Voici ce qui arrive quand vous rencontrez quelqu’un de bien après une relation toxique

relation toxique

Image crédit : source

Voici ce qui arrive quand vous rencontrez quelqu’un de bien après une relation toxique

Lorsqu’on est dans une relation toxique, on ne réalise pas à quel point les effets de la violence psychologique ont un impact sur nous. Du moins pas lorsqu’on est dans la relation. Quand on est dans une relation néfaste, il y a une sorte de dépendance. Cela nous réconforte de connaître  quelqu’un si profondément.

Et on fait tout pour ne pas s’éloigner. Et même quand on part, on se retourne de nombreuses fois car la personne nous manque. La montée d’adrénaline des émotions intenses nous manque.

Mais par la suite nous rencontrons une personne bien. Et quand cela se produit, on réalise à quel point cette ancienne relation nous a affecté négativement. Et parfois, on repousse même les gens à cause de cela.

Voici ce qui arrive quand vous rencontrez quelqu’un de bien après une relation toxique :

Vous commencez par vous attendre au pire.

Après une relation néfaste, vous ne faites confiance à personne. Pas même à vous. Vous vous demandez comment vous avez pu tolérer une telle relation pendant si longtemps.

Et vous vous mettez dans une relation en vous attendant au pire avec la personne. Pendant un certain temps, vous ne pensez pas que les personnes bien existent. Car pendant très longtemps vous avez cherché les mauvaises qualités et vous avez accepté beaucoup de personnes qui ne vous méritaient pas.

Voir aussi : 3 Signes qui montrent que vous êtes dans une relation toxique

Vous réfléchissez trop à tout.

Vous pensez que tout le monde a des raisons ou que les gens ne pensent pas ce qu’ils disent. Vous avez surpris quelqu’un tellement de fois à mentir que vous êtes désormais paranoïaque. Vous ne croyez pas que les gens peuvent être honnêtes ou penser ce qu’ils disent. Vous faites des hypothèses insensées et avez des doutes sur des gens vraiment bien à cause d’une seule personne.

Et très vite, vous vous retrouvez à lui expliquer comment vous êtes arrivé à cette conclusion, et votre partenaire restera perplexe. Pas parce que vous l’avez interrogé mais parce que quelqu’un vous a amené à penser cela, et il veut simplement changer cela.

Vous pensez que c’est trop beau pour être vrai.

Quand quelqu’un qui vous traite bien vous pensez que c’est trop beau pour être vrai . Vous vous attendez à ce que la situation se dégrade. Vous vous attendez à perdre la personne un jour. Vous vous attendez à une fin brutale. Mais chaque jour, cette personne vous prouve qu’elle est la même depuis le départ.

Vous n’avez eu aucune raison de lui poser des questions, mais ce n’est pas à cette personne que vous ne faites pas confiance, c’est à tout le monde dans le passé.

Vous repoussez votre partenaire

Quelqu’un dans le passé vous a amené à croire que vous ne méritiez pas le meilleur. Alors quand vous l’avez, vous le rejetez. Vous avez peur de quelque chose de bien parce que vous ne voulez pas le perdre. Vous ne voulez pas vous blesser une nouvelle fois. Mais vous réaliserez que lorsque vous fuirez, la personne vous poursuivra. Quand vous le repousserez , il vous agrippera fermement pour ne pas vous laisser partir.

Voir également : 3 conseils simples pour vous aider à rendre votre relation toxique saine

Vous vous attendez à des disputes

Vous vous attendez constamment à des disputes. Mais au contraire, vous parlez de tout et expliquez votre point de vue. Et ensuite il y a cette vague de confort et vous réalisez que les gens normaux ne partent pas dès que quelque chose va mal.
Vous présentez des excuses trop souvent.

Votre partenaire va se demander pourquoi vous présentez des excuses si souvent. Il verra la douleur dans vos yeux de quelqu’un dans le passé qui vous à conduit à vous remettre en question. Il verra la douleur dans votre cœur en essayant d’aimer à nouveau lorsque vous n’avez connu qu’immense chagrin. Et il vous rassurera en permanence.

Quand quelqu’un de bien aime une personne brisée par des relations toxiques, il lui apprend qu’elle ne méritait pas tout ce qui lui est arrivé. Il redéfinit ces normes horribles qu’elle a et choisit d’être l’exception.

Vous vous demandez si cette personne ne serait pas mieux sans vous

Vous pensez que votre partenaire serait mieux sans vous, mais la vérité c’est qu’il a rendu votre vie meilleure, et c’est valable dans les deux sens. Et je sais que vous avez peur d’aimer à nouveau. Je sais que vous avez peur de laisser quelqu’un se rapprocher. Mais vous êtes quelqu’un de bien grâce à votre sensibilité, votre compassion, votre force, votre compréhension et votre manque de jugement avec tout le monde.

Dans le passé, vous étiez capable d’aimer quelqu’un qui ne méritait pas d’être aimé et intolérable. Vous avez trouvé du bon en lui. Vous lui avez laissé une chance. Vous n’y avez jamais renoncé. Et désormais c’est à votre tour d’avoir cela .
Vous n’êtes pas habitué à cette nouvelle relation, mais c’est exactement ce que vous méritez.

Vous surcompensez.

Et quand vous finissez enfin par être à l’aise et à accepter cette relation, vous aimez cette personne de toutes vos forces. Mais n’essayez pas trop fort. Ne pensez pas que vous le devez. Dans le passé, on vous a appris que faire de votre mieux n’était pas bien. Donc, vous avez dû essayer trop fort. Vous deviez vous battre. Vous deviez faire vos preuves.
Vous devez réaliser que vous en avez fait suffisamment et que c’est cette personne qui ne le méritait pas.

Vous lui faites confiance par la suite.

Il y a un moment où vous direz à votre partenaire tout ce qui est arrivé. Vous lui ferez confiance et le laisserez se rapprocher. Et quand vous lui parlerez de votre passé et des gens qui vous ont fait du mal, il ne se sauvera pas. Cela lui donnera une raison de plus de rester.
Je sais que quelqu’un dans votre passé vous a appris l’ amour difficile. Il vous a appris que la vulnérabilité était une faiblesse. Vous avez dû être fort pendant très longtemps et endurer beaucoup de choses que vous ne méritiez pas. Mais quelqu’un de bien vous appréciera encore plus d’avoir surmonté cela.

Enfin, vous apprendrez ce qu’est réellement l’amour.

Vous allez commencez à apprendre que l’amour n’est pas censé vous blesser ou vous humilier. L’amour n’est pas censé briser votre cœur. L’amour n’est pas tout ce qui se présente sous forme de jalousie. Que ce soit vous rendre jaloux ou être jaloux de vous. Le véritable amour ne joue pas avec votre cœur et ne cherche pas à vous voir souffrir.

Vous réaliserez que tout cela n’était pas de l’amour, mais du contrôle.

Vous vous reconstruisez petit à petit et sans peur d’aimer à nouveau, mais cette fois vous le faites correctement.
Le véritable amour vous guérit et c’est exactement ce que cette personne a fait.


Après  Voici ce qui arrive quand vous rencontrez quelqu’un de bien après une relation toxique

31 commentaires à propos de “Voici ce qui arrive quand vous rencontrez quelqu’un de bien après une relation toxique”

  1. C’est difficile de rester avec un homme qui, vous savez, fait semblant avec vous, avec vos enfants, ses propres enfants surtout les grands. Quand avec le recul vous réfléchissez à votre vie, à tous les bons, les beaux et les mauvais moments, quand vous réalisez la vérité à travers toutes ses actions, quand cette vérité est flagrante et que, aujourd’hui plus que jamais, vous savez que sur ce chemin avec lui vous ne cueillerez jamais la tendresse, la gentillesse, la compréhension, la communication, la complicité, l’amitié, l’amour, la solidité, la sécurité, la beauté d’une vie familiale basée, ancrée, équilibrée dans les vrais valeurs, toutes ces petites choses qui vous rendraient si heureuse. Vous êtes malheureuse, vous avez peur de vous tromper. Vous ne pouvez pas vous empêcher de vous dire que peut être le problème c’est pas lui, cela n’a jamais été lui mais vous et que peut-être il souffre autant que vous. En vous fermant des portes dès le départ et tout au long du chemin il vous a détruit, vidé. Quand vous vous demandez comment vous pourriez vivre sans lui, vous réalisez que vous l’aimez mais peut être plus. Peut être qu’il ne vous a jamais aimé et vous de même. Vous êtes prisonnière d’un tout mais vous rêvez de connaître et vivre cet amour que vous n’avez jamais connu et vous savez que cela ne peut pas être avec lui.

  2. Mon copain m’a quitté exactement à cause d’une relation passé difficile. Tout ce qui est dit dans cet article reflète exactement ce qu’il vit. Et je l’ai soutenu, aimé, j’ai fait du mieux que je pouvais mais il n’y arrivait pas car je pense qu’il a peur d’aimer à nouveau. Je ne sais pas quoi faire aujourd’hui… si je dois me battre pour lui car je sais qu’on peut être heureux ensemble et qu’il peut de nouveau vivre une relation saine et avec beaucoup d’amour. Ou lui laisser du temps. J’ai peur qu’il passe à côté de quelque chose et moi aussi car c’est une personne formidable.

    • Bonsoir Johanna, je vis la même relation avec un homme merveilleux qui s’ignore à cause de deux relations passées qui restent trop présentes dans son quotidien mental…
      Je t’encourage à l’aimer malgré lui, c’est ta liberté et cet élan de ton coeur finira par percer sa carapace semi rigide 😉
      Persévère ….
      Nah Mas Tay <3

      • je fus dans la même situation que vous deux Ahava et Johanna. J’en ai beaucoup souffert que cette personne ne veuille pas faire un travail sur elle même en thérapie ou autres… Alors apres maintes reprise de me quitter, elle a pris la bonne décision de me laisser. Oui c’est clair je douille grave mais aujourd’hui je me suis fais un nouvel ami : mon cerveau
        bonne continuation mesdames 🙂

      • Je suis plutôt dans le cas inverse, à la place de vos copains.
        J’ai vécu une longue relation toxique qui m’a fait souffrir puis pendant longtemps je n’ai pas osé me remettre en couple… et quand enfin je me suis décidée je suis tombée sur un mec qui, alors qu’il savait que mon coeur était en miette, s’est amuser à le détruire encore plus.

        J’ai actuellement rencontré quelqu’un d’autre après ces deux relations. Et il vit certainement ce que vous vivez.
        J’ai envie de m’enfuir car j’ai l’impression que quelque chose est mort en moi et que je ne veux pas le faire souffrir comme on m’a fait souffrir. Mais je ne veux pas détruire quelque chose de bien tout simplement parce que j’ai été détruite par deux fois dans le passé.
        Combien de temps cela va prendre pour que ça passe ? Est ce que cela va se passer ? Est ce qu’il doit continuer à m’aimer malgré tout alors que régulièrement j’ai envie de me sauver ? Ou est ce qu’il ferait mieux de chercher une relation avec quelqu’un qui sera prêt à lui accorder son coeur sans tentation de lui reprendre à tout moment de peur qu’il s’abîme ?

        Voilà un avis quand on est dans l’autre camp…

        • Je suis actuellement dans ta situation après avoir eu le même vécu de destruction à cause de manipulateur. Ce que je peux dire aujourd’hui c’est que l’homme avec qui je suis actuellement ne m’a jamais laissé tomber et a dit les mots qu’il fallait je ne t’abandonnerai pas arrête d’avoir peur et malgré mes réticences Et le rejet que j’avais envers lui il n’a pas lâché l’affaire et à ce moment-là j’ai ouvert une petite porte d’espoir dans laquelle j’essaye d’avancer avec lui tout en gardant mes distances et en oublian Pas que demain tout peut s’arrêter

        • Idem … suis à 3 relations cahotiques avec manipulation et mensonges …
          cela fait 2 ans que ma dernière relation s’est terminée, et je ne m’en remets toujours pas !!!

          Il est très difficile de rencontrer qq après être passée sous un rouleau compresseur !!!

          De psychothérapies en psychothérapeutes, on apprend à décoder, a comprendre notre mécanisme, à savoir pourquoi on est attirée par ces individus nocifs.
          Et là on se rend compte qu’on est une proie facile, on a peur, on panique, on se terre !
          Les codes ont été tellement tronqués que les sonnettes d’alarmes s’enclenchent directement.

          Puisque tout a souvent été trop beau pour être VRAI … ne doit-on être attiré que par le moche ou l’insipide pour ne pas crever ?
          Ou se résigner et se dire que l’amour ce n’est plus pour nous car le grand méchant loup a bouffé notre coeur et qu’il ne reste plus rien.
          Ou se résigner car de bugs en bugs le fossé est trop grand pour revenir à la « normale » ou être touchée par des comportements « normaux »…

  3. Bonjour,

    Je me reconnais complètement dans cette analyse, divorcée depuis 2014, je suis toujours en re construction. Après de multiples rencontres, j’ai trouvé un monsieur, les doutes m’envahissent. Est il bien pour moi, l’inverse aussi suis je à la hauteur pour lui qui a déjà traversé des épreuves toxiques…Je me demande qu’est ce que l’amour?
    Alors qu’après ses souffrances, il semble être ‘bien’. Je réflêchis trop, peur de tout gâcher..

  4. Il m’a suffit de juste quelques temps avec un pervers narcissique (ou gars du genre – manipulateur, menteur, culpabilisateur, avec un gros problème oedipien en plus de ça – bref) pour comprendre cet article ^^’ on est mieux avec qqn de bien, clairement ! Et pas hésiter à communiquer et analyser son passé pour avancer, une personne bien comprendra =)

  5. Salut! Je vois que seulement des femmes commentent cet article. Pour ma part, j’ai fait partie des 2 côtés! Je me suis, tout d’abord, trouvé du côté de la victime. Victime de mensonges, tromperies, manipulation, persécution, violences autant verbales que physiques. Sur plusieurs années et avec 3 conjointes différentes. Je me suis donné corps et âme pour tenté de vivre ds l’amour, la confiance, la symbiose et l’harmonie. Sans résultat, sans reconnaissance et malheureusement, inconsciemment, sans préméditation, j’ai basculé du côté obscure. J’ai changé de rôle, à mon tour d’être le toxique. J’ai probablement perdu, à tout jamais, la femme de ma vie! Et maintenant, je n’arrive plus à faire confiance à personne, moi-même y compris! Je sais que je suis, fondamentalement un merveilleux être humain! Avec mes peurs, mes doutes, mon insécurité et mes nombreux défauts… comme tout le monde! Mais, ds le fond, je suis un sapré bon gars. Toutefois, je reste positif et garde espoir qu’un jour j’arriverai à retrouver le gars que j’étais, en une meilleure version encore et que l’amour remplira mon coeur à nouveau! Je me suis engagé, envers moi-même, à faire tout ce qui est en mon pouvoir pour changer, mieux gérer les séquelles du passé. Que ce soit en allant consulter, en lisant des livres ou en étalant mes prises de conscience sur un bout de papier… Sur ce, voici pour ceux et celles qui ne la connaissent pas, la prière de sérénité:
    Donnez-moi la sérénité
    D’ACCEPTER
    Les choses que je ne peux changer,
    Le COURAGE
    De changer les choses que je peux,
    Et la SAGESSE
    D’en connaître la différence.

    • salut, juste un merci pour ton commentaire ca m’a fait du bien
      je te souhaite de retrouver la belle personne que tu étais <3

      • Wow! Si mon mari aurait prit autant de son énergie et de sa conscience pour moi, il ne m’aurait pas trompé après nos 14 ans de mariage. Moi, j’étais comme vous et lui était le côté obscure.Avec votre determination vous allez toutous réussir !

  6. Mieux mourir que de recommencer dans une relation. Le risque et le prix à payer à tous les niveaux n’en valent absolument pas la peine. Même après 3 ans de célibat, je suis au même point. De plus, même avec un réseau social disons très riche, je n’ai aucun exemple de réussite dans mon entourage, aucun exemple qui pourrait me permettre de penser autrement. Je ne suis malheureusement pas en accord avec ce texte. Pour moi, cela ressemble à un bon vieux roman qui fait plaisir au lecteur avec une superbe fin heureuse. Alors voilà!

  7. C est rout a fait ça.
    Plus de confiance en soi en l autre descendue trop bas pour etre de nouveau aimable. On se sent tellement sale phychologiquement, physiquement, bonne a rien, on l a entendu tellement de fois.
    Je ne crois plus mais plus du rout en un quelconque amour alors je me detruis seule avec d’autres hommes.

  8. Pour ma part, je pense que ce n’est pas à une personne de nous *sauver*… nous sommes les seuls à pouvoir nous sauver.

    – en apprenant à s’aimer… avant d’aimer quelqu’un, on doit s’aimer soi-même
    – en apprenant à être heureux seul
    – ne pas attendre que quelqu’un nous sauve avant de vivre… faire les choses que nous aimons même si on doit le faire seul, se chouchouter.
    – en vivant le présent, la vie c’est maintenant (livre à lire: le pouvoir du moment présent d’Eckart Tollé)
    – en appliquant les 4 accords toltèques (livre à lire) : parole impeccable (envers nous meme et les autres), ne pas faire de supposition, ne rien prendre personnellement et toujours faire de son mieux
    – en acceptant qu’il y a des jours sans, ou on déprime, ou l’on fait *faux*…. il faut être indulgent et tendre avec soi-même et arrêter de se *flageller*.
    – en faisant un travail sur soi avec l’aide de quelqu’un… pas un psy, mais plutôt par quelqu’un dans les médecines alternatives: kinésiologue, fleurs de bach etc…
    – en rayonnant – pour les femmes, il existe un livre extra: comment mettre tous les hommes à ses pieds…contrairement au titre, il ne s’agit pas vraiment de mettre les hommes à ses pieds, mais plus une marche a suivre pour comment s’aimer et rayonner… et c’est cela qui va faire que l’on attire les gens. parce que l’on se sent bien.

    pour ma part, j’ai perdu un homme merveilleux à cause de toutes mes peurs, parce que je m’aimais pas, parce que je n’arrivait pas a voir confiance ni à *lâcher prise*. Je l’ai perdu certes, mais cela m’a fait réagir…j’ai fait un travail sur moi depuis deux ans. Aujourd’hui, je ne culpabilise plus d’avoir perdu cette relation, je ne me flagelle plus, j’en suis même reconnaissante, car grâce à cela, j’ai vraiment évolué. je peux enfin être heureuse pleinement, seule ou accompagnée… et je me dis que je suis chanceuse d’avoir vécu cela. S’il n’était pas parti, il aurait essayer de combler quelque chose que finalement, il ne pouvait pas combler… cela aurait de toute façon fini par un échec… car cela n’aurait que mis un pansement sur la plaie mais ne l’aurait pas guérie. Seul nous pouvons guérir la plaie.

    Par la suite, j’ai eu d’autre relation, qui n’ont pas marché, mais a chaque fois, j’ai évolué… car j’y ai vu le moment ou je me suis perdu, ou je ne me suis pas aimée, ou pas respectée…et surtout, je ne me suis pas *flagellée pour cela* , je n’ai pas culpabilisé.

    Aujourd’hui, après tout ce travail, je peux enfin dire: je m’aime. et je sais que maintenant seulement, je pourrais vraiment aimer l’autre avec un vrai amour sain… juste aimer l’autre pour ce qu’il est et sans attendre qu’il me sauve.

    • Bonjour Virginie, je salue votre prise de conscience. Vos mots me font écho. Vous avez touché en plein coeur avec les mots justes: Le Bonheur, l’Amour, la Joie,..tout commence par Soi.
      Merci de votre témoignage qui me touche.

  9. Moi, je n’ai pas réussi à me reconstruire après une relation toxique. ma santé s’est effondré… alors que je vivais avec une maladie auto-immune. J’ai développé deux autres maladies derrière… bref! Quand je suis retombée amoureuse je suis retombée sur un homme qui mentait… et qui triangulait. La catastrophe!… Je n’y arrive pus là. quand on me drague je fonds en larme, et je fuis. ça sert à rien, car de toutes façon je souffre physiquement tellement que je pense que personne n’est capable de supporter ça. Aucun homme ne reste avec moi, quand ils découvrent ma souffrance physique, les séquelles. Ils partent et je me retrouve avec plus de souffrance encore… et de déceptions.

  10. Je connais. Vecus. Et supporter beaucoup avec violence verbale…
    Au debut c’est toujours bien mais a force de trop…do ner etre toujours la pour tous car nous avons appris a toujours vivre pour les autres ca donne cette indépendAnce, nous avons laisser aller par peur par angoisse ou de pa ique qui nous gelée sur ace toute emotions de sorte, que nous avons connus l’esclavage par amour ou abandonner la liberté et le respect de soi a cause que je ne me suis jamais assez aimé…un jour, c fini ! L’intolerance total… Solitude ma nouvelle amie…

  11. Ouais… Moi j’ai fait un certain nombre d’expériences tellement douloureuses, en même temps, qu’il m’a fallu trouver une stratégie qui ne repose pas sur l’autre. Au moins l’isolement interpersonnel fabrique cela : l’immanence du sujet. L’essence d’un individu se suffit à elle même. L’autre n’est plus qu’une option, toujours imparfaite, mais bienvenue.

  12. Chercher à l’extérieur ce qui est à l’intérieur (et lycée de versailles) : pour simple finalité de valider et intégrer cette réalité unique. 😉

  13. Il est difficile, après une relation toxique, de savoir faire la différence entre sa responsabilité dans le processus de rupture et celle du/de la manipulateur/trice.
    S’engager ensuite dans une relation implique une longue remise en question de ses propres capacités à mener une vie de couple à bien.
    Ce sont des questions qui fusent à cent à l’heure constamment : est-ce que je sais correctement donner de l’amour / de l’affection à cette personne qui le mérite ? Est-ce que je m’implique suffisamment ? Est-ce que je ne suis pas trop « collant » / distant ? Est ce que je suis suffisamment démonstratif ? Pas assez ? Est-ce que je suis quelqu’un de bien pour elle / lui ? Est-ce que je réponds à ses attentes ? Est-ce que je suis quelqu’un de bien tout court ?
    Tous ces questionnements internes sont le fruit d’années de doutes savamment entretenus par la personnalité toxique. Une personnalité qui n’avait qu’un but : vous amener à ce qu’elle voulait de vous. Trouver le contrôle absolu. Mener sa vie en se nourrissant de la vôtre.
    J’ai mis longtemps à le comprendre. Le chemin est long, et je ne suis pas au bout, loin s’en faut. Je suis aujourd’hui en relation avec une femme exceptionnelle qui respecte mon besoin fondamental de liberté…au sens large. Liberté de choix, de penser, de m’exprimer mes envies. Elle s’évertue à me dire que je suis une belle personne en sachant bien que je n’en suis pas encore pleinement convaincu. Je ne le dis pas, mais mon langage non-verbal s’en charge. je culpabilise de devenir de fait, moi aussi une personne toxique par manque de bienveillance envers moi-même. C’est parfois épuisant, parce que mon langage (le verbal cette fois-ci) force la positivité envers en contre toute pensée négative, car j’ai entendu dire que ce cercle était vertueux.
    Mais parfois le pessimisme m’assaille, et je le combats comme je peux en me disant que j’ai de la chance d’avoir auprès de moi une personne qui me tire par le haut. Et qui sait d’un simple regard me redonner un peu de ces précieuses confiance et estime.
    J’ai dû me déconstruire pour mieux me reconstruire et être mieux avec moi. Le chemin a été long, il l’est encore, mais je sens que je suis sur le bon.
    À tous ceux et celles qui ont été sur ce chemin, ou qui y sont encore : la réponse à toutes ces questions sur vos qualités est contenue dans l’essence même de ces questionnements : si vous vous posez ces questions, c’est que vous êtes quelqu’un de bien. Ce qui fait de vous une personne belle et intelligente qui mérite d’être aimée, c’est précisément votre capacité innée à vous remettre en cause. Partez de là. Soyez-en convaincu. Le vrai chemin vers le bonheur commence ici.

  14. Bonsoir à tous je vis avec un homme depuis 5ans il n’a fait que me tromper me mentir me priver de travailler de sortir bref de vivre je n’est ni moyen financier pour partir il veille a chaque sentime il me cris en permanence dessus me dit quensuis trop conne et tous . Lorsqu’il me sent triste il fait mine de me consoler mais sa repare de plus belle. Je n’est pas quoi faire je suis debousoler je me sent perdu je n’en crois plus en rien aidez moi que dois je faire j’ai peur de partir et de le voir bien avec une autre ou que je ne trouve personne qui puisse m’aimer je sais que tous ça n’est pas vrai mais j’ai peur aidez moi svp

  15. nous on avait vécu tous les deux une relation dificile et maintenant on ses trouvez grace a notre âme et on va vivre je pense une relatio toride il faut y croire dans la vie elle est tellement courte il faut la vivre cette vie

  16. Merci beaucoup pour ces beaux témoignages. Moi aussi j’ai été trahie par un homme que j’aimais et qui profiter de mes connaissances de mon savoir de ma vivacité. Il m’a vidé de mon énergie il est parti sans rien dire. En pensant qu’à lui en oubliant sa vraie famille ses enfants de bons enfants sa femme qui l’aimait sûrement pas assez à son goût pour me mentir. Maintenant c’est fini je revie je suis bien entourée avec de vrais amis mieux que ma famille pour m’aider à repartir et penser plus à moi et moins aux autres chose que j’ai toujours faite peut être un peu trop. Je vois enfin la vie belle et je suis ravie de pouvoir être libre d’acheter des choses pour mon plaisir sans entendre des reproches idiotes et néfastes. De sortir faire des petits voyages plus me priver gentiment. J’apprécie beaucoup les choses simples de la nature, une ballade en forêt etc faire des choses que je ne faisais plus et qui me pationnait comme la peinture la couture les randonnées. Il faut se bouger et se booster pour aller mieux. S’entourer de personnes positives. Et merci la vie elle est belle. C’est le renouveau et le principal se respecter et se faire respecter.

  17. Le tout est de savoir pourquoi notre cerveau c’est dit « tu ne mérites vraiment que cette personne toxique »

    Cela vient de l’enfance, des relations avec un des parents, ou la disparition d’un parent aussi. Il faut se faire
    aider par un psychologue, c’est en parlant que l’on trouve la faille pour renaître à la vie. Combattre seul ses
    démons c’est trop difficile

  18. certaines femmes aussi sont toxiques ,je viens d’arrêter une relation de 18 mois ,qui me prenait comme ont dit les tripes ,j’était a croc a cette femme ,et le pire c’est que je ne regrette rien de notre relation ,que ce soit sur le plan sexuel et autres ,ça toxicité venait de son emprise sur moi ,elle avait pris complètement le dessus sur moi ,j’ai 57 ans elle avait 49 ,peut être l’age (trop jeune ) je ne sais pas ,je n’arrive pas a la retirer de ma mémoire ,je n’ai depuis aucune relation et n’en ai aucune envie cette histoire a pris fin début janvier de cette année après 18 mois de relation .voila ma petite histoire ,depuis je cherche des solutions pour me la retirer de la tête .

    • Bonsoir je suis exactement dans le même cas que vous……et je ne suis plus avec depuis quelques années c est trop dur. Je ne sais absolument pas comment faire. J’ai essayé d avoir des relations mais ça ne fonctionne pas. Il est tjs dans ma tête et dans mon coeur et j’en souffre énormément.
      Bon courage.

  19. Que dire de plus que tout ce que je viens de lire si ce n’est que le cœur a ses raisons que la raison n’a pas ; je viens de vivre un Amour passionnel avec un grand A dont je m’efforce de me sortir; après la grande descente , la dépression la conscience de la vérité que votre cœur se refusait à voir ; je crois que parfois on se doit de quitter l’autre pour se protéger de nous même, ne pas tomber plus bas que ce que l’on à déjà accepté à la limite d’être dans l’avilissant ; c’est très douloureux effectivement on se dit que jamais plus on retrouvera un tel amour mais quand vous constatez que tous vos efforts sont vains que le partage est à sens unique et que rien ne change ….. lorsque que l’on tient à une personne on se bat pour la garder , la peur de le perdre ? est ce que ça vaut de se perdre ? posez vous les bonnes questions…..on sait tous la vérité au fond de nos cœurs le temps estompe la souffrance il ne l’efface pas , vous apprenez à vivre avec et ensuite on se reconstruit c’et parfois très long mais après la pluie vient le soleil il faut y croire et évitez de reproduire le même schéma…….il y a toujours une leçon positive à en tirer laissez faire Dame nature faites vous confiance

  20. Moi Jsuis fière d’avoir surmonté 3 PN (1 femme au travail et 2 copains) Putain c’était dur mais aujourd’hui j’en rigole parce que eux ils ne changent pas, je vois tout je dis rien, au fond je rigole faite pareil soyez fort-e-s et dites reprogrammer votre cerveau avec des belles citations etc
    Ils avaient tous au moins 10 à 20 ans d’ecart… Mais pioufff today je les bats mentalement, ok je veux bien comprends ils sont dans leurs mal-être tout ça mais bon faut regarder le verre à moitié plein, ils ont rien compris à la vie tant pis 🤷🏻‍♀️ J’ai donné maintenant ciao

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*