Puis-je réellement changer?

Le 5 Avril 2018. Image crédit : Shuttesrtock

Puis-je réellement changer?

Jackie B. Hamilton

`Je suis peut-être naïve, mais je pense sincèrement que les gens peuvent changer.  Je ne dis pas que c’est facile; je ne dis pas que ça se fait en quelques jours.  Mais si nous avons la motivation nécessaire, c’est possible.  Parmi les stimuli les plus puissants, se trouve la peur de perdre quelque chose ou quelqu’un, ou le désir de sortir d’une situation intolérable.

Dans mon cas, une enfance malheureuse, suivie d’une vie adulte qui prenait la même tangente ont suffi à insuffler le désir ardent de changer.  J’ai réalisé que je ne pouvais plus continuer à penser et à fonctionner comme je le faisais.  Mon entêtement à m’accrocher à un pattern non profitable devait se transformer en détermination à faire ce qu’il faut pour améliorer mon sort.   Une fois mon nouveau plan de vie élaboré, les éléments contribuant à embellir mon quotidien se sont placés sur ma route.

Il va de soi que les conditions favorisant le changement peuvent s’avérer moins accessibles pour certains.  Encore là, il y a des gens qui ont toutes les ressources et n’y arrivent pas alors que d’autres qui doivent redoubler d’ardeur y arrivent.  Outre le degré de conviction, dans toute entreprise, il est nécessaire de faire preuve de discipline et de constance.   Il s’agit du premier engagement que l’on se doit d’avoir envers soimême.

Je sais que, pour certains, cela a une connotation négative. Nous en avons déjà assez de nous plier à des horaires et à des règles alors d’ajouter d’autres obligations à notre liste n’a rien de bien réjouissant.

Pourtant, la discipline et la constance sont garantes d’équilibre.  Elles contribuent à mettre de l’ordre dans notre vie qui a souvent tendance à s’en aller dans tous les sens.

Seule la répétition crée l’automatisme.   Il faut arriver à dompter ces traits de caractère qui nous font la vie dure depuis toujours.   Ces traits qui ont raison de notre propre raison.  Ces traits qui prennent totalement le contrôle de la situation, de toutes les situations et annihile notre existence et celle des autres.

La pensée collective veut nous faire croire que si quelqu’un nous demande de changer, cela signifie qu’il ne nous accepte pas (et, possiblement, ne nous aime pas pour ce que nous sommes).   C’est la version à laquelle nous adhérons et n’avons jamais pensé remettre en question.   Mon point de vue est le suivant :  Pourquoi… ne pas changer?  Pourquoi ne pas essayer et voir?  Si je ne me permets pas d’expérimenter de nouvelles choses, de modifier certaines habitudes, de corriger certains irritants, d’essayer des activités qui n’ont rien à voir avec « qui je suis », comment vais-je trouver le moyen d’évoluer?

Peu importe ce qui (ou qui) nous amène à explorer de nouvelles avenues, ce que nous devons retenir, c’est que chaque fois que nous faisons les choses autrement, nous élargissons nos horizons.   Quelle triste existence si nous ne nous permettons pas d’être autre chose que ce que nous sommes présentement!  Nous sommes venus sur cette terre pour apprendre et pour expérimenter.   Les autres ne sont pas nos ennemis, mais le moyen par lequel on nous invite à couvrir de nouvelles facettes  de  nous,  d’ajouter  de nouvelles couleurs à notre arc-en-ciel.

(Extrait du livre de Jackie B. Hamilton : Qui sommes-nous sans nos blessures, Collection bouée de secours)

Jackie B. Hamilton est auteure et blogueuse en éveil de conscience. On retrouve, dans sa bibliographie, L’enfant invisible (se donner le droit d’exister)Qui sommes-nous sans nos blessures (Comprendre et gérer intelligemment ses émotions)La philosophie du let it be (Parce que le bonheur n’a pas à être compliqué)Du moi actuel au moi rêvé (Devenir ce que l’on désire être) et le Carnet de route pour manifester l’inattendu. Visitez jackiebhamilton.com. Suivez-la sur FacebookTwitterInstagram et Pinterest.

A propos de Jackie B. Hamilton

Éveil de conscience Le livre de Jackie B. Hamilton : Qui sommes-nous sans nos blessures, Collection bouée de secours Jackie B. Hamilton est auteure et blogueuse en éveil de conscience. On retrouve, dans sa bibliographie, L’enfant invisible (se donner le droit d’exister), Qui sommes-nous sans nos blessures (Comprendre et gérer intelligemment ses émotions), La philosophie du let it be (Parce que le bonheur n’a pas à être compliqué), Du moi actuel au moi rêvé (Devenir ce que l’on désire être) et le Carnet de route pour manifester l’inattendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*