15 façons simples de réduire ses déchets plastiques

réduire ses déchets plastiques
Image crédit : Pixabay

Ces choses simples peuvent réduire considérablement la quantité de déchets plastiques que vous faites.

Utiliser des sacs réutilisables peut réduire le million de sacs en plastique qui finissent à la poubelle toutes les minutes.

Le plastique emballe pratiquement tous vos produits alimentaires et d’hygiène. Votre voiture, votre téléphone et votre ordinateur sont fabriqués à partir de plastique. Et vous pourriez même en mâcher quotidiennement. Bien que la plupart des plastiques soient présentés comme recyclables, la réalité est qu’ils ne sont recyclables que d’une certaine façon. Un carton de lait en plastique ne peut jamais être recyclé dans un autre carton. Il peut être transformé en un article de qualité inférieure, comme le bois en plastique, qui ne peut pas être recyclé.

Quelle est la réalité du problème du plastique? Ces déchets en plastique finissent dans les décharges, les plages, les rivières et les océans et contribuent à des problèmes aussi dévastateurs que le 7ème continent de déchets qui flotte au large du Pacifique , un tourbillon de déchets de la taille d’un continent où le plastique dépasse le plancton. De plus, la plupart des plastiques sont fabriqués à partir de pétrole.

Heureusement, vous pouvez prendre des mesures simples pour réduire considérablement la quantité de déchets plastiques que vous générez.

15 façons simples de réduire ses déchets plastiques

Dites non aux pailles

Avez-vous vraiment besoin de siroter votre boisson avec une paille en plastique? 

L’un des moyens les plus faciles de garder le plastique hors de la décharge est de refuser les pailles en plastique. Informez simplement votre serveur ou votre serveuse que vous n’en avez pas besoin et veillez à le spécifier lorsque vous commandez quelque chose. Vous ne pouvez pas imaginer renoncer à la commodité des pailles? Achetez une paille à boire en acier inoxydable ou en verre réutilisable. Les restaurants seront moins susceptibles de vous en apporter une en plastique s’ils constatent que vous avez apporté la vôtre.

réduire ses déchets plastiques
Image crédit : Pixabay

Pour réduire ses déchets plastiques : utilisez des sacs réutilisables

Dites simplement «non» aux sacs en plastique. 

Environ 1 million de sacs en plastique sont utilisés chaque minute et un seul sac en plastique peut mettre 1 000 ans à se dégrader. Si vous apportez déjà des sacs réutilisables pour faire vos courses, vous êtes sur la bonne voie, mais si vous utilisez toujours des sacs en plastique, il est temps de changer les choses. Achetez des sacs de produits réutilisables et gardez encore plus de plastique hors des décharges. Cependant, évitez les sacs en nylon ou en polyester, car ils sont également en plastique. Optez pour ceux en coton à la place.

Renoncez au chewing gum

Lorsque vous mâchez un chewing gum, vous mâchez du plastique. 

Il était à l’origine fabriqué à partir de la sève des arbres appelée chicle, un caoutchouc naturel, mais lorsque les scientifiques ont créé le caoutchouc synthétique, le polyéthylène et l’acétate de polyvinyle ont commencé à remplacer le caoutchouc naturel dans la plupart des chewings gums. Non seulement vous mâchez du plastique, mais vous pouvez également mâcher du plastique toxique – l’acétate de polyvinyle est fabriqué à partir d’acétate de vinyle, un produit chimique controversé. 

Achetez des boîtes, pas des bouteilles

Achetez des paillettes de savon pour votre lessive et du savon à vaisselle dans des boîtes au lieu de bouteilles en plastique. Le carton peut être plus facilement recyclé et transformé en plus de produits que le plastique.

Image crédit : Pixabay

Pour réduire ses déchets plastiques : achetez en vrac

De nombreux magasins vendent des aliments en vrac comme le riz, les pâtes, les haricots, les noix, les céréales et les pâtes, et choisir de remplir un sac ou un récipient réutilisable avec ces articles permettra d’économiser de l’argent et des emballages inutiles. En outre, les poids de beaucoup de sacs en coton sont imprimés sur leurs étiquettes, ce qui permet de déduire simplement le poids à la caisse.

Réutilisez des contenants en verre

Vous pouvez acheter une variété de mets préparés dans des bocaux en verre plutôt que dans des récipients en plastique, notamment de la sauce à spaghetti, des huiles, des sauces et de la compote de pommes, pour n’en nommer que quelques-uns. Au lieu de les jeter ou de les recycler, réutilisez les bocaux pour stocker des aliments ou apportez-les avec vous lorsque vous achetez des aliments en vrac. Si vous avez des restes de plastique contenant du yogourt, du beurre ou d’autres aliments, ne les jetez pas. Il suffit de les laver et de les utiliser pour stocker de la nourriture.

Pour réduire ses déchets plastiques : utilisez des bouteilles réutilisables et une gourde

Au lieu des bouteilles d’eau jetables, remplissez une bouteille réutilisable. (Photo: Seven Depolo / Flickr)

L’eau embouteillée produit 1,5 million de tonnes de déchets plastiques par an, et ces bouteilles nécessitent 18 millions de litre de pétrole, selon Food & Water Watch . En remplissant simplement une bouteille réutilisable, vous éviterez que certaines de ces bouteilles en plastique finissent dans les décharges et les océans – mais ne vous arrêtez pas là. Apportez une tasse réutilisable au bureau au lieu d’utiliser des gobelets en plastique, en papier ou en polystyrène. L’employé de bureau moyen utiliserait environ 500 gobelets jetables par an, vous éviterez ainsi beaucoup de gaspillage inutile.

réduire ses déchets plastiques
Image crédit : Pixabay

Utilisez des allumettes

Si vous devez allumer une bougie, allumer un feu de camp ou allumer un feu pour toute autre raison, optez pour des allumettes plutôt que des briquets en plastique. Ces dispositifs en plastique bon marché restent dans des décharges pendant des années et ont même été retrouvés dans l’estomac d’oiseaux morts. Si vous ne supportez pas de vous séparer de votre briquet, choisissez-en un en métal rechargeable pour réduire le gaspillage.

Pour réduire ses déchets plastiques : passez la section des aliments surgelés

Les aliments surgelés offrent à la fois une grande commodité et de nombreux emballages en plastique – même les articles emballés écologiques en carton sont recouverts d’une fine couche de plastique, sans parler des encres utilisées. Il peut être difficile de renoncer aux aliments surgelés, mais il existe d’autres avantages environnementaux: vous mangerez moins d’aliments transformés et éviterez les produits chimiques contenus dans les emballages .

Ne pas utiliser de plastique

Dites adieu aux baguettes, couteaux, cuillères, fourchettes et même aux verres jetables. Si vous oubliez souvent d’emporter des couverts pour votre déjeuner ou si vous savez que votre restaurant préféré n’a que du plastique, commencez à garder un ensemble d’ustensiles.. Il est certain que votre empreinte carbone sera réduite.

Utilisez les contenants réutilisables

Les boites pour certains fruits et légumes sont réutilisables. Ramenez-les au marché avec vous. (Photo: ilovebutter / Flickr)

Si vous achetez des baies ou des tomates cerises au marché des agriculteurs, apportez simplement les contenants en plastique au marché lorsque vous avez besoin d’une recharge. Vous pouvez même demander à votre épicier local de récupérer les contenants et de les réutiliser.

Pour réduire ses déchets plastiques : utilisez des couches lavables

La production de couches jetables en France est ‘d’environ 3,5 milliards par an, soit 111 couches culottes utilisées sur les bébés français chaque seconde. Cela représente 351 000 tonnes de déchets pour un coût approximatif de traitement de 21 millions d’euros. Les couches jetables représentent 40% des déchets ménagers d’un foyer ayant un enfant entre 0 et 2 ans. En passant simplement aux couches lavables, vous réduirez non seulement l’empreinte carbone de votre bébé, mais vous réaliserez également des économies.

N’achetez pas de jus dans des bouteilles plastiques

Au lieu d’acheter du jus dans des bouteilles en plastique, préparez votre propre jus fraîchement pressé ou mangez simplement des fruits frais. Non seulement cela réduit les déchets plastiques, mais c’est aussi meilleur pour vous, car vous obtiendrez plus de vitamines et d’antioxydants et moins de sirop de maïs à haute teneur en fructose.

Faites le ménage autrement

Avec quelques modifications simples, vous ne contribuerez moins ou plus à la mer de déchets plastiques. 

Vous n’avez pas besoin de plusieurs bouteilles en plastique de nettoyant pour carrelage, nettoyant pour toilettes et nettoyant pour vitres si vous avez quelques bases comme le bicarbonate de soude et le vinaigre. Libérez de l’espace, économisez de l’argent et évitez ces produits chimiques toxiques en fabriquant vos propres produits de nettoyage.

Préparez votre déjeuner comme il se doit

Si vous utilisez de nombreux contenants en plastique jetable et de sacs à sandwich, il est temps de changer les choses. Au lieu de les mettre dans des sacs, placez-les dans des récipients réutilisables que vous avez à la maison ou essayez des accessoires de déjeuner comme des sacs à collations réutilisables. Vous pouvez également opter pour des fruits frais au lieu d’acheter des salades de fruits en barquette. ou tout autre plat préparé emballé dans du plastique.

Achetez vos fruits et légumes Bio chez un primeur ou au marcher

Malheureusement, les produits bio au rayon fruits et légumes des supermarchés sont souvent entourés de plastique. Mais pour pallier à ce problème, allez sur le marcher ou chez votre primeur avec votre sac à commission. La nature vous remercie d’avance pour tous les efforts que vous ferez pour rendre notre planète moins polluée.

Antoine Mercier

Comme de nombreuses personnes, cela fait des années que j’essaie de limiter mon empreinte carbone en triant mes déchets, en empruntant le plus possible les transports en commun et en limitant au maximum le plastique. C’est un bon début, mais je pense que tout ceci n’est pas suffisant car nous ne réglerons pas le problème en nous contentant de faire cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *