Promenades en forêt

Depuis plusieurs jours, l’office national des forêts diffuse ce message « Forêts et dunes domaniales : gardons nos chiens sous contrôle. »

Les bois et les littoraux de toute la France sont parcourus depuis mi-avril par des agents de l’ONF pour contrôler si les chiens sont bien tenus en laisse.

Jusqu’au 30 juin, les propriétaires risquent une amende de classe 4, soit 135€, si leur chien est lâché. En effet, depuis un arrêté de mars 1955, laisser sortir son chien des sentiers constitue un délit.

Par Antoine Mercier Le 04/05/2019

Mickael Ricordel, qui travaille pour l’ONF, a alors expliqué

« On ne fait pas ça pour embêter les gens, mais il faut qu’ils se rendent compte que lâcher son chien peut perturber la faune sauvage, notamment pendant la période de reproduction et la saison des naissances. Le chien suit son instinct et perturbe les populations d’animaux, dont certaines espèces ne se trouvent nulle part ailleurs. »

Les lapins des dunes sont menacés

Par exemple, dans les dunes du littoral vendéen, les lapins de garenne qui sont « indispensables au bon fonctionnement de l’écosystème auquel ils appartiennent », sont en danger. Tous les ans, de nombreux terriers se retrouvent détruits. On retrouve régulièrement des carcasses d’animaux. En plus d’être touchés par les maladies, la perte de leur habitat les pousse à se réfugier dans de petites clairières, qui sont beaucoup moins favorables à la reproduction et la nourriture y est plus rare, réduisant ainsi de plus en plus le nombre d’individus.

Promenades en forêt

Cela concernerait également d’autres mammifères et oiseaux, d’après l’ONF.

«Pour les forêts, on peut nommer les chevreuils et les faons, pour qui il y a des risques de mortalité chez le jeune, mais également des espèces d’oiseaux qui nichent au sol. Dérangés, certains peuvent abandonner leur couvée. On retrouve également des oeufs écrasés parfois. » Et enfin, l’ONF rappelle qu’il est strictement interdit d’abandonner ses déchets en pleine nature.

4.3
03