En Inde, les gardiens sont autorisés à tuer les braconniers pour protéger les rhinocéros unicornes

Image crédit : source

 
En Inde, les gardiens sont autorisés à tuer les braconniers pour protéger les rhinocéros unicornes

Le parc National de Kaziranga Indien est celui qui regroupe la plus grande partie des rhinocéros unicornes qui existe dans le monde. Une particularité qui intéresse de nombreux braconniers qui en ont fait un véritable terrain de chasse. Et pour les protéger du braconnage, les gardiens du parc ont carte blanche…

En effet, malgré son statut de patrimoine mondial de l’UNESCO, plusieurs rhinocéros sont la cible de trafiquants et autres malfaiteurs qui les chassent pour leur corne. Alors pour lutter contre le braconnage, les autorités du parc ont pris des mesures exceptionnelles.

Cette réserve représente une destination très appréciée des touristes, et surtout l’une des dernières zones de l’Inde du nord à avoir été épargné par les hommes. Toutefois, malgré son statut au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1985, la réserve reste un terrain de chasse privilégié pour de nombreux braconniers.

Kaziranga est l’endroit de la planéte ou sont concentrés près des deux tiers de ce qui reste de la population de rhinocéros unicorne.

Image crédit : source

Dans ce pays, le commerce de la corne de rhinocéros rapporte énormément d’argent et les braconniers sont parfois prêts à tout pour s’en procurer, en effet la corne peut se vendre jusqu’à 6000 dollars les 100 grammes. Alors pour protéger la vie ces animaux dont l’extinction a plus ou moins été programmée, le gouvernement de la région d’Assam où se trouve le parc a mis en place cette législation spéciale concernant les gardes forestiers.

Dorénavant les gardes forestiers de la réserve seront armés, mais en plus ils bénéficieront d’une immunité totale s’ils venaient à tuer un braconnier en protégeant un rhinocéros unicornes !

Selon les informations transmises par la réserve, ce sont 50 braconniers qui ont été tués sur les 3 dernières années, en 2015, 23 braconniers ont été tués alors que 17 rhinocéros ont victimes de braconnage. C’est une décision importante qu’il fallait prendre au le plus rapidement possible, surtout que la réserve naturelle de Kaziranga regroupe près de 2400 rhinocéros unicornes, soit deux tiers de sa population mondiale.

Cette mesure radicale peut s’avérer efficace et plutôt claire pour tous ceux qui essayeraient d’accomplir leurs méfaits au sein de la réserve. Face à cela, les braconniers utilisent des villageois innocents afin de minimiser leurs risques selon le directeur du parc, interrogé par la BBC : « Les gangs recrutent des autochtones pour qu’ils les aident à pénétrer dans le parc mais ceux qui tuent vraiment les rhinocéros viennent des États voisins ».

Image crédit : source

Cependant, cette mesure pourrait entraîner de bavures potentielles même si les gardes forestiers ont pour consigne de faire une sommation avant de tirer, puis d’essayer de les arrêter pour avoir des informations sur les gangs qui tirent les ficelles.

Par exemple, un enfant de 7 ans avait reçu une balle des gardes forestiers dans la jambe droite lui laissant des séquelles irréversibles sur sa condition. Le parc avait alors reconnu son erreur et avait indemnisé sa famille à hauteur de 3000 dollars (soit plus de 2800 euros).

Pensez-vous que c’est une loi nécessaire pour protéger les rhinocéros?

Source : BBC

2 commentaires à propos de “En Inde, les gardiens sont autorisés à tuer les braconniers pour protéger les rhinocéros unicornes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*