Le 26 Février 2018. Image crédit : Pixabay

Quelles inquiétudes naissent dans l’esprit de nos enfants de leur naissance à leur adolescence ?

Les adultes ne sont pas les seuls à lutter contre la peur et l’inquiétude, les enfants aussi. Les thérapeutes disent que les préoccupations des enfants ont tendance à différer selon l’âge ou le stade de développement.

« Pourquoi les enfants s’inquiètent-ils? »

 

Comme n’importe quel parent peut l’attester, les enfants n’ont pas tous le même tempérament. Il y a certains bébés qui sont plus détendus, tandis que d’autres affichent une plus grande anxiété; certains pleurent souvent, tandis que d’autres sont toujours très calmes, et ainsi de suite.

L’anxiété n’est vraiment un problème que si elle interfère avec le développement cognitif,émotionnel ou social d’un enfant. (Il peut être difficile de détecter ce comportement, donc si vous remarquez des indices subtils, demandez l’expertise d’un psychologue ou d’un médecin.)

Les enfants ressentent de l’anxiété à cause du rythme auquel leur cerveau se développe. Pendant cette période, l’enfant absorbe, et essaie d’interpréter une grande quantité de stimuli externes du monde qui l’entoure , c’est-à-dire l’environnement des personnes, des lieux et des choses.

Pour compliquer encore un peu plus les choses, la capacité à faire face à l’anxiété et à l’inquiétude ne se développe qu’après l’adolescence. C’est pour cette raison qu’un enfant, même un adolescent , peut vous faire une crise, parce qu’il ressent la frustration de ne pas être compris par son entourage.

En bref, la peur de l’inconnu est une partie très naturelle de la croissance. Elle est programmée dans une partie primitive du cerveau, appelée l’amygdale. Le cerveau se développe également plus rapidement de 0 à 6 ans qu’à n’importe quel moment de la vie, ce qui est un double coup dur pour l’anxiété.

Voir aussi : 10 phrases dites par les enfants pour faire comprendre que quelque chose les rend anxieux

« De quoi s’inquiètent les enfants ? »

Un enfant ne commence à exprimer ses pensées et ses sentiments que vers l’âge de trois ans. En général, ce n’est que vers l’âge de 8 ans qu’ils  sont capables de le faire avec une certaine cohérence. Donc, il est naturel d’avoir la curiosité de savoir ce qui rend votre enfant inquiet!
(Essayez juste de ne pas trop vous inquiéter, aussi difficile que cela puisse être.)

Remarque importante: Si vous pensez que l’anxiété de votre enfant peut interférer avec son développement cognitif, émotionnel ou social, un trouble psychologique potentiel, demandez l’avis d’un psychologue pour enfants ou d’un thérapeute.

Quelles inquiétudes naissent dans l’esprit de nos enfants de leur naissance à leur adolescence ?

Article connexe : Une étude révèle que plus vous faites de câlins à vos enfants, plus leur cerveau se développe

Image crédit : Pixabay

LISTE DES INQUIÉTUDES (ET LA CAUSE)

NOURRISSONS ET TOUT-PETITS (0-2 ANS)

– Être séparé de leurs parents.

Voici pourquoi: Jusqu’à environ 8 à 10 mois, les bébés croient que ce qui part temporairement disparaît pour toujours. Par exemple, quand vous sortez de la pièce, votre enfant pense que vous êtes parti pour toujours et que vous ne reviendrez pas. Ensuite, ils sont conscients du fait que vous êtes quelque part, et commencent à ressentir la peur de la séparation.

– Bruits forts

Voici pourquoi: Le cerveau du bébé est très sensible à la surcharge d’informations (et sensorielles). Un bruit fort mettra leur cerveau sensible en état d’alerte.

– Locus de contrôle externe

Voici pourquoi: Quand votre petit commence à faire ses premiers pas , Il commence à avoir le merveilleux sentiment d’indépendance! Il ressent un besoin croissant d’avoir le contrôle sur son environnement. Tout ce qui semble hors de son contrôle (par exemple, un klaxon ou un coup de tonnerre) peut sembler effrayant.

Découvrez aussi : Nos enfants sont-ils en train de muter ?

ÉCOLE MATERNELLE / JARDIN D’ENFANTS (3-5 ANS)

– Peur de l’obscurité / être seul la nuit

Voici pourquoi: Les enfants d’âge préscolaire ont du mal à faire la différence entre le fantasme et la réalité (voyez-vous tous ces costumes de Batman et de Superman?). Quoi qu’il en soit, si un enfant associe l’obscurité à quelque chose d’effrayant, il va probablement venir vous rejoindre dans votre chambre la nuit. .

– Les personnes qui sont en costume (Le Père Noël,etc.)

Voici pourquoi: S’il y a un thème commun en développement, c’est celui-ci: les enfants ne sont pas à l’aise avec l’inconnu. Un grand homme en costume rouge, une barbe blanche touffue et un chapeau rouge d’allure étrange ne vont pas du tout les impressionner. En fait, ils ne vont probablement pas aimer ça … du tout.

Image crédit : Pixabay

DÉVELOPPEMENT RAPIDE À 6-11 ANS

La peur des étrangers, l’obscurité, le fait d’être seul et d’autres choses hors de leur contrôle dominent les inquiétudes de votre enfant jusqu’à l’âge de 6 ou 7 ans. Puis, les enfants commencent à craindre ces choses jusqu’à l’âge de 11 ou 12 ans:

– Être seul à la maison

Voici pourquoi: Bien qu’ils soient beaucoup plus âgés, les jeunes enfants remettent toujours en question leur capacité à faire face à un monde incertain sans leur mère ou leur père.

– La peur d’être rejeté

Voici pourquoi: Les enfants commencent à comprendre que le monde qui nous entoure est vaste, et ils s’inquiètent. La connaissance que nous sommes, par nature, des animaux sociaux, est profondément ancrée dans notre subconscient. Le rejet par le genre est rarement un développement bienvenu.

– Que quelque chose de mal arrive à ceux qu’ils aiment

Voici pourquoi: Les enfants commencent à comprendre, à un certain niveau, que la mort est quelque chose d’inévitable. Ainsi, ils peuvent commencer à réfléchir à quelque chose de grave qui pourrait arriver à quelqu’un ou quelque chose (un animal de compagnie, par exemple) qu’ils aiment.

Découvrez également : La silencieuse tragédie affectant les enfants d’aujourd’hui (Et quoi faire)

ADOLESCENTS (12 ANS ET PLUS)

– Leur image

Voici pourquoi: Lorsque nous entrons dans la période de l’adolescence, nous commençons à nous poser la question «Qui suis-je, et que fais-je ici?» À cet âge, les enfants commencent à saisir pleinement l’importance des interactions sociales.
– Leurs notes ou performances

Voici pourquoi: Les adolescents commencent à comprendre les conséquences de l’échec, et cela peut engendrer un peu de peur. Les enfants qui sont axés sur la réussite seront particulièrement durs avec eux-mêmes après une mauvaise note à  un examen ou une mauvaise sortie sur le terrain de jeu.

– S’ouvrir à vous

Voici pourquoi: Comme mentionné ci-dessus, les adolescents comprennent, du moins, dans une certaine mesure, l’importance d‘établir une certaine indépendance. Combinez cette connaissance avec le fait que l’adolescence peut être carrément impitoyable, et vous pouvez avoir un enfant en conflit avec lui-même.

Bien sûr, la meilleure chose que nous puissions faire en tant que parents est de les rassurer calmement.

Lire aussi : Les parents perdent encore le sommeil en s’inquiétant pour leurs enfants devenus adultes

SOURCES: WWW.ANXIOUSTODDLERS.COM/ et /WWW.HEYSIGMUND.COM/ et .SCIENCEDAILY.COM/

Notez cet article