Quand vous aurez regardé comment les bonbons gélifiés sont vraiment fabriqués, vous n’aurez probablement plus envie d’en manger

bonbons gélifiés

Photo Credit

Quand vous aurez regardé comment les bonbons gélifiés sont vraiment fabriqués, vous n’aurez probablement plus envie d’en manger

En tant qu’adultes, nous connaissons tous les dangers de ces friandises, à la fois pour notre tour de taille et notre santé. Mais, de temps en temps, nous ne pouvons tout simplement pas résister à ces bonbons, et nous craquons. La vidéo ci-dessous pourrait régler ce problème.

Si les oursons gélifiés, les anneaux pêche et vers gélifiés faisaient partie de vos friandises préférées lorsque vous étiez enfant, et peut-être même maintenant, vous pourriez avoir du mal à regarder comment ils sont vraiment fabriqués.

Vous avez probablement un ami végétarien ou deux qui ont déjà refusé des bonbons gélifiés parce que ces produits sont fabriqués avec de la gélatine, qui est un agent gélifiant créé avec la peau et les os des animaux, le fait de savoir cela n’est peut-être pas suffisant pour vous passer l’envie d’en manger.

La journaliste et réalisatrice belge Alina Kneepkens est à la conception d’un projet qui vise à montrer, via une vidéo montée à l’envers, comment sont fabriqués nos bonbons. Entre l’instant où nous les insérons dans notre bouche par rapport à “l’élément” de départ, de nombreuses mains et machines ont “œuvré” pour assurer que notre envie de sucre trouve une conclusion pertinente.

Cette vidéo fait partie d’une série de vidéos qui documentent la façon dégoûtante dont notre nourriture est faite. Les autres vidéos comprennent le lapin aux pruneaux, qui est un plat typiquement belge, et le boudin noir. Ces vidéos ne sont pas non plus pour les âmes sensibles.

Soyons conscients, bien sûr, qu’il y a des substituts de gélatine végétaliens avec lesquels certains bonbons sont fabriqués, comme  l’agar , l’un des substituts les plus populaires pour la gélatine qui est obtenu à partir d’ algues rouges (famille des rhodophycées).

Agar-agar ou kanten en japonais,
Agar-agar ou kanten en japonais,

 

Donc, si la vidéo suivante ne suffit pas à vous faire passer l’envie des bonbons gélifiés pour de bon, alors vous serez heureux de savoir que vous avez des options.

Ci-dessous, profitez de la réalisation très réelle (et graphique) qui montre que pour savourer ces bonbons, les carcasses de porcs doivent être brûlées et dépouillées de leur peau, puis bouillies pour créer cet ingrédient sans goût. Les tendons, les ligaments et les os sont également utilisés pour créer cette substance qui est également utilisée dans d’autres bonbons, comme les bouteilles de cola et les guimauves.

«J’ai pour mission de diriger des histoires audiovisuelles inversées montrant la production de certains de nos aliments. J’ai vu assez quelques abattoirs et des exemples de la production alimentaire industrielle et artisanale. Une véritable révélation, « Kneepkens déclare sur son site.

 » ‘Jelly’ sont des bonbons. Mais peu de gens savent qu’ils sont fabriqués avec de la gélatine de la peau des porcs. » , Conclut -elle au-dessus de sa vidéo sur la fabrication des bonbons gélifiés.

Regardez la vidéo ci-dessous, et voyez si vous êtes encore capable de manger l’un de vos bonbons préférés de votre enfance :

Source : /www.collective-evolution.com

15 commentaires à propos de “Quand vous aurez regardé comment les bonbons gélifiés sont vraiment fabriqués, vous n’aurez probablement plus envie d’en manger”

  1. OUI! c’est vrai est pourtant ont les achètes quand même parce que c’est BON! aussi il n’y a pas que ça ,les gâteaux,la viande recomposer de déchets ,le poisson etc;; pleins de truc dégueux qu’ont mange !.tout le monde le sait ! n’esce pas?????

  2. Quand j’étais petite,ma mère travaillait dans une usine qui s’appelait la colle(a Millau,dans l’ Aveyron).Ils faisaient de la gélatine animale.La patronne de l’usine était ma marraine,et chaque fois qu’elle recevait des échantillons,c moi qui en profitait.(des petits ours,des serpents de guimauve,et plus tout ceux qu’ils faisaient.Si l’on regardait tout ce que l’on mange comment c fait on ne mangerai pas grand chose.

  3. Ben quoi ? Les mignons petits bonbons sont fabriqués à partir de mignons petits cochons, en quoi cela est censé dégouter ? Tout est bon dans le cochon, c’est bien connu !

  4. Et alors? Comment sont faits les « fonds » en cuisine à votre avis? Et les pieds de porc c’est quoi? Et les grattons ? Et la gelée de la tête de venu en tortue?
    En outre là gélatine est composée de protéines quasi pures et de collagène, absolument indispensable pour la peau. Ce qui est ignoble dans ces bonbons ce n’est pas la gélatine mais toutes les s… chimiques qui servent à les colorer,acidulée, conserver, sucrer ou édulcorer artificiellement et qui pour certains annoncent clairement le problème  » peut occasionner des troubles de l’attention cher certains enfants » .

    • C’est le commentaire le plus intelligent que j’aie lu depuis longtemps !
      Bravo pour ton sens critique, Merline Gustave ; quant au site « Sain et Naturel », je trouve qu’il se discrédite sérieusement en publiant ce genre de vidéo qui met uniquement l’accent sur le seul produit +/- « sain et naturel » qui entre dans la fabrication des fameux bonbons à la gélatine…

  5. Fabriquer des bonbons avec du porc… Nos grands parents se retourneraient dans leur tombe!! Franchement, la bouffe de maintenant, tout Est dégueu et transformé. Nos enfants et nous mangeons de la M..de, puis on s’étonne qu’on s’attrappe pleins de maux et de maladies…ça ne m’étonne guère. Rien de tels que les aliments de base, non transformés, non industriels.

  6. je pense qu’au niveau de la production de bonbons il faut revoir le mode de production car il existe effectivement des nouveaux bonbons pour végétarien chez haribo par exemple (vegan) … après quand je vois la vidéo j’ai l’impression que plutôt de jeter les déchets ultimes issue de la production de viande porcine …ils préfèrent en faire des bonbons pour un gain financier encore plus rentable…

    • tellement bon Sirène, il ne faut pas exagérer non plus…après, chacun des goût, bien sûr ! En plus tout le monde se voile la face, l’air étonné et dégoûté alors que si personne n’achetait, les industriels arrêteraient de produire, normal, non ? Comme tout, tant qu’il y aura des gens pour acheter, même de la m—e, ils fabriqueront de la m—e

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*