete type 1 depuis l’age de 14 ans, j en ai 37 aujourdhui et j’approuve tous les autres commentaires des autres diabetiques. Ce n’est pas une maladie facile a gérer au quotidien et qui demande un tes grand controle et un coté tres organisateur, ce que je n’est pas au plus au point. Bravo et merci a tout les chercheurs du monde pour ces recherches et je crois en vous et merci au noms de tout les diabetiques du monde entier….

  10. c’est une très belle avancée pour l’amélioration de la qualité de vie des diabétique de type 1et je vous en félicite, mais j’aimerais savoir comment se faire le mécanisme de contrôle de cette production d’insuline vue qu’elle est extra-pancréatique? Merci

  11. je ss trés contente et un gd bravoo a ces chercheurs éspérant appliquer cette opération en tunisie vu que ma fille agée de 7ans est diabétique type 1 depuis 6mois et tt devient différent chez moi sachant que je ss a ces cotés et je méne la meme facon de vivre avec elle pr qu’elle accepte sa maladie.
    éspérant un jour trouver une solution en tunisie
    merci et un gd bravoo

  12. Bravo au chercheurs je suis diabétique de type 1 depuis 16 ans j’ai 40 ans et père de 2 enfants et grand père de 2 petite fille j aimerais bien savoir si c’est possible de pouvoir faire le traitement pour continuer vos succès et de vivre mieux et vieux merci et bonne continuation

  13. Je ne suis pas diabétique mais bien sûr j’en connais et je comprends leurs souffrances.
    Je suis contente et soulagée pour eux surtout que le diabète attaque les yeux et les reins surtout.
    Bravo et bonne continuation.

  14. bonjour et bravo à tous ces chercheurs !

    mon fils aussi est prêt à se porter volontaire pour une telle application !

    Vous donnez , de l’espoir !

  15. Au lien ci-dessous, vous apprendrez comment faire revivre votre pancréas et …

    …vous serez libéré du désagrément des piqures au bout des doigts et des injections …

    …vous direz au revoir aux traitements qui vous font grossir et vous donnent la nausée …

    … les fourmillements et les douleurs causées par la neuropathie dans vos pieds, vos mains et dans tous les autres endroits de votre corps disparaitront…

    Vérifiez-le:

    http://www.santedelanature.com/solution_de_diabete

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*