L’association « Le Refuge » a partagé une vidéo choc sur l’homophobie pour éveiller les consciences

Il peut être difficile de réaliser à quel point l’homophobie peut avoir un impact profond sur une personne, lorsque cela ne nous touche pas directement. Et subir l’homophobie jusque dans sa propre propre famille est une épreuve qui peut s’avérer insurmontable, en particulier quand un enfant se retrouve sans foyer et sans toit du jour au lendemain. L’association Le Refuge a donc pris la décision de partager une vidéo choquante et saisissante pour éveiller les consciences.

Le but de l’association Le Refuge est de donner

« un hébergement et un accompagnement personnalisé aux jeunes LGBT, de 18 à 25 ans, victimes d’homophobie ou de transphobie et en situation de rejet familial. »

C’est pour nous faire prendre conscience de ce que vivent ces jeunes que l’association a créé ce court-métrage qui met en scène le jeune Théo, qui souffre d’homophobie non seulement dans son établissement scolaire mais aussi chez lui. Et chaque année, ce sont plus de 300 jeunes qui vivent cette situation et se retrouvent mis à la porte de chez eux.

vidéo choc homophobie
Image crédit : Youtube

L’association termine sa vidéo sur Youtube avec une conclusion percutante:

« Ce qu’il y a de terrible avec l’homophobie et la transphobie, c’est qu’on les vit jusque chez soi. »

« Chaque année, ce sont près de 300 enfants qui sont mis à la porte de chez eux par leur famille. Aidez-nous à leur en redonner une mais surtout à les mettre à l’abri. »

Pour regarder la vidéo complète suivez sur ce lien Youtube

Vous pouvez en apprendre davantage sur l’association cliquant sur ce lien

Voir aussi :  nouvelle campagne de sensibilisation de l’association le Refuge

Phillipe Blot

Étant un grand passionné de nature, j’ai toujours eu à cœur de protéger mon environnement et de faire de ce monde un monde meilleur. Au fil des ans, j’ai essayé d’adopter un nouveau mode de vie, je n’achète plus rien de neuf et j’ai adopté le style de vie zéro déchet afin de diminuer mon impact sur l’environnement. Je suis également très bricoleur, j’adore récupérer et retaper les vieilles choses afin de leur redonner une nouvelle vie, j’en ai d’ailleurs fait mon métier. Ainsi, je me suis dit que je pourrais peut-être aider les gens à aller dans la même direction que moi. une vie avec un impact moindre sur l’environnement grâce à des alternatives et des astuces simples que je partage dans mes articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *