Relevez le défi « j’arrête de me plaindre » pendant 1 mois

Le 28 Août 2018. Image crédit :depositphotos.com

Relevez le défi « j’arrête de me plaindre » pendant 1 mois

Par Magali Caille

Deux Belges ont lancé un nouveau défi pour nous aider à lutter efficacement contre la négativité : ne pas se plaindre pendant un mois. Dans un monde où il devient de plus en plus difficile de voir la vie du bon côté, cela devrait nous aider à voir les choses d’une manière plus positive.

Cette idée est née de deux Belges néerlandophones, Greet Van Hecke et Isabelle Gonnissen, qui ont choisi de lancer le défi « 30 jours sans se plaindre » pour nous aider à voir la vie de façon plus optimiste.

Défi 30 jours sans se plaindre

Selon les deux jeunes femmes, les gens ne peuvent pas vivre une vie positive en ayant un état d’esprit négatif. Grâce au défi 30 jours sans se plaindre, elles souhaitent ainsi inspirer et pousser les gens à avoir une approche de la vie positive. Jo Vandeurzen, le ministre flamand du bien-être soutient cette idée à 100%, car il existe des preuves scientifiques que la négativité a un impact négatif pour la santé.

Pour arrêter de vous plaindre, voici quelques conseils, car il peut être difficile d’y arriver sans aucune aide extérieure.

Comment ne pus se plaindre ?

1. Vous pouvez arrêter de vous plaindre en vous focalisant sur autre chose que ce sur quoi vous portez votre attention. La focalisation dirige nos émotions.

2. Nous vivons tous des moments négatifs et positifs durant notre vie, nous avons tous des soucis ou des problèmes à gérer. Vous devriez vous souvenir dans vos moments négatifs que c’est positiver qui peut vous amener à une meilleure vie.

3. Quand vous vous plaignez, demandez-vous s’il n’y aurait pas quelqu’un qui va moins bien que vous. Il y a de grandes chances que ce soit le cas. Vous devriez être reconnaissant des choses que vous avez déjà. L’électricité, l’eau chaude manquent par exemple à beaucoup de personnes sur Terre.

4. Un moyen de réduire ou de supprimer l’envie de se plaindre est de se dire que si vous voulez accomplir de grandes choses vous ne devez jamais vous plaindre et ne jamais vous expliquer. Prenez la totale responsabilité de votre vie. « Ce n’est pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais que pouvez-vous faire pour votre pays ». John F Kennedy. Prenez en main votre vie et cultivez votre propre destinée.

5. Arrêtez de vous plaindre, en passant par la gratitude. Si vous êtes dans la gratitude, vous ne pouvez pas vous plaindre. Si vous vous plaignez, essayez de voir dans ce qui vous met dans cet état un coté positif.

6. Une des solutions essentielles pour vous plaindre moins pendant votre journée, est de prendre la responsabilité de ce que vous ressentez. Que voulez-vous ressentir ? En prenant cette responsabilité vous apprenez à arrêter ce processus de plainte et en faisant cela vous commencez à voir des différences positives dans votre vie. Cela demande de l’entrainement, c’est quelque chose à développer.

7. Ne pensez plus je dois faire cela, pensez plutôt je vais vers cela. Ce petit changement de mots a une grande influence. Essayez, vous noterez un changement notable dans votre état d’esprit.

8. Débutez la journée en repensant à toutes les choses que vous appréciez dans la vie. La façon dont vous débutez votre journée a une grande influence sur son déroulement. Donc mieux vous la débutez et moins vous vous plaignez par la suite.

9. Avez conscience qu’il est trop simple de réagir à toutes les choses qui semblent frustrantes sans jamais réaliser que vous n’êtes pas toujours directement responsable de cela. Les circonstances font que parfois les choses sont compliquées. Vous n’avez pas besoin de vous faire du mal en vous maltraitant l’esprit.

10. Il y a de nombreuses façons de voir la vie et ce qu’elle a de magnifique, mais dans notre vie et ce monde compliqué nous pouvons avoir tendance à l’oublier. Nous sommes des humains et la moindre petite chose désagréable peut nous mettre les nerfs à vif. Une façon d’arrêter de se plaindre est de voir ces mauvais choses qui arrivent dans votre vie, ces critiques, ces erreurs, ces injustices comme une opportunité de changer. Cela vous donnera l’opportunité que cela ne se reproduise plus.

11. Il y a plusieurs méthodes pour arrêter de se plaindre, ou pour au moins limiter cela. Rappelez-vous qu’en jugeant les choses, si vous les jugez mauvaises, vous allez vous plaindre. En arrêtant de juger vous arrêter de vous plaindre. Facile non ?

12.Quand vous vous plaignez, vous dépensez votre énergie inutilement, si ce n’est pour vous donner mal à la tête. Plus vous vous plaignez plus vous avez envie de vous plaindre, cela engendrant de nouvelles pensées négatives, vous amenant à vous plaindre de nouveau, vous faisant dépenser encore de l’énergie, jusqu’à ce que vous soyez bien installé dans cet état d’esprit. C’est un engrenage infernal.

Nous nous plaignons tous à divers degrés, mais rappelez-vous toujours des bonnes choses que vous avez, malgré les problèmes. Rappelez-vous que vous êtes merveilleux même quand vous ne le ressentez pas de cette façon. Prenez conscience simplement de ce qui va dans votre vie, les personnes qui vous aiment et vous apprécient, vous aidera à arrêter de vous plaindre. ( source )

Mais peut-on tenir un mois sans se plaindre ?

Il est vrai qu’un mois ça peut paraître long. Est-ce que l’être humain peut ne pas se plaindre durant une période aussi longue ? Et si se plaindre était quelque chose de nécessaire?

L’idée de Greet et d’Isabelle n »a pas pour but de vous empêcher de vous montrer grossier de temps en temps, mais de vous faire voir la vie sous un nouvel angle, de sensibiliser les gens sur les risques et les dangers du stress, du burn-out, de la dépression d’une autre façon.

En réalité, elles souhaitent simplement vous faire essayer une nouvelle philosophie de vie plus positive.

Lire aussi : Savez-vous qu’il est épuisant d’écouter les gens qui se plaignent ?

 

22 commentaires à propos de “Relevez le défi « j’arrête de me plaindre » pendant 1 mois

  1. Vos articles sont intéressants mais je remarque de plus en plus de fautes d’orthographe, c’est très dérangeant durant la lecture…

  2. Se plaindre n’est pas une forme de positivité ou de négativité, c’est le résultat de nos capacités à analyser et interpréter des faits, les statistiques prouvent que plus on est intelligent, plus on a tendance à se plaindre. Pour ce qui est de notre humeur (mot plus approprié pour cet article) notre façon d’être dépend de notre façon de voir le monde, par exemple, notre façon de considérer les obstacles qui se présentent à nous, soit on les prend au sérieux, soit on les ignore.

    • Je voudrais rajouter, à propos de la réponse contradictoire n°3 « demandez-vous s’il n’y aurait pas quelqu’un qui va moins bien que vous » il ne faut pas se demander mais ignorer ce qui ne va pas bien dans le monde, il faut savoir ignorer le mauvais coté des choses et bien au contraire, ne voir que le coté positif, laisser son empathies de coté, ne pas attendre que le monde soit heureux pour être heureux car dans ce cas, nous ne le serions jamais, et c’est bien la maladie du siècle à cause de l’information qui nous rend tous responsable.

    • On a beau dire , mais pas evident
      Quand on vit dans un environment insalubre un climat d’insecurite entourer de personnes toxiques remplis de mechancetes
      Ben 🤔 la seule solution c de quitter les lieux sinon …
      Sans amis, sans famille, sans vie sociale et….

  3. Ce défi a été fait par Christine Lewicki (coach) en France et elle a écrit J’arrête de Râler aux Editions Eyrolles. J’ai beaucoup aime ce livre ! Sympa que ce défi se propage !

  4. Encore un coup des vikings luthériens qui font qu’à décourager l’Union Générale des Plaintifs Associés… ils sont en train de contaminer gravement notre Président !

  5. Cela fonctionne vraiment ! Le défi initial est de 21 jours (temps qu’il faut pour prendre une habitude), et utilise un bracelet (peu importe lequel) que l’on change de poignet à chaque fois que l’on se plaint. Cela permet de se rendre compte du nombre de fois où l’on se plaint sans s’en rendre compte dans une une journée !
    Il y a plus de 10 ans sortaient cette idée qui a fait des émules, et qui devrait être lu une fois au moins dans une vie 🙂
    https://www.amazon.fr/Complaint-Free-World-Complaining-published/dp/B06W51LGMV/ref=asap_bc?ie=UTF8

  6. Je trouve l’idée intéressante mais…
     » Jo Vandeurzen, le ministre flamand du bien-être * il est bien ministre flamand mais pas du bien être. Le seule minestere belge du bien être existant est celui du bien être animal.

    Avec ce premier élément que j’ai voulu vérifier et qui d’après mes recherches est faux, je me suis arrêté la.

    Juste dommage que les articles trouvés sur internet apporte souvent des informations erronées, détournées…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*