tapis de yogaLe 21 Septembre 2017.

Des produits chimiques qui causent l’infertilité seraient présents dans les tapis de yoga

Mauvaise nouvelle pour les personnes qui font régulièrement du yoga, des produits chimiques dans certains tapis de yoga pourraient provoquer l’infertilité. C’est ce qu’affirme une nouvelle étude de Environmental Health Perspective . Certains des produits chimiques appelés retardateurs de flamme organophosphatés ou PFR sont présents dans la plupart des tapis de yoga. Ces produits chimiques ont été liés à des difficultés à tomber enceinte.

La bonne nouvelle, c’est que votre tapis ne risque pas de prendre feu pendant que vous faites vos salutations au soleil le matin. La mauvaise nouvelle, c’est que ces produits chimiques sont toxiques et selon l’étude, l’analyse a confirmé la présence de traces de trois PFR, le TDCIPP, le TPHP et le mono-ITP, chez plus de 80% des participantes.

Les femmes qui avaient un taux de concentration urinaire supérieur avaient 10% de chances en moins d’être fertilisées, 31% de chances en moins que l’embryon s’implante et une probabilité de grossesse clinique (le battement de cœur fœtal étant confirmé par ultrasons) et de naissance vivante de 41% à 38% par rapport aux femmes affichant des concentrations plus faibles.

Ces chiffres semblent un peu alarmants pour les femmes qui aiment le yoga et le pratiquent tous les jours. Aviva Romm, titulaire en doctorat et experte en santé féminine naturelle affirme qu’il est important de noter que les PFR font partie de la vie quotidienne et ne sont pas présents uniquement dans les tapis de yoga. Elle dit:

« les produits chimiques ignifugés sont partout. Et oui, c’est un réel risque. Malheureusement, nous ne pouvons rien faire à propos de ceux auxquels nous avons été exposés, en soi, mais nous pouvons garder nos systèmes de désintoxication et d’élimination sains et forts. »

Alors, que peut faire une femme qui pratique le yoga si elle essaie de tomber enceinte ? Doula et cofondatrice de la société de bien-être reproductif LOOM , Erica Chidi Cohen, donne ces conseils: «La première chose à essayer de diminuer pour les personnes qui essaient de tomber enceinte est l’anxiété», dit-elle.

Elle dit également qu’il existe des options pour les tapis,«Je regarderais de plus près mes tapis de yoga et j’en changerais rapidement. Il y a de nombreux tapis naturels pour le yoga disponibles!»

Elle conseille aussi de regarder combien de temps vous passez sur le tapis.

 «J’aime faire en sorte que les gens adoptent une règle 70/30. Donc, si vous êtes quelqu’un travaille tous les jours et que vous utilisez un tapis de yoga dans un studio qui contient probablement des PFR, achetez votre propre tapis. Si vous faites du yoga trois ou quatre fois par mois et que vous ne voulez pas faire d’investissement, cela n’en vaut pas la peine. Donc, c’est vraiment la fréquence à laquelle vous utilisez ce produit. Mais nous pouvons et devons faire de notre mieux pour les éviter chaque fois que nous le pouvons. »

Cherchez des tapis de yoga naturels et sans produits chimiques. Il existe des options en ligne et dans des magasins spécialisés dans le yoga. Parlez-en à votre professeur de yoga et demandez des recommandations de tapis en caoutchouc non toxiques.

Le yoga est censé être relaxant, grâce à quelques recherches, vous pourrez éviter les PFR et utiliser le tapis en toute tranquillité !

Le tapis de yoga Chin Mudra « Confort Non Toxique 6mm » ne contient ni colorant azoïque, ni fixateur chimique comme le DOP et il est garanti sans matériels Phthalate (qui sont tout trois des produits chimique hautement cancérigènes).

Ces tapis de yoga sont conçus spécialement pour les yogis confirmés ou débutants. Il se roule ou se plie de manière compacte pour faciliter le transport voir l’article : www.sereni.org/

Sources : Voir l’étude : /ehp.niehs.nih.gov

Notez cet article