Le 8 Août 2018.Image crédit :depositphotos.com

Régime sans gluten : un phénomène de mode qui ne serait pas sans danger pour la santé consommateurs

Par Sylvain B.

Depuis quelques années, le régime sans gluten est devenu un véritable phénomène de mode, il n’est plus simplement suivi pour prévenir la maladie coeliaque, des millions de personnes à travers le monde sont devenues adeptes de ce nouveau régime. Mais les scientifiques préviennent les consommateurs des effets indésirables qu’il peut provoquer s’il est pris sans raison médicale.

Le gluten contient diverses protéines (albumines, globulines, gluténines, etc.), de l’amidon, des sucres réducteurs, des lipides et des minéraux, que l’on retrouve dans de nombreux produits.

Un autre composant présent dans le blé pourrait être responsable de l’intolérance au gluten

Certains souffrent d’une maladie auto-immune qui provoque la dégradation de la paroi de l’intestin grêle et entraîne la malabsorption pathologique de certains composés du gluten. Cette maladie porte le nom de maladie cœliaque, et provoque une intolérance permanente au gluten qui contraint ces personnes à suivre un régime sans gluten toute leur vie si elles ne suivent aucun traitement médical.

Outre la nécessité thérapeutique de suivre un régime sans gluten, environ 4 millions en France mangent sans gluten uniquement pour suivre le phénomène de mode survenu il y a quelques années.

Les produits sans gluten augmentent considérablement le budget nourriture

Les scientifiques révèlent que ce choix pourrait être plus mauvais qu’il n’y paraît. Les produits sans gluten sont beaucoup plus onéreux que les produits qui en contiennent, ils sont parfois jusqu’à 11 fois plus chers. Une étude récente de l’université de Bologne (Italie) souligne ces différences parfois exorbitantes.

Une enquête nationale britannique a étudié les coûts de la vie et de la consommation, les chercheurs indiquent que dans la catégorie « Pains et céréales », en moyenne les produits sans gluten coûtent 1.26 €/100g alors que les produits avec gluten coûtent environ 0.66 €/100g.

Les produits sans gluten sont plus chers que les autres, impactant beaucoup le budget alimentaire. Crédits : Quoidansmonassiette

Une personne qui veut suivre un régime sans gluten est obligée de dépenser 11,22 € en plus par semaine, soit environ 29% de en plus. Ces coûts exorbitants sont ainsi responsables d’un effet indésirable sur le pouvoir d’achat.

Pour justifier les prix, les producteurs expliquent qu’ils utilisent de la farine de riz plutôt que de la farine de blé et des techniques de production avancées. Mais étant donné l’ampleur que ce régime prend depuis plusieurs années, certains revendeurs n’hésitent pas à gonfler artificiellement les prix, étiqueter des produits sans gluten alors qu’ils sont déjà sans gluten à la base.

Produits sans gluten : pauvres en nutriments

La majorité des produits sans gluten sont pauvres en nutriments. C’est notamment le cas des produits à destination des enfants, d’après une étude réalisée en août 2018 et parue dans la revue Pediatrics et dirigée par l’université de Calgary (Canada). Voir l’étude : https://pediatrics.aappublications.org/content/142/2/e20180525

Après avoir sélectionné 374 produits pour les enfants sans gluten, les chercheurs ont étudié leur teneur nutritionnelle.

Lire aussi : Voici pourquoi vous vous sentez vraiment mieux en adoptant une alimentation sans gluten

À peu près 80% des produits sans gluten analysés avaient une teneur en sucre semblable voire plus importante que les produits avec du gluten, et 88% d’entre eux ont été classés comme étant pauvres en nutriments.

Les produits sans gluten destinés aux enfants contiennent moins de protéines et plus de sucres que les produits ordinaires. Ils montrent ainsi une valeur nutritionnelle très pauvre. Crédits : Charlene Elliott

Les risques du régime sans gluten

Une équipe de médecins américains ont réalisé une étude en mai 2017 parue dans la revue British Medical Journal, ils révèlent que suivre un régime sans gluten sans raisons médicales peut être mauvais pour la santé des consommateurs. Voir l’étude : https://www.bmj.com/content/357/bmj.j1892

Pour appuyer leurs conclusions, les scientifiques ont analysé les données recueillies à partir d’une étude réalisée entre 1986 et 2010, ayant réuni 110 017 personnes qui n’avaient pas de maladie cœliaque.

« Nos résultats révèlent que le régime sans gluten ne présente aucun avantage, tout du moins en terme de prévention des attaques cardiaques, pour les personnes sans maladie cœliaque » indique Benjamin Lebwohl, médecin au Centre Médical de l’université de Columbia.

Le risque de pathologies cardiaques pourrait même croitre à cause d’une faible consommation en grains complets, ces dernières ayant la particularité de renforcer les défenses cardiaques.  (La faible teneur en graines complètes des produits sans gluten accentue le risque de maladies cardiaques et de diabètes. En effet, les graines complètes réduisent les taux de LDL et de triglycérides, diminuant ainsi le risque de cancers, maladies cardiovasculaires et diabètes.)

D’autre part, le régime sans gluten augmente le risque de développement du diabète de type 2. Ce sont les conclusions d’une étude présentée devant l’Association Américaine de Cardiologie en mars 2017. Réalisée entre 1984 et 2013 sur 199 794 participants, elle a découvert qu’une consommation normale de gluten peut réduire de 13% le risque de diabète de type 2. Voir l’étude : https://newsroom.heart.org/

« Les aliments sans gluten contiennent généralement très peu de fibres et autres micronutriments, les rendant plus pauvres en nutriments et plus coûteux.  Les personnes qui n’ont pas la maladie cœliaque devraient sérieusement reconsidérer l’opportunité d’un tel régime, en particulier par rapport au risque de diabète » déclare Geng Zong, médecin nutritionniste à l’université d’Harvard.

Les produits sans gluten ont une faible teneur en fibres, privant ainsi les consommateurs d’un facteur important de protection contre certaines maladies endocriniennes comme le diabète et peuvent entraîner des carences sur le long terme.

Il faut également savoir que ces produits sont généralement plus riches en sodium et en sucre, ils ont donc un apport calorique global plus élevé que les produits ordinaires.

Et enfin, contrairement à ce qu’on aurait tendance à croire, les produits sans gluten ne sont pas forcément un gage de qualité, certains contiennent parfois plus d’additifs chimiques et de conservateurs que les produits avec gluten.